Introduction

Le Honor 9 Lite vient tout juste d’être officialisé en Europe. Son principal atout réside dans l’attractivité de son prix. On se demande donc forcément ce qu’il vaut et ça tombe bien ! Nous avons eu l’occasion de le tester pour répondre à cette question.

La transition entre 2017 et 2018 aura été marquée par une grosse activité de Honor sur le marché des smartphones. La marque a en effet lancé le Honor 7X et le Honor View 10 en décembre, mais ce n’était apparemment pas suffisant. En effet, voilà maintenant que le catalogue s’enrichit d’un nouveau venu en France : le Honor 9 Lite.

Un smartphone d’entrée de gamme qui s’annonce convaincant mais pour en avoir le cœur net, rien ne vaut un test complet.

Fiche technique

Ce smartphone nous a été donné par Honor dans le cadre ce test.

Modèle Honor 9 Lite
Version de l'OS Android 8.0
Interface Emotion UI
Taille d'écran 5,65 pouces
Définition 2160 x 1080 pixels
Densité de pixels 428 ppp
SoC Kirin 659 à 2,36GHz
Processeur (CPU) ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali T830 MP2
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1:13 Mégapixels, Capteur 2: 2 Mégapixels
Appareil photo (frontal) Capteur 1 : 13 Mégapixels, Capteur 2 : 2 Mégapixels
Enregistrement vidéo 1080p
Wi-Fi Oui
Bluetooth 4.2 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
SIM 2x nano SIM
NFC Non
Ports (entrées/sorties) microUSB
Géolocalisation Oui
Batterie 3000 mAh
Dimensions 151 x 71,9 x 7,6 mm
Poids 149 grammes
Couleurs Blanc, Bleu, Noir, Gris
Prix 224 euros
Fiche produit

Test vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Design

Honor s’est débarrassé du ratio 16:9 pour ses smartphones. C’est donc sans surprise que le Honor 9 Lite adopte du 18:9. Mais ce n’est pas sur ça que l’appareil marque des points — cette caractéristique étant de plus en plus commune, même sur les petits prix.

Non, la principale qualité du design Honor 9 Lite réside dans un fait tout simple : sa prise en main est très agréable. L’esthétique est d’une suprême simplicité et le format ni trop grand ni trop petit du téléphone saura plaire à un grand nombre de personnes. Sur la face avant, rien de particulier à mentionner : il n’y a pas de bouton physique et les bordures autour de l’écran sont bien visibles, sans être exagérément grosses. On notera tout de même la présence d’un double appareil photo en haut à gauche.

Le dos, quant à lui, est en verre et se dote d’un effet miroir convaincant. Les plus narcissiques peuvent y admirer leurs visages, mais c’est un petit peu plus compliqué de vérifier si on a un bout de salade coincé entre les dents. D’autant plus que la face arrière marque très rapidement les traces de doigts. Heureusement, celles-ci s’effacent tout aussi vite avec un tissu ou le coin de la chemise. On retient l’intégration réussie du double appareil photo qui ne dépasse presque pas en relief. Autrement dit, le téléphone n’est pas bancal quand il est posé à plat ce qui est toujours appréciable. Le lecteur d’empreintes, lui, est bien centré. Classique.

Avec l’effet miroir, on peut voir son reflet dans le dos du Honor 9 Lite.

Parlons maintenant des bords du Honor 9 Lite. Ces derniers sont bien arrondis avec une sorte de mini-bosse au milieu qui donne l’impression que deux lignes sont tracées le long des tranches. C’est un détail presque inintéressant, mais qu’importe, ça ne fait pas de mal d’en parler. Notons aussi que les antennes ne sont pas visibles.

Les boutons de déverrouillage et de volume sont positionnés à droite, à l’opposé du tiroir pour la nano SIM et la microSD (ou 2x nano SIM). En bas, c’est malheureusement un port micro USB que l’on trouve, mais on peut se réjouir de la présence d’une prise jack.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les designers d’Honor ne se sont pas mouillés, mais ont bien maîtrisé ce qu’ils faisaient pour offrir une expérience en main très confortable, à défaut d’être innovante.

Écran

L’écran 18:9 du Honor 9 Lite a une diagonale de 5,65 pouces très exactement — dans un format 5,2 pouces si on était sur un ratio 16:9. Pour la définition, il faut compter sur du Full HD+, soit 2 160 x 1 080 pixels. Au quotidien, je l’ai trouvé très satisfaisant. Il est toujours agréable à utiliser, même en plein soleil, et les couleurs ressortent vraiment très bien.

