Mise à jour du Play Store, brevet de caméra sous l’écran chez Microsoft et pas de crunch pour Ratchet & Clank

 

Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité hier ? Voici ce qui a marqué le mercredi 9 juin : Google déploie une mise à jour du Play Store, Microsoft imagine une solution pour masquer la caméra selfie et Insomniac Games a évité le crunch pour Ratchet & Clank Rift. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter Frandroid.

Mise à jour du Play Store, brevet de caméra sous l’écran chez Microsoft et pas de crunch pour Ratchet & Clank

Google Play Store : une nouvelle interface bien partie pour vous déstabiliser

Régulièrement, Google améliore son Play Store par petite touche. La dernière mise à jour de la boutique d’applications de Google vise à camoufler en partie la liste des applications installées. Déjà déployée auprès d’un petit groupe d’utilisateurs, cette nouvelle version est désormais disponible pour un plus grand nombre d’appareils Android. Pour rappel, il faudra, avec cette version du Google Play Store, sélectionner « gérer les apps et l’appareil » pour retrouver la liste des applications, cachée dans l’un des cinq menus proposés.

Microsoft s’inspire de son logo pour améliorer les caméras sous écran

Une demande de brevet déposé par Microsoft laisse entrevoir comment la firme américaine compte cacher les appareils photo nichés dans un poinçon sur l’écran. Ce brevet, déposé en septembre dernier, vise en fait à utiliser le logo de Microsoft — avec ses quatre carrés bleu, jaune, rouge et vert — pour masquer la caméra selfie. Ce dispositif pourrait être utilisé non seulement pour les appareils photo de smartphone, mais également pour les webcams d’ordinateurs. Rappelons que Microsoft conçoit désormais des smartphones avec son Surface Duo.

Développer un chef d’œuvre sans broyer les développeurs : ce serait possible chez Insomniac Games

Dans l’industrie du jeu vidéo, nombreuses sont les anecdotes de studios usant et abusant du crunch, ces périodes de travail intense où les développeurs doivent parfois travailler plus de 70 heures par semaine pour avancer dans la production de leur jeu. Cette semaine, des développeurs de Ratchet & Clank Rift ont cependant partagé leur plaisir d’avoir travaillé avec des horaires sains, sans dépasser les 40 heures par semaine. Cela ne signifie pas pour autant que c’était le cas de toutes les personnes impliquées dans le jeu, les studios déléguant de plus en plus une partie du travail à des sous-traitants.

Les derniers articles