Pour obtenir de nouvelles fréquences sans enchères, les opérateurs ont accepté de nouvelles obligations de couvertures, mais aussi de service.

L’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms, avait obtenu au début du mois la signature d’un accord avec les 4 opérateurs mobiles nationaux pour couvrir la France entière d’ici 2020. Les termes de cet accord étaient jusqu’à présent restés mystérieux, mais l’autorité vient de publier une description des nouveaux engagements pris par les opérateurs.

Ce document contient des obligations pour les opérateurs en terme de couverture réseau, notamment en 4G, mais aussi, et c’est plus surprenant, de nouvelles obligations concernant leurs services.

Free Mobile lancera une offre box 4G en 2018

Parmi ces nouvelles obligations, on peut lire que les opérateurs de réseau mobile devront « proposer, en 2018, et a minima dans certaines zones qu’ils identifient et rendent publiques, une offre de 4G fixe destinée au grand public ». Ce point ne devrait pas inquiéter Bouygues Telecom, SFR et Orange, qui proposent déjà une offre de ce type, le premier venant par ailleurs d’en annoncer le bridage.

En revanche, Free Mobile ne respecte pas encore cet engagement. L’opérateur devra donc dès cette année lancer une offre. On se demande ce que pourra proposer le trublion en la matière, en plus de la Freebox V7, l’opérateur annoncera-t-il une Freebox 4G cette année ?

Le gouvernement pourra en plus demander aux opérateurs de rendre disponibles leurs offres de 4G fixe dans des zones géographiques spécifiques. Les opérateurs pourront toutefois faire valoir l’intérêt de leur réseau, lorsque l’offre pourrait localement saturer sa capacité.

Voix et SMS en Wi-Fi, femtocell : améliorer la connexion « indoor »

Il est encore courant de se retrouver sans réseau mobile, ou sans connexion au haut débit mobile, une fois à l’intérieur d’un bâtiment. Face à ce problème, les opérateurs auront désormais l’obligation de proposer les services Voix et SMS en Wi-Fi. De plus, si l’appareil est compatible avec cette fonction, elle devra être activée par défaut. La mise en service devra être faite en 2018, sauf Free Mobile qui pourra attendre la fin de l’année 2019 ou proposer une offre « Femtocell » avec un service équivalent.

Un appareil « Femtocell » est, pour rappel, un équipement de l’opérateur que l’abonné peut connecter à sa box, peu importe le fournisseur d’accès à internet, et qui permet d’améliorer la couverture de l’opérateur mobile à l’intérieur du domicile.

Les entreprises ou personnes publiques pourront d’ailleurs réclamer, pour un tarif abordable, une amélioration de la couverture à l’intérieur des bâtiments. En plus de l’opérateur choisi par l’entreprise pour ces éventuels travaux de couverture, les autres opérateurs devront également fournir leurs services.

Plus de transparence

Les opérateurs auront désormais l’obligation de publier la liste des antennes-relais hors service pour cause de maintenance ou de panne sur leur site web.