Une première ville française lance des vélos cargo électriques en libre-service

 

La Métropole de Lyon va expérimenter durant un an la mise en service de vélos cargo électriques en libre-service, de type biporteur. Si le prix est attractif sur le papier, le parcours utilisateur pour louer un modèle a été légèrement complexifié.

Source : Cargoroo via la Mairie de Lyon

En décembre 2022, des bruits de couloir insistants laissaient penser que la Métropole de Lyon serait la première de France à déployer des vélos cargo électriques en libre-service. Quelques mois plus tard, la nouvelle a été officialisée par la Mairie dans un communiqué publié sur son site.

Depuis le jeudi 16 mars, Lyon et Villeurbanne accueillent vingt CargoVélo’v électriques, progressivement déployés sur des stationnements qui leur sont réservés, sans aucun point d’attache. La municipalité précise : « ils doivent être pris et reposés au même endroit » après chaque trajet d’un utilisateur.

D’app en app

Pour en profiter, il est nécessaire de respecter un parcours utilisateur pas des plus pratiques. Il faut en effet télécharger l’application Vélo’v puis trouver un CargoVélo’v disponible. Jusque-là, tout va bien. En sélectionnant un modèle, l’application vous redirige alors vers l’app Cargoroo depuis laquelle vous êtes obligé de créer un compte pour finaliser la location.

Cargoroo est un opérateur hollandais et le partenaire officiel de ce projet. Il a donc logiquement été intégré dans le processus de location, même s’il aurait été plus pratique de réserver votre deux-roues directement depuis CargoVélo’v. C’est un petit détail qui ne devrait pas être rédhibitoire non plus.

Les tarifs de ce service sont attractifs : 8 centimes d’euro par minute, soit 4,80 euros l’heure pour transporter un ou plusieurs enfants, des courses alimentaires ou du matériel spécifique. Pour rappel, le cargo ici déployé est de type biporteur : son train avant est allongé pour accueillir une caisse de chargement.

Un projet expérimental d’un an

La mairie précise par ailleurs que « les équipes de Vélo’v assureront l’exploitation et l’entretien au quotidien avec notamment la surveillance et la recharge des batteries de ces vélos cargo, ainsi que la relation client ». Ce projet est expérimental, d’une durée d’un an et entrecoupé une évaluation après 6 mois de mise en service.

Ci-dessous, voici la liste complète des stations proposant un CargoVélo’v :

  • Aveyron (Lyon 1er)
  • Croix-Rousse/Perfetti (Lyon 1er)
  • Meissonnier (Lyon 1er)
  • Saint Antoine/Grenette (Lyon 2e)
  • Place Guichard (Lyon 3e)
  • Paul Bert/Garibaldi (Lyon 3e)
  • Place Saint-Anne (Lyon 3e)
  • Institut Lumière (Lyon 3e)
  • Place Aristide Briand (Lyon 3e)
  • Place Bertone (Lyon 4e)
  • Philippe de Lassalle/Pillement (Lyon 4e)
  • Place des Tapis (Lyon 4e)
  • Place Edgar Quinet (Lyon 6e)
  • Lafayette/Inkermann (Lyon 6e)
  • Mairie du 7e (Lyon 7e)
  • Mairie du 8e (Lyon 8e)
  • Charpennes (Villeurbanne)
  • Mairie de Villeurbanne (Villeurbanne)
  • Totem (Villeurbanne)
  • Place de la Reconnaissance (Villeurbanne)