IDC a publié son rapport sur l’état du marché chinois au quatrième trimestre de l’année 2016 et en dresse le bilan. Oppo et Vivo ont vu leurs ventes doubler sur l’année alors que Xiaomi et Apple vacillent.

La marque Oppo connait un succès impressionnant en Chine. Le cabinet d’analyse IDC publie aujourd’hui les résultats de son enquête sur le marché chinois pour le dernier trimestre de l’année 2016, l’occasion de dresser un bilan de l’année.

 

Oppo et Vivo, les grands gagnants du trimestre

Ce dernier trimestre a particulièrement réussi à Oppo qui a enregistré 24,5 millions de ventes, soit plus du double de l’an dernier où ses appareils s’écoulaient à 11,7 millions d’exemplaires. Cela permet au fabricant de passer sur ce trimestre de la 4e place en 2015 à la première en 2016 avec 18,1 % de part de marché.

L’autre marque qui réussit, mais dans une moindre mesure, c’est Vivo qui a elle aussi doublé ses ventes en passant de 11 millions d’unités écoulées à 21,7 millions. Elle atteint ainsi la 3e place du podium avec 16 % de part de marché.

 

Les ventes de Xiaomi chutent

De son côté, Xiaomi n’est pas à la fête. Le fabricant a admis récemment qu’il était temps de revoir sa stratégie et ses derniers résultats en illustrent la nécessité.

Les ventes de la marque sont en baisse de 40,5 % ce qui l’a fait dégringolé à la 5e marche du podium avec 7,4 % de parts de marché, contre 14,8 % il y un an. On imagine que ce sont ces tendances qui ont conduit Xiaomi à faire l’impasse sur le Mobile World Congress cette année et Hugo Barra à repartir aux États-Unis chez Facebook.

 

Une année à l’image du dernier trimestre

Avec les résultats du 4e trimestre, IDC publie les résultats de l’année complète qui reprend les mêmes tendances. Oppo, Huawei et Vivo occupent la tête du classement alors qu’Apple et Xiaomi sont en baisse et passent en 4e et 5e position.

Le marché chinois reste cependant un marché avec de nombreux acteurs se partageant le marché et les classements peuvent donc vite bouger. Les fabricants qui ne sont pas dans le classement des cinq premiers vendeurs occupent ainsi plus de 30 % du marché et 156,7 millions des ventes. On note toutefois que cette part est en diminution sur l’année, elle occupait 40 % du marché en 2015.