Quelques chiffres permettent toujours de se faire une meilleure idée de la qualité d’un écran. Ainsi, sachez que celui du Honor 9 Lite profite d’un contraste bien marqué de 1 409:1 et d’une température des couleurs très correcte, tournant aux alentours des 7 200 K.

Et comme toujours sur EMUI, il est possible d’opter pour des tons plus chauds ou plus froids grâce à la palette de couleurs disponibles dans les paramètres du téléphone (Mode Couleurs).

Enfin, la luminosité maximale est de 530 cd/m², ce qui est plus que suffisant dans l’immense majorité des cas.

Au programme sur le Honor 9 Lite : l’interface maison EMUI 8.0 de Huawei (la maison-mère d’Honor) basée sur Android 8.0 Oreo. On a déjà croisé cette combinaison sur le Honor View 10, Huawei Mate 10 Pro ou encore sur le récent P Smart. On commence donc déjà à y être habitué.

On retrouve donc les nouveautés d’Oreo, mais aussi les nombreuses personnalisations propres à EMUI comme la possibilité d’activer un tiroir d’applications — par défaut ce n’est pas le cas, ce qui donne à la navigation un arrière-goût d’iOS. On note aussi que l’écran d’accueil peut être modifié, que l’on peut opter pour deux modes d’économie d’énergie différents ou encore qu’il est possible de protéger certaines applications par un mot de passe.

Rien de bien folichon en somme. Il est toutefois bon de préciser qu’Honor promet l’arrivée de la reconnaissance faciale pour déverrouiller le téléphone via une mise à jour OTA — ce qui n’enlève rien à l’efficacité du lecteur d’empreintes au dos. Et pour le fun, la marque a également mentionné une éventuelle application Karaoké qui devrait également arriver par le biais d’une mise à jour. Pour l’amour de la chanson et des yéyés endiablés, nous ne manquerons pas de la tester dès qu’elle sera disponible.

Il est bon de remarquer que si l’expérience utilisateur dans son ensemble est bien fluide, cela n’empêche malheureusement pas le téléphone d’accuser inopinément de sérieux ralentissements, notamment quand quatre ou cinq applications sont ouvertes en même temps. Cela est peut-être dû au fait que nous avons utilisé un modèle de préproduction. Comptez aussi quelques jeux inutiles préinstallés — mais que l’on peut supprimer — et 32 Go d’espace de stockage interne.

Photo

Le smartphone est doté de quatre capteurs photo — deux à l’avant, deux à l’arrière. Sur ses deux faces, le Honor 9 Lite profite d’un couple 13 + 2 mégapixels ouvert à f/2.2 à l’arrière et à f/2.0 à l’avant. Pour les images prises en plein jour, le double capteur arrière est vraiment très satisfaisant — tout en gardant le prix très attractif du Honor 9 Lite en tête.

Commençons par le point fort : les couleurs. Quand on prend un paysage en photo par exemple, l’ambiance générale de la scène est très bien retranscrite. Sur les clichés pris en journée, on apprécie vraiment les nuances plutôt bien conservées.

Deux bémols viennent malheureusement un peu gâcher le tableau. Tout d’abord, le niveau des détails est un tantinet trop faible ce qui fait que l’on voit quelques points pas très jolis apparaitre sur certaines zones de l’image quand on l’affiche en taille réelle. Sur l’écran d’un smartphone, cela ne se voit pas du tout par contre. Il s’agit donc d’un défaut que l’on pourra en partie excuser sur le segment de prix du Honor 9 Lite.

Le deuxième petit défaut réside dans la balance des blancs parfois capricieuse. Encore une fois, ce n’est rien de bien méchant.

Notez que grâce à la présence d’un deuxième capteur, il est possible d’activer un mode « Grande ouverture » qui permet de s’amuser avec la profondeur de champ avant et après la prise de vue. Les résultats sont intéressants, mais loin d’être parfaits. Sur l’exemple ci-dessous, par exemple, le flou déborde un peu trop sur la partie du tronc d’arbre au premier plan. Sur des visages, l’effet est généralement plus réussi.

En faible luminosité, sans surprise, la qualité est bien moindre. Obtenir une netteté satisfaisante devient très difficile la nuit, le bruit dans l’image est extrêmement marqué. C’est la grande limite du Honor 9 Lite côté photo, et c’est d’ailleurs très souvent le cas pour les appareils vendus dans cette gamme de tarifs. Ça reste tout de même un peu dommage.

Pour les selfies, la critique est sensiblement la même : le double appareil photo en façade offre de jolis résultats dans des conditions parfaites.

D’ailleurs, il est également possible de jouer avec la profondeur de champ à l’avant. Ci-dessous par exemple, sur la photo de base, Maxime et moi sommes nets et ensuite je me suis amusé à flouter son visage puis le mien.

