Google Maps va supprimer une de ses fonctionnalités sur le web, mais c’est pour la bonne cause

 

Google met l’accent sur la vie privée. Si le géant de la recherche n’est pas exactement connu pour être l’entreprise la plus prudente avec nos données, un changement dans Maps semble tout de même aller dans le bon sens.

Google Maps sur le web // Source : Frandroid

Vous connaissez peut-être la fonction « Vos trajets » sur Google Maps. Eh bien préparez-vous à la voir disparaître. Enfin, plus spécifiquement, préparez-vous à la voir disparaître sur la version web du service de cartographie de Google. Dans un mail envoyé à ses utilisateurs, repéré par Android Police, l’entreprise a expliqué que l’outil allait connaître d’importants changements d’ici à la fin de l’année pour mieux protéger la vie privée de celles et ceux qui l’utilisent.

Pour rappel, l’outil « Vos trajets » (autrefois nommé « Historique de localisation ») permet de voir jour par jour, semaine par semaine ou mois par mois, tous ses déplacements sur le fond de carte de Google. Les données sont issues, si vous avez activé la fonctionnalité, de relevés ponctuels de la position GPS effectués en arrière-plan sur votre téléphone. Jusqu’ici, ces données étaient synchronisées entre tous les appareils connectés à un même compte Google, mais cela va bientôt changer.

Une trace GPS conservée uniquement en local

Comme la firme de Mountain View le précise aux utilisateurs et utilisatrices de l’outil dans son courrier, l’historique des positions va maintenant rester cantonné à la mémoire de votre téléphone. Cela signifie, comme l’explique la firme dans une page d’aide dédiée, que « vos trajets vont disparaître dans la version web de Maps ». Seuls les appareils avec l’appli installée pourront construire leur propre historique de position et ce dernier ne sera donc mécaniquement plus accessible de partout.

Si Google ne précise nulle part que cela est fait dans un but de protection de la vie privée, nul doute que c’est bien l’idée derrière ce changement. Depuis quelques années, l’entreprise tente de faire bonne figure avec des changements ça et là pour ne plus passer comme un ogre affamé de données personnelles. L’historique de localisation étant un point particulièrement sensible, il est rassurant de voir que Google va cesser de le faire transiter partout sur le web.

Comment rapatrier ses données ou désactiver la fonctionnalité ?

Pour certains comptes, la fonctionnalité n’est déjà plus disponible sur le web, tandis que pour d’autres, les données seront effacées au 1er décembre prochain. Si vous souhaitez conserver votre historique avant cette date, assurez-vous d’avoir au moins la version 11.106 (sur Android) ou 6.93 (sur iOS) d’installée et attendez de recevoir un mail ou une notification vous proposant de rapatrier vos données sur la mémoire de votre appareil. En cas d’oubli d’ici au 1er décembre, Google précise que les données des 90 derniers jours seront rapatriées sur le 1er appareil se connectant à Google Maps après la date butoir, mais le reste de l’historique sera perdu.

Si vous souhaitez désactiver la fonctionnalité ou programmer une suppression automatique des données, ouvrez l’app, cliquez sur votre photo de profil dans le coin droit, choisissez l’entrée « Vos trajets » et cliquez sur « Vérifier les paramètres ». De là, vous pourrez choisir d’activer ou non l’historique sur cet appareil ou de supprimer les relevés GPS au bout de 3, 18 ou 36 mois. Les mêmes réglages sont accessibles via le centre de contrôle de son compte Google.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !