Xavier Niel a admis que les offres de Free s’étaient complexifiées dernièrement et a promis de simplifier tout cela.

Xaivier Niel au Capital Markets Day d’Iliad (capture d’écran d’une vidéo d’Univers Freebox)

Free se porte mieux. C’est en tout cas ce que l’on retient de son exercice financier de 2018 où les résultats de la filiale d’Iliad étaient plutôt positifs comparés aux années précédentes, et laissaient entrevoir des embellies bienvenues pour l’avenir.

Or, comme le signale Univers Freebox, le Capital Markets Day d’Iliad a également été l’occasion pour Xavier Niel, le patron de Free, de faire une annonce importante.

On a complexifié notre gamme de produits, et on va la resimplifier dans les mois qui viennent sur le fixe et le mobile.

Rappelons que la fin d’année 2018 de Free a été marquée par la présentation des Freebox Delta et Freebox One et les différentes offres autour de ces deux boxs sont en effet un peu complexes.

Nettoyer la base d’abonnés

Du côté du mobile, Xavier Niel a souligné le fait que son opérateur avait lancé moins de Vente Privée et explique « ne pas être certain d’en lancer une » sur le deuxième trimestre 2019. Il affirme aussi mener des offres « plus paisibles » d’environ 10 euros quand « on les faisait à 0,99 ou 2,99 euros auparavant ».   Le patron de Free met notamment en avant le fait que sa firme revient « à des offres plus classiques dites de première année ».

Et d’ajouter que l’opérateur est plus à l’aise avec la politique commerciale qu’il est en train de mener actuellement, car « celle-ci est créatrice d’Arpu [chiffre d’affaires mensuel moyen généré par un client ; ndlr] et de valeur. Les abonnés qui s’en vont aujourd’hui sont à faible valeur ajoutée ».

En cela, Xavier Niel semble rejoindre d’autres acteurs du marché qui ne veulent pas favoriser la guerre des prix : cela n’est en effet pas sans rappeler la politique de SFR qui ne casse ses prix que pour dissuader les concurrents de le faire.

Free va bien mieux et entame son « Odyssey » pour les 5 années à venir