Découvrez la sélection des meilleures smartwatchs, sous Android Wear ou non, à offrir ou à s’offrir. De quoi assurer la continuité avec votre smartphone, puisqu’elles vous permettent généralement de recevoir vos notifications, mais pas seulement.

Dossier mis à jour le 2 février 2017.

La Huawei Watch

Huawei-watch-2-800x417

Huawei a longtemps fait figure de dernier venu sur le marché des montres connectées sous Android Wear, et pour cause : sa Watch date du MWC 2015, alors que bien d’autres constructeur se sont lancés avant cela. Pour autant, la Huawei Watch convainc, notamment en raison de son look soigné, et ce quel que soit le bracelet choisi, qu’il soit en cuir, en mailles milanaises ou en maillons en acier.

en savoir plus : Test de la Huawei Watch : la plus belle pour orner nos poignets

Elle ne se démarque pas au niveau de ses caractéristiques techniques, mais propose un cadran circulaire AMOLED de 1,4 pouce d’une définition de 286 PPP. Lancée aux alentours de 400 euros, elle a longtemps été considérée comme l’une des montres Android Wear les plus chères, mais elle peut désormais s’obtenir pour moins un prix bien plus abordable. On notera que depuis quelques mois, Huawei propose des déclinaisons féminines de sa montre (la Jewel et l’Elegant), au goût plus discutable et au prix plus élevé.

 

La Samsung Gear S3

Alors que bon nombre de constructeurs misent sur Android Wear, Samsung semble vouloir se désolidariser de Google et proposer des produits moins communs. Avec la Gear S3, le constructeur donne une véritable leçon à ses concurrents, non seulement avec son système d’exploitation, mais également avec sa bague rotative qui offre une navigation simplifiée et adaptée à ce type d’objets.

en savoir plus : Test de la Samsung Gear S3 Frontier : la meilleure des montres...

Ce n’est peut-être pas la plus esthétique ni la plus confortable de toutes les montres connectées, mais la Gear S3 est clairement une montre que l’on peut aisément conseiller à l’achat. Tizen la rend pratique au quotidien et agréable à utiliser. Elle profite en outre d’une très bonne autonomie, corrigeant ainsi l’un des principaux problèmes du marché. Seul bémol, son prix. À l’heure actuelle, elle coûte en effet 399 euros, aussi bien dans sa version Classic que dans sa version Frontier (avec un design plus sportif).

 

 

Motorola Moto 360 2e Gen

moto-360-2

En 2014, Motorola avait déjà fait forte impression avec sa Moto 360, première smartwatch à arriver sur le marché avec un cadran circulaire. En 2015, la marque américaine rachetée par Lenovo persiste et signe avec une seconde génération, toujours sous Android Wear, tout aussi qualitative et agréable à l’œil. Son but ? Conquérir tous les poignets !

en savoir plus : Test de la Motorola Moto 360 (2e génération) : une évolution en douceur

N’espérez pas toutefois une grande évolution, et encore moins la disparition de la bande noire en bas de l’écran qui pouvait en rebuter certains. En outre, si elle n’est plus la seule sur le marché des smartwatchs rondes, elle possède l’avantage de proposer deux tailles différentes pour s’adapter à tous les poignets, même les plus fins. Enfin, elle existe en version sport dont le prix de départ est désormais situé autour des 150 euros, un prix bien en dessous des deux autres montres déjà évoquées.

 

La Pebble Time

Pebble Time

Loin, très loin du monde Android Wear, Pebble continue d’avancer dans son coin avec sa deuxième montre connectée lancée en fin d’année dernière, la Pebble Time. Celle-ci est déclinée en trois variantes, la normale, la Steel, en acier, et la Round, au format arrondi. Trois modèles différents, mais surtout qui proposent une autre solution à l’affichage de nos notifications au poignet.

en savoir plus : Test de la Pebble Time : la montre minimaliste et pleine de charme

Ne comptez pas retrouver la même puissance sur une Pebble Time que sur les appareils Android Wear, capables de faire tourner des émulateurs avec un peu de travail. En revanche, avec son écran e-Paper, elle possède une autonomie de 5 à 7 jours, ce qui est plutôt incroyable dans le domaine des montres connectées. Elle n’est pas inutile pour autant, puisqu’elle propose déjà un grand nombre de fonctionnalités allant du simple affichage des notifications à la gestion de la musique par exemple. Enfin, son prix varie entre environ 80 euros pour sa version « standard » et un peu plus de 170 euros pour sa version Round.

