Voici le VTT électrique ultime de Cannondale : un condensé de technologies de haute volée

En Moterra, le portefeuille doit être motivé !

 

Fruit du nouveau département de la marque Cannondale, ce Moterra Neo Lab71 se veut le meilleur du VTT électrique possible avec un moteur Bosch CX Race et des composants ultra performants.

Cannondale Moterra Neo Lab71
Source : Cannondale

L’utilisateur d’un VTTAE est un éternel insatisfait. En recherche permanente de performances sur ses tracés, il sait toujours où optimiser son vélo électrique pour gagner quelques secondes ou en confort de conduite. C’est ce type de cycliste perfectionniste que vise Cannondale avec son nouveau modèle ultime, le Moterra Neo.

Un Cannondale Moterra

C’est dans le département Lab71 qu’a pris racine ce Cannondale Moterra Neo. Lab pour laboratoire, et pour développer le meilleur du vélo, et 71 pour l’année fondatrice de la marque américaine. Lancé début 2023, Lab71 a déjà donné un vélo de route Supersix Evo, le Topstone en gravel ou un VTT Scalpel. Le quatrième projet est un VTTAE, le premier électrique de la bande et bien différent du Trail Neo 1.

Le néophyte n’y verra pas de différence avec le Moterra Neo de série, opérant avec le même cadre en carbone et reposant sur la suspension arrière Rockshox Deluxe Select+ ainsi que des pneus de 29 pouces par 2,6 pouces Maxxis (Minion DHF avant, Rekon arrière, et 27,5 pouces à l’arrière en taille S).

Mais en y jetant un œil attentif, on remarque de nouveaux éléments face au summum « Neo 1 » de la gamme. La fourche avant RockShox Lyrik Select+ de 150 mm de battement passe en Ultimate, Zipp cédant respectivement les jantes aux WTB KOM Trail i30 TCS et ses moyeux à Formula et DT Swiss.

Du SRAM à gogo, Bosch Race pour la perfo

Plus important, le groupe Shimano XT passe la main au SRAM XX Eagle, en 12 vitesses par commande électronique. Même changement pour les freins, des SRAM Code Ultimate Stealth à étriers 4 pistons, le tout avec un disque de 220 mm à l’avant et de 200 mm l’arrière, ainsi que des leviers en carbone.

Cannondale Moterra Neo Lab71 SRAM XX
La transmission SRAM XX Eagle // Source : Cannondale

Dernier emprunt à SRAM, la tige de selle télescopique n’est plus une Cannondale mais la Reverb AXS, dont le débattement varie de 125 à 170 mm selon la taille. La marque américaine compense par des poignées TaperRidge et une selle Scoop Shallow Race avec un squelette en titane, développées en interne.

Le cœur électrique évolue aussi. Le moteur Bosch Performance Line CX Race est encore plus nerveux que le CX de base (jusqu’à 400 % d’assistance, vs 340 %), toujours avec 85 Nm de couple et moins de 3 kg sur la balance. Le Cannondale Moterra Neo Lab71 conserve la batterie amovible de 750 Wh et la console Kiox 300 avec la connectivité Bosch Smart System.

Cannondale Moterra Neo Lab71 moteur Bosch CX Race
Le motueur « ultime » Bosch CX Race // Source : Cannondale

Un prix de petite voiture pour ce VTTAE ultime

Le fleuron coûtant déjà 7 999 euros, il ne fallait pas s’attendre à un cadeau pour le Cannondale Moterra Neo Lab71. Le prix devient stratosphérique, à 12 999 euros, presque aussi chers que la voiture électrique Dacia Spring (avec le bonus maximal de 7 000 euros).

Sauf qu’ici, c’est le must have de ce que l’on peut trouver sur le marché du VTTAE orienté pour la performance. Et il ne faudra compter que sur la quinzaine de revendeurs partenaires du Cannondale Lab71 en France pour commander ce modèle, disponible en 4 tailles (S à XL) et en un unique coloris rouge.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !