Voici la future voiture électrique de Smart

Son nom : Smart #3

 

Lancé un peu plus tôt dans l'année, le SUV électrique Smart #1 devrait bientôt se décliner en une nouvelle version plus grande et un peu plus haut de gamme. Baptisé Smart #3, ce futur SUV coupé électrique devrait voir le jour dans le courant de l'année 2023.

Cela fait plus d’un an que l’on entend parler du Smart #1, d’abord dévoilé sous la forme d’un concept lors du salon de Munich en 2021. Mais ce n’est qu’en avril dernier que la version définitive fut officiellement présentée, marquant un véritable tournant pour la marque sauvée par Geely en 2019 alors qu’elle connaissait d’importantes difficultés. Premier SUV du constructeur, qui se produisait jusqu’alors que des citadines, à savoir les Fortwo et Forfour, ce #1 ne devrait toutefois pas rester seul bien longtemps dans la gamme.

Un SUV coupé

En effet, le site chinois It Home a réussi à obtenir quelques informations précieuses sur l’arrivée d’un futur modèle pour épauler le Smart #1. Ce dernier prendrait alors non pas le nom de #2 mais de #3. Et loin de se contenter de nous donner quelques informations, il nous dévoile aussi une série de clichés nous montrant ce futur arrivant sous toutes ses coutures.

Et sans grande surprise, celui-ci restera très proche du modèle que l’on connaît déjà, adoptant alors une face avant similaire, avec ses optiques arrondies reliées entre elles par une bande noire. Juste en dessous, nous retrouvons également la calandre très ouverte, bien que celle-ci semble profiter d’un coup de crayon légèrement différent.

De profil, on note que la silhouette est plus dynamique, grâce à l’arrivée d’un nouveau toit plus fuyant que sur le Smart #1. Un dessin très tendance, désormais adopté par de nombreux autres modèles, comme le nouveau Skoda Enyaq Coupé RS iV ou le Tesla Model Y, entre autres.

Si les feux arrière sont quasiment identiques, les plus observateurs remarqueront que le bouclier diffère quant à lui légèrement. Selon notre source, le futur Smart #3 afficherait alors une longueur de 4,40 mètre soit 13 centimètres de plus que son petit frère déjà commercialisé. La largeur serait de 1,84 pour 1,56 mètre de haut. Plusieurs teintes seront proposées au catalogue, dont le rouge des images visibles dans notre article, tandis que diverses combinaisons toit/carrosserie seront aussi disponibles.

Plusieurs motorisations au programme

Pour l’instant, on ne sait encore rien du poste de conduite de ce futur SUV électrique, mais nul doute qu’il devrait hériter de la présentation que l’on connaît déjà sur le Smart #1. Pour rappel, celui-ci est alors équipé d’un combiné numérique de 9,2 pouces associé à un écran tactile de 12,8 pouces. Ce dernier n’est pas compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, alors que la marque a décidé de ne pas signer de partenariat avec les deux entreprises.

Il faudra donc s’attendre à la même chose pour le Smart #3. Ce dernier affichera un empattement de 2,79 mètres, contre 2,75 mètre pour son petit frère. Le volume de coffre devrait logiquement être en légère hausse, alors qu’il oscille entre 270 et 411 litres pour le #1.

Le SUV coupé électrique se déclinera en deux versions, la première étant équipée d’un seul moteur et revendiquant une puissance de 200 kW, soit environ 271 chevaux. C’est alors quasiment identique à la fiche technique du Smart #1, qui revendique 268 chevaux et 343 Nm de couple. Une seconde variante, sans doute badgée Brabus serait également au programme, associant un moteur à l’avant de 115 kW et un second installé à l’arrière développant 200 kW, pour un total de 315 kW, soit environ 428 chevaux.

Pour rappel, le Smart #1 Brabus revendique quant à lui 422 chevaux pour un couple de 543 Nm. Sans réel rival pour l’instant du fait de sa petite taille, ce futur arrivant dans la gamme devrait voir le jour dans le courant de l’année 2023. Il devrait alors reposer sur la plateforme SEA de Geely, qui équipe également le nouveau Zeekr 009, contrairement à la plateforme SPA qui se retrouve sur la Polestar 3.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.