 

ASUS ZenWatch 3

Après deux modèles plutôt moyens, Asus a mis au point une troisième génération de ZenWatch, beaucoup plus convaincante que les précédentes. Avec son design arrondi, la ZW3 est beaucoup plus esthétique que ses ancêtres, et ses trois boutons lui prodiguent une espérance de vie plus élevée.

en savoir plus : Test de l'Asus ZenWatch 3, un écran complètement rond qui a du...

Plus performante que les versions précédentes, la ZenWatch 3 est une bonne montre sous Android Wear. Le système en revanche reste égale à lui-même et se montre encore un peu limité. Elle se contente en outre du stricte minimum puisqu’elle est dépourvue de capteur cardiaque et de GPS. Sportifs s’abstenir donc, mais pour 250 euros, on a ici une montre belle, équilibrée et accessible.

 

 

Fossil et Tag Heuer, des montres venues du monde de l’horlogerie

tag heuer connect watch

Contrairement aux principaux acteurs du marché, principalement issues du monde de la high-tech, quelques fabricants de montres se sont lancés dans l’aventure du connecté. C’est notamment le cas du Suisse Tag Heuer, qui propose une Connected au style très particulier, du moins pour ceux qui ne connaissent pas la marque : c’est en effet une reprise connectée de la Carrera, bien connue des amateurs de la marque. Le tout pour environ 1500 euros, mais avec la garantie pour ceux qui le souhaitent, de l’échanger (moyennant 1500 euros supplémentaires) contre une montre mécanique au bout de deux ans. Notez également que Tag Heuer compte officialiser de nouveaux modèles connectés d’ici l’an prochain.

Fossil Q Founder

Chez Fossil, les références se multiplient. On trouve la Q Founder sous Android Wear dans les boutiques de la marque, mais aussi en ligne, chez quelques bijoutiers, à partir de 229 euros. Un appareil imposant, mais bien fini, adapté essentiellement aux poignets masculins.

À lire : Test de la Fossil Q Founder

Toujours chez Fossil, les Q Wander et Q Marshal sont sorties en magasin depuis le 29 août dernier. À partir de 179 euros, vous trouverez deux modèles aux cadrans respectifs de 44 et 46 mm de diamètre, si on ne compte pas la barre noire, plutôt désagréable, sur la partie inférieure. Ces montres se composent d’un écran LCD et fonctionne avec l’OS de Google, l’Android Wear. Si la Marshall est la plus solide, la Wander pourra être davantage personnalisée avec des bracelets interchangeables. La smartwatch propose un design fin et léger, mais aussi un chargeur sans fil.

À gauche, la Q Wander et à droite, la Q Marshal

Les presque retraitées

07582587-photo-lg-g-watch-r

Elles ont été présentées il y a longtemps, mais restent valables pour autant, d’autant que les composants qui équipent nos smartwatchs n’ont que peu évolué en 2015 et 2016. On peut ainsi citer par exemple la Sony SmartWatch 3, avec son GPS intégré, mise en avant à l’occasion de l’IFA 2014. Elle reste disponible à petit prix sur des plateformes marchandes comme Amazon (souvent chez des revendeurs tiers) et ne démérite pas.

 

Du nouveau pour bientôt

L’arrivée d’Android Wear 2.0 devrait également signer le retour d’un engouement pour les montres connectées. On peut ainsi citer les LG Watch Style et Watch Sport, mais d’autres constructeurs devraient également sortir de nouveaux modèles, à l’instar de Tag Heuer par exemple.