Coronavirus : les livraisons sont maintenues malgré le confinement

 

Vous êtes confinés chez vous et vous souhaitez acheter un article en ligne ? Vous ne savez pas si vos commandes pourront bien arriver en temps et en heure ? On a fait le point avec différents revendeurs pour connaître l'impact du coronavirus sur le commerce en ligne.

Livraison de colis

« Restez chez vous ! » Cette rengaine ne sera jamais assez répétée. Pour éviter la propagation du coronavirus et ainsi faciliter le travail du personnel de santé — et in extenso sauver des vies –, le gouvernement a appelé tous les Français à ne sortir de chez eux que dans des conditions bien précises et limitées.

La vie s’organise autrement. Le télétravail remplace le travail lorsque c’est possible, les courses sont réduites au maximum, les enfants restent à la maison et l’ennui gagne vite le foyer. Résultat, vous avez besoin de matériel informatique pour travailler correctement, d’une nouvelle imprimante ou de papier pour imprimer vos attestations de sortie, ou de quoi stocker de la nourriture est ainsi éviter au maximum de sortir… Rassurez-vous, le commerce en ligne continue de fonctionner et les livraisons arriveront à destination. Nous avons d’ailleurs contacté les principaux marchands afin de connaître réellement les implications du confinement sur le commerce en ligne.

Les stocks des commerçants sont (presque) là

On pourrait imaginer que les e-commerçants ont des difficultés pour s’approvisionner et que leurs stocks sont limités en cette période où leur activité est en nette hausse. Pourtant, la crise a été en partie anticipée et, à quelques exceptions près, vous ne devriez pas avoir trop de mal à trouver ce que vous cherchez chez votre fournisseur en ligne.

Répondre aux besoins des Français dans cette période si particulière

Fnac Darty, par la voix d’Olivier Garcia, son directeur produit, nous a expliqué que les premiers signes de l’épidémie en Chine les ont poussés à préparer des stocks plus conséquents au cas où les importations seraient coupées. Les produits sont donc bien entreposés, d’autant qu’une grande partie de l’inventaire des boutiques physiques a été rapatrié vers le stock central afin de répondre à la demande. L’augmentation de la demande n’est d’ailleurs pas un problème non plus : « nous savons faire face à des niveaux de business élevés pendant plusieurs semaines, comme sur les périodes de Black Friday ou à Noël ». Dans le pire des cas, si la situation venait à durer, certaines références pourraient tomber en rupture de stock, mais Olivier Garcia se veut rassurant : « nous aurons d’autres produits équivalents à proposer ».

Même son de cloche chez Cdiscount qui a « mis en œuvre un plan de continuité d’activité » afin de « répondre aux besoins des Français dans cette période si particulière », notamment sur le matériel informatique. De même, Boulanger affirme maintenir la livraison à domicile pour les biens de première nécessité. Comprenez par là tout ce qui peut servir au télétravail, à la connexion, à la conservation des aliments, etc.

Amazon de son côté travaille un peu plus en flux tendu au vu de ses très nombreuses références présentes à son catalogue, ce qui peut entraîner quelques ruptures de stock sur certains produits. Encore une fois, la taille du catalogue devrait permettre aux acheteurs de tout de même trouver leur bonheur .

Des livraisons quelque peu modifiées

Pour ce qui est des livraisons, elles ont été adaptées à la situation, afin de proposer le meilleur service possible tout en assurant la sécurité à la fois des acheteurs et des employés et en minimisant les contacts possibles pour éviter les risques de propagation du virus. Tous nous ont assuré avoir pour priorité « la santé des clients et des collaborateurs ».

En cela, Boulanger assure par exemple que « les personnes les plus fragiles ou ayant dans leur entourage des personnes vulnérables ainsi que les femmes enceintes sont placés en télétravail ou en activité partielle ».

Certains revendeurs ont réduit le montant minimum pour la gratuité des frais de port

Pour les expéditions, aucun problème majeur ne s’est manifesté pour le moment, même si « les délais peuvent en effet être allongés compte tenu de la situation », rappelle une porte-parole de Cdiscount, dont le discours fait écho aux informations reçues des autres revendeurs.

Pour ce qui est du long terme, Olivier Garcia nous invite à regarder l’état de La Poste en Italie, pour qui le confinement a été annoncé avant la France : « ça tient aussi ».

Notons aussi que pour s’adapter à l’afflux de petites commandes, certains revendeurs ont réduit le montant minimum pour la gratuité des frais de port. Chez Fnac Darty, le seuil a été abaissé à 20 euros pour tous les clients, tandis que Cdiscount a mis en place une livraison gratuite avec Colissimo dès 25 euros d’achat.

Les gestes barrières contre le coronavirus

Des précautions ont été instaurées pour assurer la sécurité du personnel et des clients de ces revendeurs. La plupart proposent une livraison « sans contact », devant le domicile. Chez Cdiscount par exemple, c’est le livreur qui signe lui-même le bordereau de livraison devant le client. Fnac Darty et Boulanger proposent aussi des livraisons devant la porte d’entrée et les livreurs sont équipés de gants et de gel hydro-alcoolique.

Les services comme la récupération de l’ancien matériel ou l’installation à domicile sont temporairement suspendus. Darty continue néanmoins de dépanner ses clients à domicile pour le gros électroménager, « avec les précautions nécessaires ».

Du magasin au domicile

Pour les clients qui avaient déjà réalisé des commandes « clic & collect » en magasin, notamment chez Fnac Darty, des mesures ont été prises afin de les contacter et transformer ces achats en expédition à domicile. Parfait pour ceux qui avaient commandé leur Animal Crossing.

La satisfaction client avant tout

Vous l’aurez compris, les e-commerçants mettent tout en œuvre pour assurer le meilleur service possible en ces temps difficiles. En cela, des dispositions ont également été prises en cas de problème.

Chez Cdiscount, les horaires du SAV ont été étendus (8h30-21h30, 7/7 j), tandis que les effectifs SAV et web ont été renforcés chez Fnac Darty. De même, les deux revendeurs indiquent que la période de retour des produits sera étendue au-delà des 14 jours réglementaires « compte tenu des fermetures des canaux habituels de retour ».

Vous l’aurez compris, vos achats pourront continuer dans des conditions — presque — normales, même en cette période noire. Une raison de plus de rester chez vous !

Les derniers articles