Pokémon Home veut envoyer vos Pokémon sur le cloud depuis Android et iOS

Une application pour gérer facilement vos Pokémon

 

Annoncée pour la première fois l'année dernière, en mai, l'application Pokémon Home est désormais disponible sur Switch, iOS et Android. Elle permet en deux mots de transférer vos Pokémon sur un cloud, pour les retrouver sur d'autres jeux compatibles... ou simplement gérer sa collection depuis un smartphone.

À l’occasion de son émission Pokémon Direct de janvier, Nintendo évoquait de nouveau l’arrivée prochaine d’une nouvelle application dédiée à la gestion de Pokémon. Énoncée pour la première fois il y a un peu moins d’un an, l’idée était simple : pouvoir transférer vers un cloud unifié ses Pokémon capturés dans plusieurs jeux et les rebasculer sur d’autres titres compatibles. Moins d’un mois après cette dernière annonce, Pokémon Home est de sortie sur iOS, Android et Nintendo Switch (via l’eShop de Nintendo).

Pokémon Go pas encore compatible (mais c’est prévu)

L’application est pour l’heure limitée à quelques jeux seulement, comme Pokémon Épée et Bouclier, Pokémon Let’s Go Évoli et son pendant Pikachu. On nous promet toutefois que Pokémon Go, jeu star de l’été 2016 (oui, déjà…), mais encore très profitable à ses créateurs, sera à terme compatible, sans pour autant transmettre de date précise. A priori, Niantic et Nintendo n’ont aucun intérêt particulier à faire traîner la chose, l’attente devrait donc être relativement courte.

 

 

Comme prévu, Pokémon Home se décline en deux formules, l’une est gratuite, mais aussi fortement bridée, l’autre est payante. Son prix n’est pas le même en fonction de la plateforme utilisée : sur Switch, il faut débourser 2,99 euros par mois, contre 3,49 euros sur mobile. Des abonnements trimestriels et annuels sont aussi proposés, à respectivement 4,99 euros et 5,49 euros pour trois mois, ou 15,99 et 17,99 euros pour l’année.

Opter pour l’offre payante permettra de profiter d’une expérience plus complète, qui débloque une capacité de stockage étendue à 6 000 Pokémon (contre seulement 30 sur la version gratuite de l’application). On peut également compter sur le déplacement de ses créatures depuis la Banque Pokémon, recourir à la fonction Juge, ou encore participer à l’organisation de groupe plutôt que de se limiter à de simples échanges.

Les derniers articles

  • Microsoft passe Swiftkey et OneNote au mode sombre

    Microsoft

    Microsoft passe Swiftkey et OneNote au mode sombre

    15 février 202015/02/2020 • 11:00