Un rapport d’analyste indique qu’il s’est vendu plus de montres connectées sous Tizen lors du premier trimestre de l’année que sous Android Wear. Un coup dur pour le système de Google.

Après la Gear Live, annoncée en même temps que le système d’exploitation lui-même, Samsung s’est détourné d’Android Wear pour se concentrer sur sa propre solution, Tizen. Depuis, la marque coréenne a sorti plusieurs smartwatchs et bracelets connectés, sans jamais revenir sous le giron de Google. Un choix qui paye.

Apple en tête des ventes

Les analystes de Strategy Analytics viennent de publier un nouveau rapport concernant les ventes de montres connectées au cours du premier trimestre 2017. Selon le cabinet, il se serait écoulé 6,2 millions de tocantes sur la période, soit une hausse de 48 % par rapport à l’année précédente. Le marché est cependant divisé en trois par les principaux OS qui animent ces appareils, à savoir watchOS (Apple), Tizen (Samsung) et Android Wear (Google).

Une percée de Tizen

Si Apple remporte la majorité des parts de marché (57 %), Strategy Analytics soulève le fait que Tizen surclasse Android Wear pour la première fois depuis 2015 avec 18 % des ventes contre 17 % pour son concurrent. Des chiffres qui devraient conforter le géant coréen dans son idée de ne pas revenir de si tôt voir ce qu’il se passe sur Android Wear — même si Samsung ne balaye pas totalement cette idée.

Il faut dire aussi que les smartwatchs sous Android Wear sont assez discrètes ces derniers temps et que Huawei est le seul à avoir proposé de la nouveauté récemment (même si l’on s’attendait à un peu mieux). La Gear S3 reste quant à elle d’actualité et très convaincante.

Peut-être que Google réagira positivement dès la semaine prochaine lors de la Google I/O avec des modifications de son OS et l’annonce de nouveaux modèles…

Les bracelets toujours en tête

Si l’on intègre les bracelets connectés dans l’équation, le résultat est cependant tout autre. Si Apple reste le leader du marché avec 15,9 % des parts de marché, on atteint cette fois-ci 22 millions d’unités expédiées au total et le reste du podium est occupé par Xiaomi (15,5 %), dont le Mi Band est particulièrement apprécié en Asie, et Fitbit (13,2 %). Il faut dire que les montres connectées ne se renouvellent pas assez pour que le marché explose réellement.

À lire sur FrAndroid : Montres connectées : effet de mode ou marché en devenir ?