Fornite : Epic dégaine un abonnement mensuel pour les plus accros

 

Epic Games a toujours plus d’une idée en tête. Après avoir perdu les joueurs iPhone, iPad et Mac dans sa querelle avec Apple, l’éditeur américain a trouvé un autre moyen de remplir ses caisses : un abonnement mensuel sans engagement. À 12 euros par mois néanmoins !

Les V-Bucks sur Fortnite

Fortnite // Source : Epic Games

Même s’il s’en défend plus ou moins, la sortie de l’App Store a un coût non négligeable pour Epic qui sait que les utilisateurs d’iPhone ne sont pas les derniers à dépenser de l’argent sur Fortnite. Toujours exclue de la boutique d’applications d’Apple, la firme de Tim Sweeney doit trouver d’autres moyens de compenser la « non-rentrée d’argent » conséquente à son bras de fer judiciaire avec la marque à la pomme.

Un abonnement avec du contenu inédit

Après avoir lancé un sondage récemment, Epic Games a donc mis en application son projet, un abonnement mensuel pour son célèbre battle royale.

À compter du 2 décembre, le studio américain proposera donc Fortnite Crew, baptisé Club de Fortnite en Français, une formule sans engagement comprenant :

  • un accès au Passe de combat (Battle Pass) de la saison en cours ;
  • un nouveau pack du Club chaque mois (Monthly Crew Pack) avec de nouveaux skins et objets ;
  • 1000 V-Bucks chaque mois, la monnaie virtuelle du jeu par laquelle le scandale arriva.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Pour les joueurs qui s’inscriront dès le lancement, Epic Games a prévu des surprises : la tenue Galaxia, la pioche Llamacorn et la Fractured World Back Bling. Et l’entreprise américaine d’expliquer que les objets et skins distribués via l’abonnement seront inédits et non disponibles pour les joueurs non abonnés.

Un tarif élevé pour compenser les pertes d’Apple ?

Les millions de joueurs sont-ils suffisamment accros à Fortnite pour se laisser tenter ? Car le prix pourrait freiner les ardeurs de certains. Epic Games propose sa formule Fortnite Crew à 11,99 euros par mois. Si vous aviez déjà opté pour le Battle Pass de la saison, vous obtiendrez un crédit supplémentaire de 950 V-bucks en guise de remboursement.

Si le tarif peut paraître élevé, il n’effraiera sans doute pas les plus férus du jeu qui ont l’habitude de dépenser beaucoup d’argent pour améliorer leurs skills ou leur équipement (1000 V-Bucks se vendent environ 8 euros sur le store et jusqu’à 80 euros pour 13 500 V-Bucks, sans compter les fréquentes remises).

Fortnite lance son abonnement mensuelLe jeu Free-to-Play a depuis longtemps trouvé la recette gagnante pour faire payer ses joueurs en arguant du fun des accessoires, qui peuvent aussi aider à être indirectement plus compétitif dans le jeu. Une addiction qui a déjà rapporté des milliards à Epic Games (1,6 milliard de dollars rien qu’en 2019, année moins faste que les 2,4 milliards de 2018).

Selon une étude réalisée en 2018 par le cabinet Lendedu, 7 joueurs de Fortnite sur 10 avaient déjà dépensé de l’argent dans la boutique, pour une moyenne de 85 dollars (76 euros). Et une bonne partie d’entre eux via l’App Store où les joueurs sont notoirement plus prompts à dépenser que les joueurs Android, question de profils d’utilisateur aussi. Sensor Tower annonçait ainsi à l’été 2020 que 1,2 milliard de dollars avaient été dépensés sur l’App Store, dont 30 % certes sont allés à Apple, mais 70 % dans les poches d’Epic Games. Le différend a peut-être fait du bien à l’ego d’Epic, moins à ses finances…

L’arrivée déjà de la Saison 5 du chapitre 2

Le Club de Fortnite démarre dans un timing parfait pour Epic, celui du lancement de la saison 5 du Chapitre 2 qui devrait attirer les joueurs par millions. Pour rappel, depuis la Saison 4 du Chapitre 2 fin août, les joueurs ne peuvent plus accéder au jeu depuis un iPhone, iPad ou Mac.

Certes, grâce à GeForce Now qui arrive sur iOS, Fortnite va pouvoir de nouveau s’offrir aux joueurs sur iPhone et iPad via le navigateur Safari et Epic, et faire rentrer potentiellement de l’argent dans ses caisses. Mais il faudra pour cela que les plus courageux passent par une inscription au service de cloud gaming de Nvidia et le choix d’un abonnement : gratuit pour des sessions de jeu d’une heure avant de devoir se remettre dans la file d’attente pour se reconnecter, ou à 5,49 euros par mois (RTX en prime) pour un accès prioritaire illimité.

La contrainte aura-t-elle raison du plus grand nombre qui a pu migrer vers toutes les autres plateformes (PlayStation, Xbox, PC, Nintendo Switch, appareils Android) ? Pas sûr que ce soit une raison suffisante s’ils n’ont pas besoin de GeForce Now.

Les derniers articles