On se marre bien…

Pour la vidéo, le Honor 9 Lite filme en 1080p maximum.

Performances

Un Kirin 659 et 3 Go de RAM comme sur le Huawei P Smart. Voilà ce qu’embarque le Honor 9 Lite. Pas de souci particulier à signaler lors d’une utilisation quotidienne. La puce est assez ancienne, mais est toujours capable de faire le travail correctement.

On sent toutefois que le smartphone se positionne sur de l’entrée de gamme. Certaines applications tardent un tout petit peu à s’ouvrir quand on commence à pousser l’appareil dans ses retranchements. Et en ce qui concerne les jeux vidéo, le smartphone n’est clairement pas pensé pour les gamers.

 

Sur un titre comme Arena of Valor, il réussit à se stabiliser quasi parfaitement sur du 30 FPS en n’allant jamais en dessous de ce seuil. Rien d’époustouflant donc, mais on salue la performance très honorable. Sur le MMO Lineage 2 Revolution par contre, c’est très saccadé. Le nombre d’images par seconde tourne autour de 16 ou 18 et il y a beaucoup de lacunes en ce qui concerne la fluidité, alors que les paramètres d’affichage étaient réglés au minimum tel que cela est préconisé par défaut par l’application.

Le plaisir que l’on prend pendant une partie en prend un coup. Il est très clair que le Honor 9 Lite n’a pas fait du jeu une de ses priorités et préfère se contenter d’être bien fonctionnel pour la vie de tous les jours. Sur les benchmarks, on peut voir que les scores du smartphone se rapprochent beaucoup de ceux du Huawei P Smart… De là à dire qu’il s’agit des mêmes appareils, il n’y a qu’un pas qu’on vous laissera franchir.

 Honor 9 LiteHuawei P SmartHonor 7XAsus Zenfone 4
SoCKirin 659Kirin 659Kirin 659Snapdragon 630
AnTuTu v788 512 points88 771 points81 678 points-
PCMark 2.04 889 points4 859 points-5 010 points
3DMark Sling Shot Extreme335 points306 points-830 points
3D Mark SSE (Graphics) 272 points247 points-723 points
3D Mark SSE (Physics) 1 757 points1 787 points-1 723 points
GFXBench (Car Chase, offscreen / onscreen)3,2 / 3,2 FPS3,2 / 3,3 FPS-
GFXBench (Manhattan 3.0 offscreen / onscreen)8,7 / 8,8 FPS8,8 / 8,7 FPS8,1 / 7,9 FPS14 / 14 FPS
GFXBench (T-Rex offscreen / onscreen)19 / 19 FPS19 / 19 FPS18 / 17 FPS26 / 30 FPS
Lecture / écriture séquentielle265 / 133 Mo/s266 / 135 Mo/s281 / 100 Mo/s 285 / 206 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire17,4k / 17,2 k IOPS17k / 17,5k IOPS8k / 3,8k IOPS16,7 / 1,9k IOPS

NB : le benchmark AnTuTu a été mis à jour vers sa version 7.0.4 dont les résultats varient sensiblement par rapport à la v6. Nous avons donc relancé ce test sur les Huawei P Smart et Honor 7X que nous avons encore à disposition.

Autonomie

Niveau autonomie, le Honor 9 Lite souffle le chaud et le froid. Il est doté d’une batterie de 3 000 mAh, capacité ô combien classique pour un smartphone. Combien de temps peut-il durer sans être rechargé ? Tout dépend vraiment de la manière dont on s’en sert. Oui, dit comme ça, j’enfonce des portes ouvertes, mais je m’explique.

En fait, ce smartphone peut s’épuiser à la vitesse de l’éclair sur des jeux gourmands et, dans une moindre mesure, lorsqu’on regarde une vidéo — même quand ce n’est pas spécialement long. Autrement dit, si vous utilisez le Honor 9 Lite sans répit à ces fins-là, vous ne pourrez pas trop compter sur lui pour tenir toute la journée. Loin de là.

Toutefois, le smartphone a un gros point fort : il ne perd presque aucun pourcentage de batterie quand il est en veille. Ainsi, toute la perte que l’on peut observer sur des sessions de jeux ou de visionnage de vidéo est compensée par l’admirable économie d’énergie dont fait preuve l’appareil au repos.

Grosso modo, en trouvant le bon équilibre entre utilisation intensive et écran éteint, vous pouvez tenir une longue journée. En modérant vos usages, vous tiendrez même une journée et demie. Lors de notre protocole de test ViSer qui simule une utilisation poussée, le Honor 9 Lite a tenu 6 heures et 41 minutes. Un score très faible, mais qui tend à corroborer les observations dont je viens de vous faire part : le smartphone est faible quand il doit enchaîner applications, connexions Wi-Fi et 4G, jeux, vidéos, appels et envois de SMS et MMS. Laissez-le se reposer de temps à autre et il devient tout de suite plus fiable.

Malheureusement, la recharge rapide n’est pas de la partie.

Réseau et communication

Les clients Free devront y faire attention, le Honor 9 Lite n’est pas compatible avec la bande de fréquence 4G 700 MHz (B28). En dehors de cela, toutes les bandes françaises sont prises en charge. Sur le réseau Orange, je n’ai jamais ressenti le moindre mal à me connecter — à noter que j’ai principalement utilisé ce téléphone autour du bassin d’Arcachon, une région relativement bien couverte.

En ce qui concerne les appels, mes interlocuteurs m’ont toujours entendu clairement, les bruits ambiants de la ville ne couvrant jamais ma voix. Enfin, le GPS fonctionne correctement.

Prix et disponibilité

Le Honor 9 Lite est disponible dès le 7 février en France pour un prix de 229 euros avec une ODR de 30 euros ce qui le fait descendre à 199 euros. Un tarif très attractif qui lui permettra très certainement de séduire un bon nombre d’utilisateurs. Le Honor 7X était déjà intéressant, mais si vous êtes prêt à sacrifier un peu la taille de l’écran, 1 Go de RAM et du stockage interne, ce nouveau smartphone est une très bonne alternative au prix bien plus compétitif que celui du Huawei P Smart.

Galerie photo

Test Honor 9 Lite Le verdict

design
8
Sans impressionner, le design du Honor 9 Lite reste très plaisant. Sa prise en main agréable en fait un objet que l'on apprécie utiliser au quotidien. L'accent a vraiment été mis sur le confort, tandis que l'esthétique globale du produit est séduisante. Dommage que le dos soit un peu trop salissant et que le terminal se cantonne encore à du micro USB.
écran
8
Honor livre ici une qualité d'affichage aux petits oignons où la luminosité maximale, le contraste et la température des couleurs ont été très bien soignés. La dalle utilisée ne vaut pas celles utilisées sur les flagships, mais on a affaire à du très bon matériel d'entrée de gamme.
logiciel
7
Le fait qu'il tourne nativement sous Oreo (via EMUI 8.0) est un vrai point positif pour le Honor 9 Lite. Il n'y a cependant rien à noter qui ne soit hors du commun et on attend la mise à jour qui apportera la reconnaissance faciale. En dehors de cela, la navigation reste satisfaisante malgré quelques accrocs par-ci par-là.
caméra
7
L'appareil photo est satisfaisant tant que l'on garde en tête que le téléphone est lancé à 199 euros. À ce prix, on s'attend à capteur correct, capable de faire de jolies images quand les conditions sont bonnes sans jamais briller par sa qualité, et c'est exactement ce qu'offre le Honor 9 Lite.
performances
7
Pour un usage « normal », le Kirin 659 est amplement suffisant. Néanmoins, pour les tâches plus lourdes, il montre assez rapidement des signes de faiblesse. L'appareil n'est clairement pas axé sur les hautes performances.
autonomie
7
L'autonomie du téléphone est un poil trop faiblarde dès qu'on l'utilise de manière poussée. Heureusement, le Honor 9 Lite se rattrape bien quand il est en veille où il sait très bien conserver sa précieuse jauge de batterie. L'honneur est donc sauf.
Note finale du test 8/10
Le Honor 9 Lite est très convaincant. Même s'il n'impressionne jamais, il offre une expérience utilisateur agréable et bien équilibrée. Le tout pour un prix très attractif.

Son design soigné, son bel écran et son appareil photo satisfaisant lui permettront assurément de séduire le public. Il pêche un peu du côté des performances et de l'autonomie. Ainsi les tâches les plus lourdes peuvent ralentir l'appareil tout en drainant sa batterie. Rien de grave cela dit, mais on rappellera quand même qu'il vaut mieux se contenter d'une utilisation classique avec le Honor 9 Lite.

Ce smartphone est sans doute l'une des meilleures références aux alentours des 200 euros et il vaut la peine qu'on s'y intéresse sérieusement tandis qu'Honor et Huawei continuent tranquillement d'inonder le marché avec leurs appareils. Le Honor 9 Lite propose d'ailleurs une expérience très similaire au P Smart, mais pour un tarif plus séduisant, c'est pourquoi il obtient une meilleure note.
  • Points positifs
    • Très confortable en main
    • Une belle qualité d'affichage
    • Android 8.0 Oreo nativement
    • Son prix
  • Points négatifs
    • En difficulté sur les apps les plus gourmandes
    • Un peu juste sur l'autonomie