Shadow : lancement le 20 avril du cloud gaming à la française

 

Après plusieurs mois de beta-test, Shadow va être lancé officiellement le 20 avril.

Tout n’est pas encore prêt, mais Shadow fonctionne : l’équipe française a relevé de nombreux défis depuis un premier lancement en décembre auprès de quelques centaines de beta-testeurs, puis dernièrement avec 3 000 pré-ventes. Le client Android est prêt, nous l’avons testé, mais les clients Linux, Windows, iOS et macOS sont toujours en cours de développement. Par contre, le boitier fonctionne désormais, l’expérience est au rendez-vous après plusieurs mises à jour.

Le client Android est arrivé dans une version bêta pour les clients du service Shadow, dont je fais partie. Vous pouvez le retrouver sur le Play Store, mais sans compte Shadow vous n’irez pas très loin. Ce client fonctionne comme…
Lire la suite

Pour rappel, Shadow est une offre de cloud-gaming : aujourd’hui réservé aux abonnés fibrés, Shadow permet d’accéder à un PC distant sous Windows 10, équipé d’une Geforce 1070 de Nvidia, d’un processeur Intel Xeon avec 6 threads utilisables, de 12 Go de RAM et d’un disque dur SSD de 256 Go permettant de stocker vos jeux chez Shadow, sans avoir à les télécharger jusqu’à chez vous. Shadow promet ainsi une latence très faible, imperceptible selon eux. Vous pouvez y accéder depuis le boitier fourni, mais aussi depuis un client (disponible pour le moment sur Android).

Nous avons testé Shadow à plusieurs reprises, retrouvez notre avis sur la beta-test à cette adresse. Le site officiel de Shadow est disponible à cette adresse, les inscriptions seront ouvertes le 20 avril prochain. L’abonnement est à moins de 30 euros par mois si vous vous engagez sur 12 mois, la location du boitier est comprise dans l’offre.

En juillet dernier, nous avions fait l’étonnante rencontre de Shadow, le premier ordinateur dans le cloud (cloud computing) destiné avant tout aux joueurs et notamment aux hardcore gamers. À l’époque, nous avions testé la solution dans les locaux de l’entreprise parisienne,…
Lire la suite

 

Ulrich Rozier, co-fondateur d’Humanoid, est actionnaire du groupe Blade (Shadow)

Les derniers articles