La mairie de Paris prend une décision étonnante pour certaines voitures électriques

 

Contre toute attente, la mairie de Paris a décidé de rendre payant le stationnement pour les SUV électrique pour les habitants de la capitale. Une mesure totalement inattendue, qui devrait faire voir rouge certains automobilistes, contraints de payer très cher pour se stationner dans la rue.

Xpeng G9 à Paris

On le sait, la mairie de Paris n’est pas vraiment une grande amie des voitures, et cela depuis un petit bout de temps déjà. Et l’offensive continue.

Une nouvelle mesure inattendue

Après avoir interdit les trottinettes électriques en libre-service dans la capitale, Anne Hidalgo et son équipe a décidé de faire la guerre aux voitures jugées polluantes. Comprenez par là, les SUV, qui prendraient trop de place et seraient donc nocifs pour l’environnement, trop lourds et trop dangereux. Sans parler du fait qu’ils endommageraient également la chaussée de manière prématurée. Bref, que des inconvénients pour ce segment qui rencontre pourtant un succès grandissant partout dans le monde, alors que tous les constructeurs ou presque en proposent au moins un dans leur gamme.

C’est ainsi qu’en février dernier, la municipalité avait lancé un grand vote citoyen, qui avait été soldé par une majorité favorable à la mise en place d’un tarif de stationnement plus élevé pour les SUV. À partir du 1er septembre prochain, toutes les voitures dont le poids dépasse les 1,6 tonne devront s’acquitter de 18 euro de l’heure dans les 11 premiers arrondissements et de 12 euros de l’heure dans le reste de la capitale. Pour les voitures électriques, le poids a été fixé à deux tonnes, ce qui exclut notamment la Tesla Model Y.

Il faut savoir que cette mesure ne concerne pas le tarif résident, et qu’elle ne vise donc que les visiteurs. Ces derniers conservent le tarif déjà en vigueur, tandis que les propriétaires de SUV peuvent continuer à se garer gratuitement dans Paris. Enfin ça, c’était jusqu’à maintenant. Car voilà que de manière totalement inattendue, la municipalité a décidé de changer les règles, comme l’a annoncé David Belliard, l’adjoint EELV aux mobilités. Relayé par les journalistes du Figaro, ce dernier a pris la parole en amont du Conseil de Paris.

Il explique que finalement « les propriétaires des SUV électriques qui avaient la gratuité devront s’acquitter d’un tarif résident pour stationner à proximité de chez eux ». Une mesure annoncée en réponse à ceux qui critiquaient la mairie ne de pas taxer les résidents, mais seulement les visiteurs de passage. Ce sera désormais chose faite, alors que Paris est le 2ème département à compter le plus de SUV en Île-de-France, juste derrière les Hauts-de-Seine, avec respectivement 24 et 29,3 % du parc roulant, qu’il s’agisse de visiteurs ou de résidents.

Un tarif salé ?

Selon les chiffres du cabinet AAA Data relayés par BFM Auto, les véhicules surélevés résidents dans la capitale représentent pas moins de 16,6 % du parc, loin devant les Yvelines, le Val-de-Marne ou encore la Seine-et-Marne. Si cette nouvelle mesure peut sembler assez anecdotique à l’échelle de la France entière, elle devrait tout de même avoir un fort impact en région parisienne. Mais quel sera le tarif pour les habitants de la capitale qui possèdent un SUV électrique de plus de deux tonnes ?

Pour le moment, l’information n’a pas encore été révélée par la mairie de Paris. Cependant, le prix de l’heure devrait être bien plus avantageux que celui imposé aux visiteurs, comme expliqué un peu plus haut. Actuellement, le tarif résident pour les voitures basses émissions permet aux parisiens de stationnement gratuitement pendant sept jours consécutifs dans des zones proches de leur domicile. À noter que les voitures zéro-émission (à l’échappement) sous la barre des deux tonnes et les autos thermiques de moins de 1,6 tonne pourront encore profiter de la gratuité.

Par ailleurs, Anne Hidalgo a également indiqué que « tous les tarifs appliqués jusqu’à présent aux professionnels demeureront inchangés, quel que soit le poids de leur véhicule ». Une bonne nouvelle pour tous ceux qui travaillent dans la capitale. Parmi les voitures électriques concernées par cette nouvelle mesure pour les résidents, citons notamment la Kia EV9, la Peugeot e-3008 ou encore la Ford Mustang Mach-E, entre autres.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.