Snapchat : un nouveau filtre AR pour vous aider à apprendre la langue des signes

C'est le moment d'explorer de nouveaux horizons

 

L'application Snapchat vient de lancer une nouvelle lens pour sensibiliser ses utilisateurs à l'apprentissage de la langue des signes américaine.

Unsplash
Source : Unsplash Alexander Shatov

Après avoir déjà participé à la sensibilisation autour de la surdité à l’occasion de la Journée internationale des Sourds, Snapchat renouvelle son envie de faire connaître la langue des signes à ses utilisateurs et décide de lancer pour l’occasion une nouvelle lens appelée « ASL Alphabet ».

Via le développement de ce filtre à réalité augmentée, Snapchat a souhaité élargir une fois de plus l’expérience d’apprentissage de la langue des signes américaine (ASL) afin de toujours mieux sensibiliser à cette condition.

Sensibiliser aux différents moyens d’expression

snapchat lens langage des signes sourds
La nouvelle lens « ASL Alphabet » // Source : Snap Inc.

Cette nouvelle lens permet ainsi l’apprentissage de l’alphabet ASL, mais également d’apprendre à former des mots. Les utilisateurs pourront aussi les mémoriser via des jeux pour les réutiliser plus tard. Ce filtre AR utilise une nouvelle fois la technologie d’intelligence artificielle de SignAll, une start-up hongroise. Elle permet le suivi des mains pour reconnaître la langue des signes et aide ici à l’apprentissage.

Snapchat a fait encore une fois appel uniquement à ses employés sourds et malentendants pour la création de cette lens, un groupe qui se fait appeler les « Deafengers ». C’est un mot-valise mêlant les termes « deaf » (« sourd » en anglais) et « Avengers » en référence à la franchise de Marvel. La firme considère qu’il existe une inégalité linguistique, et qu’il est possible d’utiliser la réalité augmentée peut participer à sa réduction et faire évoluer la façon dont nous communiquons tous ensemble.

Et pour les autres pays ?

Il aurait été intéressant de proposer cette expérience dans différentes langues, mais cela a peut-être à voir avec le logiciel utilisé qui n’est peut-être pas encore prêt à reconnaître les langues des signes d’autres pays.

Il faut savoir que des différences existent entre les langues des signes de chaque pays. Tout comme pour les langues orales, chaque langage est indissociable de sa propre culture et fait même l’objet d’accents régionaux, de dialectes et de codes communautaires qui leur sont propres. Mais cela reste tout de même une expérience agréable et une très bonne idée pour sensibiliser les utilisateurs à plus d’inclusivité.

Pouvoir participer aisément à une conversation quand on est malentendant ou muet, trouver son chemin quand on est malvoyant : autant de situations auxquelles la technologie peut désormais apporter son aide pour faciliter le quotidien des…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles