Mercedes-Benz lance son offensive pour défier les superchargeurs de Tesla : lieux, capacités et ambitions

 

Mercedes-Benz annonce l'ouverture de son premier « superchargeur » à Mannheim. Le groupe allemand souhaite installer plus de 10 000 points de recharge au sein de 2 000 « superchargeurs » d'ici à 2030.

Source : Mercedes-Benz

C’est tout un symbole : Mercedes-Benz a choisi le lieu où Carl Benz a inventé la voiture à essence pour inaugurer son premier supercharger : Mannheim, en Allemagne.

Des parcs de recharge rapide en plein essor

L’annonce faite par Mercedes-Benz au CES 2023 était peut-être passée inaperçue parmi toutes les annonces de l’événement tech. Le constructeur automobile de Stuttgart a révélé que ses premiers parcs de recharge rapide ouvriront leurs portes à l’automne 2023. Les villes choisies pour accueillir ces centres ne sont pas anodines : Atlanta aux États-Unis, Chengdu en Chine, et bien sûr, Mannheim en Allemagne, berceau de la première voiture à essence.

Source : Mercedes-Benz
Mercedes-Benz Charging Hub

Mais les ambitions de la marque à l’étoile ne s’arrêtent pas là. D’ici la fin 2024, plus de 2 000 points de recharge rapide viendront étoffer ce réseau mondial. Et à l’horizon 2030, Mercedes-Benz vise à mettre en place plus de 10 000 points de recharge au sein de 2 000 Superchargeurs.

Les bornes de recharge mises en place par Mercedes-Benz ne sont pas de simples installations. Elles offriront des capacités de recharge allant jusqu’à 400 kW (sur une architecture 800 volts), en utilisant des systèmes tels que CCS1, CCS2, NACS et GB/T. Grâce à une gestion intelligente de la recharge, chaque véhicule pourrait ainsi bénéficier d’une recharge adaptée à sa capacité maximale.

D’autres associations

Outre ses propres initiatives, Mercedes-Benz ne néglige pas la force de la collaboration. Aux États-Unis, face à la prédominance de Tesla et ses bornes de recharge rapide, la marque allemande s’est associée à six autres constructeurs : BMW, General Motors, Honda, Hyundai, Kia et Stellantis. Cette coentreprise vise à établir un réseau commun de recharge rapide, afin de proposer une alternative solide à Tesla et ses Superchargers.

Aujourd’hui, avec 18 000 bornes de Superchargeurs réparties aux États-Unis, représentant plus de 60 % de parts de marché (source : ministère américain de l’Énergie), Tesla jouit d’une avance considérable.

En Europe, et notamment en France, Mercedes n’est pas en reste. Avec des marques telles que BMW, Ford, Porsche et Audi, elle participe à la mise en place du réseau de recharge rapide Ionity, un des principaux challengers des Superchargers de Tesla.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.