Elon Musk promet déjà de doubler les débits de son offre Starlink

300 Mbps au lieu de 150

 

On passe de 150 Mbps maximum à 300 Mbps dès 2021, c’est la promesse d’Elon Musk.

Starlink, l’offre interne satellitaire d’Elon Musk, a été au cœur de l’actualité la semaine dernière. En effet, elle sera bientôt prête à être commercialisée en France.

Nouvelle annonce du jour, Elon Musk a déjà prévu de doubler les débits proposés pendant la bêta test.

On passera à 300 Mbps maximum

La qualité et la couverture du réseau Starlink sont liées principalement au nombre de satellites qui gravitent au-dessus de nos têtes. Au 18 janvier 2021, 1015 satellites ont été déployés. Le rythme de déploiement était d’environ 60 satellites par mois en 2020, cette première phase du déploiement de la constellation Starlink porte sur 1 584 satellites. À terme, la constellation de satellites sera encore plus dense : le Federal Communications Commission (FCC) aux États-Unis a autorisé SpaceX à déployer 12 000 satellites et jusqu’à 30 000 bien plus tard.

Speed will double to ~300Mb/s & latency will drop to ~20ms later this year

— Elon Musk (@elonmusk) February 22, 2021

Elon Musk, sur Twitter, a promis de doubler les débits internet de l’offre Starlink dès cette année : on pourra donc atteindre 300 Mbps en débit descendant.

Pour rappel, en septembre 2020, Starlink revendiquait déjà un débit supérieur à 100 Mbit/s. Avec le réseau actuel et pendant la phase de bêta publique, Starlink communique sur des débits entre 50 Mbps à 150 Mbps et une latence entre 20 ms à 40 ms. Les premiers tests confirment ces performances, certains utilisateurs ont même dépassé les 170 Mbps. Dans tous les cas, il s’agit de Très Haut Débit (THD) : en France, le seuil à partir duquel une connexion Internet délivre du très haut débit est fixé à 30 Mbps.

Du côté de la latence, Elon Musk communique désormais officiellement sur le chiffre de 20 millisecondes pour courant 2021. C’est la latence suffisante pour jouer à des jeux en ligne dans de bonnes conditions.

Starlink n’a pas jamais communiqué officiellement sur les débits maximum qui pourraient être proposés dans l’offre associée à sa constellation, on parle néanmoins de 1 Gbps en débit descendant ce qui le débit d’une offre fibre optique de 2021.

Une offre planétaire pour 2022

Elon Musk confirme également que l’objectif de Starlink est de proposer une offre internet dans le monde entier. Cette couverture globale sera prête en 2022, encore une fois selon Elon Musk.

«  Ensuite, c’est une question de densification de la couverture. Il est important de noter que le cellulaire (4Gou5G) aura toujours l’avantage dans les zones urbaines denses (…) Les satellites sont mieux adaptés aux zones à faible ou moyenne densité de population ».

Le rêve de pouvoir accéder à Internet, où que vous soyez, pourrait devenir une réalité plus tôt que vous ne le pensez. L’offre internet par satellite Starlink prépare son arrivée dans de nombreux pays, après…
Lire la suite

Les derniers articles