Mozilla vient d’annoncer que le cycle de mises à jour de Firefox va passer à 4 semaines au lieu de 6 à 8. Cela a pour but d’apporter des fonctionnalités « plus rapidement sur le marché », et bien sûr reprendre des parts de marché à Google Chrome.

Le navigateur Mozilla Firefox est mis à jour toutes les 6 à 8 semaines, apportant de nouvelles fonctionnalités sur Windows, MacOS, mais aussi Android et iOS. On a ainsi vu arriver la version 68 et son thème sombre général en juillet, et la version 69 avec une meilleure gestion de la vie privée en septembre. Ce cycle va néanmoins s’accélérer.

Dans un billet de blog datant du 17 septembre, Mozilla explique que le cycle des mises à jour de Firefox va s’accélérer à partir du premier trimestre 2020 pour passer à 4 semaines. La fondation précise que cela est pensé pour « augmenter notre agilité et vous apporter de nouvelles fonctionnalités plus rapidement », ajoutant qu’il lui a été régulièrement demandé ces derniers temps d’apporter des fonctionnalités plus rapidement. Cela permettra également d’apporter de nouvelles API aux développeurs plus rapidement.

Voici donc le nouveau calendrier prévisionnel de déploiement des mises à jour de la version Stable de Firefox (les dates peuvent encore changer en cas de besoin) :

À titre de comparaison, Google Chrome est mis à jour environ toutes les six semaines. Ces deux semaines de différences pourraient donner à Firefox le regain d’énergie supplémentaire pour grappiller des parts de marché à son concurrent. Pour rappel, en début d’année 2019, Google Chrome était la référence pour 60 à 70 % des utilisateurs environ selon les études.

La qualité au cœur des mises à jour

Malgré cette accélération du cycle de mises à jour, Mozilla promet que la qualité des mises à jour n’en sera pas affectée. Grâce à ses différents canaux de déploiement (Nightly, Beta et Developer Edition), Firefox devrait donc conserver la même stabilité, notamment à l’aide d’une accélération de la boucle de feedbacks et un large panel de testeurs.

Comme on peut le constater dans le tableau ci-dessus, Mozilla compte accélérer le cycle de mises à jour de Firefox progressivement, ce qui permettra de vérifier l’impact sur la productivité des développeurs.

Il ne reste qu’à voir comment les autres navigateurs internet, et plus particulièrement Google Chrome, vont réagir à cette annonce.

Notre sélection des meilleurs navigateurs Internet sur Android