Iliad recrute en masse afin de préparer le futur réseau 5G de Free Mobile. Un signe qui montre une volonté de l’opérateur de ne pas se laisser distancer par ses concurrents.

Pour les quatre opérateurs, ce début d’année va être sous le signe de la course à la 5G. Entre le partage des fréquences qui devrait avoir lieu dans les prochains mois et les phases de test qui ont déjà commencé dans certaines villes, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile sont dans les starting-blocks pour préparer ce réseau mobile de la prochaine décennie.

Ne souhaitant pas se laisser distancer par ses trois concurrents, Free Mobile est bien décidé à renforcer son équipe dans tout l’Hexagone et vient de lancer une nouvelle campagne de recrutement dans différentes régions. Il s’agit de postes de Coordonnateurs Recherche et Négociation Télécoms, un travail visant à développer de nouveaux sites pour le déploiement du réseau. En voici la description telle que faite par Iliad (maison-mère de Free) :

En interne, il est en relation avec les équipes de R&N (Négociateurs, Concepteurs, Dessinateurs, Patrimoine) chargés de la négociation des nouveaux sites et de la gestion des relations avec les bailleurs. Il est aussi en relation avec les membres des équipes Juridiques, Travaux et des équipes de projet transverses (Equipes Towerco, transmission, logistique, projets spéciaux), et également avec les équipes des autres sociétés du Groupe participant au déploiement de Sites (Free Réseau).

En externe, il travaille en relation avec les différents propriétaires de sites, les bailleurs, les syndics de copropriétés et les différentes organisations administratives.

Missions :

Sous l’autorité du Responsable Régional, il coordonne les activités des équipes Recherche & Négociation au niveau de la région qu’il anime.

La fiche de poste évoque bien sûr la 3G et la 4G, qui compose le réseau actuel de l’opérateur, mais aussi « le déploiement de la 5G ». Ce déploiement devrait être facilité par un réseau fibré déjà très étendu dans les zones denses, mais ce n’est là qu’un premier pas par rapport au chemin qu’il reste à parcourir.

Free en retard

Il faut dire également que Free Mobile n’est pas en avance sur ses concurrents qui ont déjà tous déjà déployé des antennes sur certains sites pilotes. De son côté, Iliad est resté bien silencieux sur le sujet et n’a pas encore communiqué sur ses propres expérimentations en interne.

Free a été d’un autre côté bien occupé à déployer son réseau 4G propre afin de se reposer toujours un peu moins sur son itinérance avec Orange, de plus en plus contraignante pour les abonnés.

À lire sur FrAndroid : Free Mobile : les forfaits, les fréquences, la couverture… tout savoir sur l’opérateur