Faraday Future FF91 : plus de 600 km d’autonomie pour ce SUV électrique résolument futuriste

 

Après moult rebondissements concernant le lancement de son premier SUV électrique, le FF91, il semblerait bien que Faraday Future voit enfin le bout du tunnel.

Arrivera ? N’arrivera pas ? La saga Faraday Future semble avoir pris une tournure plutôt positive avec la réception (enfin !) des données d’homologation calculées par la norme EPA, le cycle de mesure américain équivalent à WLTP en Europe.

Et bonne nouvelle pour Faraday Future, le FF91, son premier SUV 100 % électrique, est donné pour une autonomie de 381 miles, soit environ 613 km avec une seule charge. C’est plus que le Tesla Model Y Performance qui est annoncé à 303 miles (488 km) aux USA selon le même cycle EPA.

Un horizon qui s’éclaircit ?

Une bonne nouvelle donc pour Faraday Future, qui n’a cessé récemment de repousser le lancement de son modèle, faute de liquidité. Même si aucune date de début de production a été officiellement annoncée par le constructeur, la production devrait débuter prochainement du côté de la Californie.

« Des levées de fonds sont en cours, et nous espérons livrer la FF91 aux clients au troisième ou quatrième trimestre », précisait il y a quelques semaines Carsten Breifeld, le président de la start-up.

« Nous avons fait des progrès encourageants durant le deuxième trimestre dans notre QG au nouveau nom de FF ieFactory California. Les systèmes mécaniques, électriques et de plomberie sont en place. L’installation du matériel et la construction dans les dernières zones de fabrication des véhicules approchent de leur terme. »

Entre menaces de mort et faillite annoncée

Le lancement a été pour le moins chaotique, le constructeur ayant même eu besoin de détailler dans un communiqué les problèmes rencontrés pour réunir un budget suffisant afin de commencer la production de son modèle.

Faraday Future annonçait « déplorer une désinformation autour du projet et de ses cadres », des cadres qui auraient reçu notamment des menaces de mort. Ces menaces auraient fait suite à des rumeurs : certains d’entre eux prévoyaient une faillite volontaire de la start-up. Le FBI se serait même emparé de l’affaire pour faire la lumière sur plusieurs zones d’ombre.

« Malheureusement, les efforts pour lever des fonds ont été impactés par une campagne de désinformation et des allégations sans fondements selon lesquelles certains directeurs complotent pour provoquer une banqueroute inutile, pour leurs gains personnels. Les menaces de procès ont escaladé vers des menaces de violence physique et même de mort. »

Et pour l’Europe ?

Pour en revenir à la voiture, la FF91 est un « super-SUV » électrique à la puissance impressionnante, puisque le constructeur annonce jusqu’à 1 050 chevaux. Son architecture repose sur la plateforme VPA (Variable Platform Architecture) présentée par le constructeur début 2016 sur le concept-car FFZero1. Faraday Future annonce un 0 à 100 km/h abattu 2,39 secondes.

Faraday Future propose une batterie (LG) de 130 kWh, impliquant alors une consommation gargantuesque vu les chiffres d’autonomie. Pour l’heure, le constructeur n’indique pas si plusieurs déclinaisons de batteries seront proposées. Le FF91 repose sur une architecture 800 volts, ce qui laisse entendre l’utilisation de chargeur allant à des puissances au-delà de 150 kW.

Les réservations du FF91 sont ouvertes pour la Chine, les USA et le Canada. Le constructeur n’a pas indiqué s’il allait commercialiser son SUV en Europe. Les prix ne sont pas encore connus, mais certaines rumeurs évoquent un tarif compris entre 150 000 et 200 000 dollars, soit bien plus élevé qu’un SUV de chez Tesla.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.

Les derniers articles