Nous avons testé la 5G d’Orange : à quoi faut-il s’attendre ?

 

La 5G a bel et bien été lancée en France. Nous avons pu le vérifier par nous-mêmes, après avoir identifié une antenne 5G d'Orange et avoir mené de nombreux tests dessus. Cela vous permettra d'avoir un aperçu des premiers changements apportés par cette technologie.

Ce qu’il faut savoir sur les bandes de fréquences

La 5G est officiellement lancée en France chez les quatre opérateurs mobiles avec 11 485 antennes déclarées. Ce chiffre semble élevé, mais sachez qu’il s’agit des actives et non actives, ce chiffre intègre également toutes les antennes 5G, y compris celles qui émettent en 3,5 GHz, mais aussi en 700 MHz et 2100 MHz.

Une bande 3,5 GHz attribuée à la 5G avec l’infrastructure du réseau 4G

Pour rappel, seule la bande des 3,5 GHz est celle qui a été attribuée en exclusivité à la 5G, à l’issue d’un long processus d’attribution et d’enchères. Théoriquement, cette bande de fréquences offre une largeur de bande suffisante avec une montée en débit significative. Il y a néanmoins encore très peu d’antennes 5G 3,5 GHz. De plus, il s’agit d’une 5G Non-Standalone (NSA), cela signifie que l’infrastructure sous-jacente du réseau est celle de la 4G. Cela limite évidemment l’augmentation des débits et la réduction de la latence.

Les bandes 700 et 2100 MHz font co-habiter 4G et 5G

Les bandes 700 et 2100 MHz sont un premier déploiement de la 5G Non-Standalone (NSA) qui exploite des bandes de fréquences en co-habitation avec la 4G. Cette 5G Non-Standalone se base toujours sur la 4G pour fonctionner : la connexion exploite le 4G LTE tandis que les porteuses 5G sont utilisées pour augmenter les débits de données et réduire la latence. Le spectre est ainsi partagé entre la 4G et la 5G. C’est d’ailleurs simple à déployer pour les opérateurs, il s’agit d’une mise à jour logicielle ce qui explique que l’on a déjà des centaines d’antennes activées. Le smartphone agrège la bande 5G et une ou plusieurs bandes 4G si celles-ci sont disponibles.

Pour rappel, la bande 700 MHz est excellente en matière de portée et d’accès à l’intérieur des bâtiments, mais son débit est faible. La bande 2100 MHz a moins de portée, mais de meilleurs débits.

L’avantage est qu’on peut se connecter à la fois en 4G et en 5G à ces bandes de fréquences. Même si c’est une 5G moins rapide que la 5G 3,5 GHz, nous devrions tout de même observer des débits plus importants qu’en 4G.

Comment avons-nous mené ce premier test ?

Depuis le 15 décembre 2020, Orange a activé la 5G dans de nombreuses villes dans les grandes agglomérations. Autour de Paris, par exemple, on peut retrouver de la 5G dans plusieurs villes du 91, 92, 93 et 94. Nous sommes donc partis à la recherche d’une antenne 5G 3,5 GHz active — nous vous expliquons plus bas comment les identifier facilement — équipés d’un forfait compatible 5G (forfait à 25 euros/mois avec 70 Go de données) et d’un smartphone compatible à jour (iPhone 12 mini avec iOS 14.3 et Orange France 45.1 en format eSIM).

Nous avons effectué une trentaine de tests de débits près de l’antenne, mais aussi en nous éloignant jusqu’à plus de 2 kilomètres. Nous avons également effectué des tests en déplacement à 50 km/h. Que ça soit sur Speedtest.net, Fast.com (Netflix), nPerf, 5GMark, Google, Orange… nous avons multiplié les outils et serveurs de connexion pour nous faire une idée la plus précise possible.

Exemples de tests et usages de notre protocole

Exemples de tests et usages de notre protocole

Nous avons ensuite effectué lancé diverses vidéos sur YouTube, des téléchargements de vidéos sur Netflix, mais aussi d’applications et de jeux, ainsi que des tests de cloud gaming sur plusieurs services (GeForce Now et Shadow). Par exemple, GeForce Now a été testé dans une définition Full HD à 60 fps.

Exemple d’antenne croisée près des locaux de l’ANFR (l’Agence nationale des fréquences)

Exemple d’antenne croisée près des locaux de l’ANFR (l’Agence nationale des fréquences)

Tous ces tests ont été effectués en extérieur à Villejuif et à Maisons-Alfort dans le Val-de-Marne (94).

Ce que l’on a obtenu : presque 1 Gbps de débit descendant

Évidemment, la 5G ne se résume pas à faire des tests de débits. Néanmoins, ces tests permettent de facilement comparer les performances de différents contextes. Il faut également être conscient que les antennes 3,5 GHz sont actuellement très peu utilisées, nous testons donc le réseau 5G dans de très bonnes conditions.

Passons aux résultats : connectés à une antenne 3,5 GHz d’Orange, nous avons donc obtenu des pics au-dessus de 900 Mbps en débit descendant (téléchargement) avec une moyenne située autour de 750 mbps. Ce sont des débits que l’on peut obtenir sur de la fibre optique 1 Gbps à titre de comparaison. Le débit montant (upload) ne va pas plus haut que 70 Mbps avec une moyenne située à 57 Mbps.

OrangeDébit descendantDébit montantLatence
5G (3,5 GHz)
Réception 5/5
Entre 640 et 932 MbpsEntre 52 et 71 MbpsEntre 13 et 22 ms
5G (3,5 GHz)
Réception 4/5
Entre 425 et 710 MbpsEntre 42 et 63 MbpsEntre 17 et 24 ms
4G+ / 5G (2,1 GHz)
Réception 5/5
Entre 230 et 387 MbpsEntre 17 et 35 MbpsEnviron 25 ms
4G
Réception 5/5
Entre 17 et 110 MbpsEntre 8 et 21 MbpsEnviron 30 ms

Nous restons encore loin des débits théoriques, environ 2,1 Gbps en débit descendant selon Orange, mais ce sont des débits beaucoup plus importants que ceux obtenus en 4G. D’autres utilisateurs ont pu obtenir des pics à plus de 1,4 Gbps dans le centre de Montpellier.

Autant vous dire que nous n’avons rencontré aucun problème sur GeForce Now ou Shadow en cloud-gaming. Dans ces conditions, ces services sont parfaitement fonctionnels. Parmi les autres tests menés, nous avons téléchargé 3 épisodes (environ 800 Mo) en même temps sur Netflix, il a fallu moins de 25 secondes.

25 secondes pour télécharger 3 épisodes de #StarTrek (800 Mo) en 5G sur le réseau Orange 🍊 pic.twitter.com/eyhCpwREqC

— Ulrich Rozier 🦊 (@UlrichRozier) December 16, 2020

En s’éloignant de l’antenne, le débit diminue, mais reste très élevé. Ce sont des débits que l’on aurait du atteindre en 4G+ dans de très bonnes conditions. Notons que les débits observés sont relativement stables sur des phases de 30 minutes de tests.

D’ailleurs, nous avons également identifié plusieurs antennes 4G+/5G qui émettent en 2,1 GHz. Les performances obtenues sont moins importantes, mais elles restent beaucoup plus hautes que les débits moyens observés en 4G.

Comment identifier les antennes 5G ?

Si vous avez un smartphone et un forfait mobile compatibles, le plus difficile est d’identifier les antennes 5G actives, le réseau vient tout juste d’être lancé.

Les meilleures forfaits 5G

Orange Forfait Mobile 5G - 70 Go

Appels illimités

70 Go

1597 sites 5G 3,5 GHz
298 sites 5G/4G partagé

24,99€

39,99€

Free Forfait 4G et 5G - 150 Go

Appels illimités

150 Go

1297 sites 5G 3,5 GHz
10239 sites 5G/4G partagé

19,99€
Prixtel Forfait 4G et 5G - Le géant

6 jours

Appels illimités

100 Go - 200 Go

1005 sites 5G 3,5 GHz
976 sites 5G/4G partagé

À partir de
12,99€

19,99€

Tous les forfaits 5G

Si vous êtes dans Paris, sachez que pour le moment la situation est bloquée. Il faudra donc se rabattre dans quelques villes en Île-de-France ou dans d’autres grandes agglomérations françaises comme Nantes, Montpellier ou Nice.

Le site Cartoradio permet de retrouver toutes les antennes 5G sur le territoire français, c’est un outil conçu par l’Arcep. Néanmoins, nous vous conseillons antennesmobiles.fr qui exploite les mêmes données, mais avec un outil plus efficace. Il permet de sélectionner son opérateur, sa technologie, mais aussi les bandes de fréquences choisies.

Sur la bande 3,5 GHz, Orange a donc 65 antennes activées en 3,5 GHz ce mercredi 16 décembre en Île-de-France. Il faut retirer toutes les antennes situées à Paris qui n’ont pas encore été activées, les antennes 3,5 GHz sont donc pour la plupart dans le 92 près de Boulogne Billancourt, mais aussi à Saint-Ouen dans le 93. 

En cochant la bande de fréquences 2100 MHz, on peut identifier l’ensemble des antennes 5G actives d’Orange. Pour chaque antenne, on retrouve des informations très précises.

Voilà une antenne Orange qui émet en 5G 2100 MHz

Voilà une antenne Orange qui émet en 5G 2100 MHz

En utilisant ce service, vous vous apercevrez qu’Orange n’est pas le seul opérateur à être prêt à accueillir ses premiers utilisateurs 5G, SFR, Bouygues Telecom et Free ont également de nombreuses antennes actives. Quand la 5G aura été autorisée à Paris, SFR devrait être l’opérateur mobile qui propose la meilleure couverture en 5G 3,5 GHz.

Voilà la situation des antennes 3,5 GHz en IDF au 16 décembre 2020

Voilà la situation des antennes 3,5 GHz en IDF au 16 décembre 2020

Un avant-goût avant une longue attente

Le déploiement de la 5G va être long… même très long. Dans les grandes villes, les opérateurs devraient néanmoins rapidement obtenir une bonne couverture grâce à la 5G Non-Standalone qui exploite le réseau 4G.

Pour se rapprocher des promesses de la 5G, il faut attendre que le déploiement des antennes 3,5 GHz avance et bien plus tard celui des ondes millimétriques (les bandes mmWave). C’est la bande 26 GHz qui permettra d’obtenir des performances records et de développer de nouveaux usages en mobilité. La 5G déployée actuellement offre une expérience plus confortable sur des usages qui étaient déjà permis par la 4G : téléchargement, cloud computing, streaming, cloud gaming, partage de connexion, internet fixe, etc.

Les derniers articles