Le gouvernement met la pression sur Canal+ après le blocage des chaînes TF1

 

Les chaînes du groupe TF1 sont toujours bloquées chez plusieurs milliers de foyers. Canal+ refuse de céder à la pression de TF1, malgré les appels du pied du gouvernement.

Canal – TF1%0A – Frandroid  – IMG_1625

Comme nous le précisions vendredi dernier, le 2 septembre 2022, les abonnés aux services de Canal Plus ne peuvent plus accéder aux différentes chaînes gratuites du groupe TF1 au sein de leurs offres.

Vous ne pourrez pas visionner les chaînes TF1, TF1 Séries Films, TMC, LCI et TFX, que ce soit sur un téléviseur via un décodeur, sur un smartphone en passant par l’application myCanal ou depuis un ordinateur en passant par Canalplus.com.

TF1 prend acte

Le groupe TF1 a bien sûr réagi à ce blocage, ils espèrent trouver une issue favorable rapidement :

« Alors que le groupe TF1 est distribué par l’ensemble des distributeurs FREE, SFR, Bouygues Telecom, Orange, Molotov et Salto, Canal+ n’a pas souhaité conclure un nouvel accord de distribution des chaînes et services du groupe TF1 malgré des semaines de discussions et de négociations, faisant le choix de priver ses abonnés des chaînes et des services qu’ils payent dans leur abonnement (…) Le groupe TF1 reste ouvert aux discussions dans l’optique de trouver un accord rapidement afin de ne pas pénaliser davantage les millions de téléspectateurs qui reçoivent les chaînes du groupe via Canal+. »

TF1 a également répondu à quelques questions à Franceinfo, ils évoquent 15 % de baisse d’audience depuis le blocage. Le Journal de 20 heures aurait été dépassé par celui de France 2.

🔴 DIRECT – 🗣 Canal+ ne diffuse plus les chaînes du groupe TF1 depuis vendredi ➡️ “Je voudrais d’abord dire à nos téléspectateurs qu’on est désolés. On est comme eux pris en otage par la décision de Canal”, réagit Didier Casas, secrétaire général du groupe TF1. pic.twitter.com/A07ndQMIGD

— franceinfo (@franceinfo) September 5, 2022

Le gouvernement grince des dents

Le gouvernement a également pris le temps de faire passer un message au groupe Canal Plus. Via le ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, elle a refusé d’interférer dans ce différend commercial. Cependant, cela n’a pas empêché de demander au groupe Canal de faire appel « à son sens de la responsabilité et de l’intérêt général pour éviter de priver des centaines de milliers de foyers de la réception de l’intégralité des chaînes de la TNT ».

Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, s’est entretenu avec le JDD. Le groupe TF1 aurait demandé « une augmentation de 50 % pour un accès aux mêmes contenus qu’aujourd’hui ».

Rappelons par ailleurs que ce blocage est effectué dans le contexte du rapprochement entre M6 et TF1. Cet ensemble pèserait 75 % des recettes publicitaires TV et il pourrait réclamer encore plus d’argent aux distributeurs comme Canal+.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles