Cette adorable voiture électrique chinoise rivale de la Dacia Spring ne passera pas inaperçue

 

Le constructeur chinois Baojun dévoile de nouvelles versions de son Yueye, qui se décline en trois variantes hautes en couleur. Le petit SUV électrique pourrait tout à fait arriver en Europe dans le futur, même si cela n'a pas encore été confirmé.

Si vous êtes un fidèle lecteur de Frandroid, vous avez sans doute déjà entendu parler de Baojun. Il s’agit d’une jeune marque chinoise qui appartient au groupe Wuling derrière la petite Hongguang Mini EV. Il s’agissait de la voiture électrique la plus vendue au monde avant d’être détrônée par la Tesla Model Y. Mais le groupe chinois propose d’autres modèles un peu moins connus, mais en passe de le devenir.

Trois nouvelles versions

Parmi eux, le nouveau Yueye. Derrière ce nom se cache un adorable petit SUV électrique dévoilé par Baojun au mois de février dernier. Si nous en avions déjà parlé en détail il y a quelques mois, celui-ci revient aujourd’hui sur le devant de la scène. En effet, et comme l’annonce le constructeur sur sa page Weibo, l’équivalent chinois de Facebook, trois nouvelles versions viennent enrichir la gamme.

La première adopte un look rétro très séduisant et se distingue par sa carrosserie bicolore orange et blanc comme le montrent les photos publiées par le site chinois It Home. Les roues arborent quant à elles des touches de chrome, de même que le marchepied. Ce dernier est conçu pour résister à la rouille ainsi qu’aux rayures et peut supporter jusqu’à 200 kilos.

À l’arrière, le petit écran baptisé Car Watch affiche une image d’un disque vinyle sur les photos officielles, mais le conducteur peut choisir la photo ou la vidéo qu’il souhaite. Les amateurs de balades dans la nature pourront quant à eux opter pour la version baptisée Magicien d’Oz et conçue pour les excursions dans la forêt. Outre sa couleur verte, cette déclinaison s’équipe de nombreux éléments spécifiques, dont la galerie de toit noire dotée d’une échelle.

On notera également la présence de pare-chocs plus proéminents et de feux additionnels sur le toit pour une meilleure visibilité en cas de conditions météo dégradées. Enfin, une troisième version, qui prend cette fois-ci le nom de Black Warrior vient compléter la gamme. Celle-ci se distingue par une carrosserie noire ainsi que quelques éléments rouges. Nous retrouvons des flammes sur l’écran arrière tandis que les jantes adoptent un design rétro et un traitement chromé.

Un intérieur bien équipé

Un autre article de It Home nous dévoile de nouvelles informations sur le poste de conduite du petit SUV électrique, qui se décline également depuis peu pick-up. Selon le média chinois, deux présentations sont proposées, baptisées « Self-Black » et « Monologue ». La première associe le vert et le noir, tandis que la seconde marie le beige et le gris. Dans les deux cas, le Baojun Yueye est équipé d’un combiné numérique de 10,25 pouces et d’un écran tactile de même taille.

Ce nouvel arrivant est livré de série avec la caméra de recul et les radars avant et arrière et le système de fixation Isofix pour les sièges bébé. La version plus haut de gamme inclut également l’aide au maintien dans la voie ainsi que la commande vocale et l’assistance au changement de voie entre autres. L’aide au démarrage en côte et l’ABS font partie de la dotation standard.

Le petit SUV électrique est équipé d’un moteur électrique de 50 kW, ce qui équivaut à environ 68 chevaux pour 140 Nm de couple. Une fiche technique qui se rapproche de la Dacia Spring Extrême forte de 65 chevaux et dont nous avons pu prendre le volant. Si l’on ne connaît pas la taille de la batterie, Baojun annonce une autonomie de 303 kilomètres, probablement selon le cycle chinois CLTC. Ce qui correspond à 250 kilomètres environ en WLTP. La Dacia Spring culmine de son côté à 230 kilomètres.

Reste désormais à savoir si le SUV, pour l’heure uniquement proposé avec deux roues motrices arrivera un jour en France. Cela est en effet très probable, puisque Wulin commercialise déjà sa citadine sur le Vieux Continent via un importateur. Baojun pourrait donc faire la même chose, ce qui ne manque pas d’inquiéter les spécialistes. D’autant plus que la Chine est officiellement le plus grand importateur au monde. Le nouveau Yueye démarre à partir de 79 800 yuans, soit environ 10 500 euros. Mais s’il arrive un jour en Europe, il faudra s’attendre à un prix en hausse. On peut tabler sur au moins le double.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.