Pokémon Go : une année 2019 plus prolifique que jamais pour le jeu de Niantic

Et merci aux utilisateurs d'Android

 

Pokémon Go a engrangé près de 900 millions de dollars de revenus en 2019, ce qui en fait l'année la plus prolifique du jeu mobile depuis sa création.

Depuis que l’effet de mode et la période de très forte médiatisation du jeu en 2016 sont passés, Pokémon Go a continué d’exister plus discrètement sur nos smartphones. Cependant, attention à ne pas confondre discrétion et échec, car l’application mobile a explosé tous ses records durant l’année 2019 si l’on en croit un rapport publié par le cabinet d’analyses SensorTower.

Commençons tout d’abord avec un nombre mirobolant : 894 millions de dollars. C’est la somme totale dépensée en 2019 par les joueurs de Pokémon Go durant l’année 2019 selon les estimations de cette étude. Rappelons en effet que le jeu créé par Niantic est gratuit au téléchargement, mais qu’il est possible d’acheter des bonus et des éléments de personnalisation avec de l’argent réel.

Dans l’absolu, ce résultat surpasse la somme engrangée par le jeu en 2016, l’année de son lancement, qui s’élevait à 832 millions de dollars. Une nuance importante doit cependant être mise en avant. Pokémon Go s’est lancé vers le milieu de l’année 2016 et progressivement sur les différents marchés. Plusieurs mois n’entrent donc pas dans le calcul.

Pokémon GO

Pokémon GO

Ce joli pactole en 2019 n’en reste pas moins impressionnant : cela équivaut à des revenus de 5,70 dollars en moyenne pour chaque téléchargement. Cette hausse peut notamment s’expliquer par la capacité de Pokémon Go à proposer à chaque fois plus de contenus et en réinventant son système de combats.

Un succès sur Android

SensorTower profite au passage pour signaler que la majorité des revenus proviennent d’Android. Un constat relativement étonnant quand on sait que la tendance globale indique plutôt que les utilisateurs iOS sont plus prompts à dépenser des sous pour les jeux mobiles. Notons cependant que le parc de smartphones Android dans le monde est bien supérieur à celui des iPhone, avec 87%, contre 13% d’iPhone selon IDC.

Le Google Play Store compte ainsi pour 54 % des revenus engrangés par Niantic sur Pokémon Go.

Pokémon Épée et Bouclier sont sortis, mais pas encore le service de stockage et transfert de ses Pokémon entre plusieurs versions. Pokémon Home a enfin été annoncé, et sera disponible courant février.
Lire la suite

Les derniers articles