Ledger annonce le Nano S+, une carte de débit et la prise en charge des NFT

 

Lors du #LedgerOp3n, Ledger a fait diverses annonces : un nouveau portefeuille cryptographique Nano S+, des partenariats (Coinbase et FTX), la prise en charge des NFT ainsi qu'une carte de débit Visa.

Ledger annonce le Nano S+, une carte de débit et la prise en charge des NFT

Dans le monde des cryptomonnaies, le français Ledger est un des précurseurs. Historiquement, l’entreprise s’est spécialisée dans la conception des portefeuilles cryptographiques. Plus généralement, la startup se focalise sur des produits axés sur la cybersécurité permettant d’effectuer des transactions de façon sécurisée.

Ledger est l’une des pépites du secteur, l’entreprise a levé 380 millions de dollars — un montant encore rare dans l’écosystème français — elle a rejoint, entre autres, Doctolib, Blablacar ou encore Meero parmi les startups françaises les mieux valorisées.

Les annonces de l’événement #LedgerOp3n

Son PDG Pascal Gauthier, lors de l’événement #LedgerOp3n, qui s’est tenu à Paris en décembre 2021, a annoncé plusieurs nouveautés. Dans le détail, il y a un nouveau Nano S+ qui offre toutes les bonnes choses du Nano S (lancé en 2016) avec quelques options en plus, c’est-à-dire plus de devises prises en charge, plus d’applications ainsi qu’un écran plus grand. Cet appareil a d’ailleurs plus de mémoire que le Nano X.

Ledger a également évoqué les jetons non fongibles (NFT), que l’on pourra gérer depuis la plateforme Ledger Live. Ils ont également annoncé une carte de débit Visa éditée en partenariat avec Banxx Group. Cette dernière nommée Crypto Life permet d’utiliser ses cryptos dans le monde entier, avec une conversion automatique en monnaie fiduciaire. Parmi les fonctions qu’elle propose, il sera possible d’ouvrir des lignes de crédit en utilisant ses cryptos en collatéral. De plus, vous pourrez recevoir un pourcentage de votre salaire en crypto.

Elle sera disponible en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et plus tard aux US. En autres, elle prendra en charge diverses cryptomonnaies, dont le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Litecoin (LTC), le Bitcoin Cash (BCH), ainsi que plusieurs stablecoins du dollar US, mais aussi le stablecoin de l’euro EURT de Tether. Ledger a également profité de l’événement pour annoncer un partenariat avec deux plateformes d’échange, Coinbase et FTX.

Une importante fuite de données en 2019

Ledger a néanmoins subi une importante fuite de données ces derniers mois. Des intrus ont dérobé des fichiers utilisés par son service client et ses équipes de marketing, qui contenaient plus d’un million d’adresses email de clients, mais aussi le nom, l’adresse et le numéro de téléphone de quelques milliers d’entre eux. Dans un premier temps, ces données se sont vendues sur des marchés plutôt confidentiels. Puis, 6 mois plus tard, en décembre 2020, un individu a publié 270 000 lignes de ce fichier sur un forum public.

Ledger a plutôt bien géré l’après-fuite en communiquant de façon transparence, en embauchant un nouveau directeur de la sécurité… Mais des petits malins ont mis en place une arnaque bien ficelée. Grâce à la base de données d’utilisateurs, ils ont envoyé de faux Ledger par la Poste avec une lettre prétendument signée par le CEO Pascal Gauthier ainsi qu’un manuel d’utilisation. L’objectif de cette escroquerie était de récupérer des informations personnelles en incitant les utilisateurs à brancher cette fausse clé Ledger sur un PC.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles