Notre format hebdomadaire s’anime une nouvelle fois pour vous présenter l’envers du décor. La Notif, c’est l’occasion pour vous de vivre avec nous les événements d’une semaine passée dans notre rédaction.

Derrière ces actualités, tests et vidéos se cachent des âmes que souvent l’on oublie. Mais que diable si la vie anime nos tables, et pourquoi plutôt que d’idéaux préférons-nous du décor vous montrer l’envers.

Prenant la suite de l’aimé Omar, voilà qu’il m’incombe d’animer cette page. Raconter notre histoire, de peur que l’humain ne succombe à l’inimitié que parfois les importuns font naître — Ô les internets, vous avez reçu La Notif.

La famille FrAndroid

Je n’aurais pas dû regarder la tirade du nez avant d’écrire, mais qu’importe. Il me serait difficile cette semaine de ne pas vous parler de la vie de la rédac sans afficher un brin d’amour pour celle-ci. Mais par pudeur, je resterai quelque peu évasif.

On oublie souvent en surfant sur le net — j’ai 86 ans, permettez-moi cette expression — que le contenu que nous lisons est produit par des personnes mettant du cœur à l’ouvrage. Et dans notre rédaction, il n’existe personne qui n’est pas un minimum passionné par son travail et veut faire le mieux… parfois en s’imposant une pression qui n’a pas lieu d’être.

Un pour tous, tous pour un. C’est ce que j’ai pu vivre en travaillant ici, et que nous avons pu expliciter une nouvelle fois cette semaine à qui se mettait un poids bien trop grand sur les épaules, oubliant que toutes nos mains sont tendues en harmonie vers le même but : vous fournir, à vous lectrices et lecteurs, le meilleur contenu possible (avec notre petite touche à nous bien sûr).

À la minute où nous franchissons les portes du bureau, nous sommes une famille. Personne n’a à subir ce travail, si prenant parfois, seul. Ni même subir les commentaires d’internet, cruels souvent, seul. Ou encore porter des événements personnels seul. Un brin d’amour, donc, car cela s’est une nouvelle fois vérifié cette semaine, et j’espère que la communauté FrAndroid fonctionne au diapason de cette petite famille qui compose le site.

Une note sur Omar

Nous avons enfin reçu le Galaxy Note 10+ à la rédaction, et Omar s’est immédiatement penché sur son test que vous retrouverez très bientôt sur le site. Ce que vous ne savez pas est que j’ai rarement vu mon tendre ami-collègue être aussi chamboulé : très enthousiaste de retour de la prise en main, il s’est vite calmé une fois à tête reposé.

Mais le voilà avec le smartphone désormais, et si notre déontologie nous force évidemment à essayer d’adopter le regard le plus large possible sur un appareil… il est des signes qui ne trompent pas, comme le petit bonheur de trouver son fond d’écran parfait lorsque l’on récupère un appareil qui nous plaît.

Dire qu’il a eu l’outrecuidance de ne pas afficher sa weeberie avec fierté dans un premier temps, mettant un fond d’écran affichant… des montgolfières, si je ne m’abuse. DES MONTGOLFIÈRES messieurs dames ! J’ai immédiatement refusé, en ma qualité de pas-rédacteur-en-chef-mais-bon-weeb-de-service, provoquant ce changement vers Tsuyu qui est, sans débat admissible, le meilleur personnage de la série My Hero Academia.

Réponse dans le test pour savoir si ce Galaxy Note 10 arrivera à le convaincre, mais je sens déjà que le Galaxy Note 9 ne lui manque pas le moins du monde.

Du kiff et de la tristesse

C’est tout de même important de trouver ces petits bonheurs çà et là au travail. Et cette semaine, cela s’est bien vu au sein de notre rédaction. Plein d’amour pour le jeu vidéo qu’il est et en pleine Gamescom, Cassim a pu nous offrir un bel édito sur les exclusivités consoles que je ne peux que vous recommander de lire.

Du même temps, Vic a su adapter quelque peu son emploi du temps pour pouvoir se pencher sur une actualité qui lui tenait à cœur : la création de la plus grosse puce du monde. Parce que c’est aussi ça, notre ligne éditoriale : s’il est facile de déterminer quelles actualités vous attendez, nous en faisons aussi quelques-unes qu’il nous paraît important de vous présenter, pour votre culture ou parce qu’elles nous plaisent tout simplement.

La passion transparaît dans l’écriture de ces deux articles, n’est-ce pas ? Vous savez désormais pourquoi. Quant au professionnalisme et à l’optimisation du temps de travail, je peux dire sans nul doute que la sortie du test du Honor 20 Pro de Geoffroy en est un parfait exemple, puisqu’il a réussi à le faire avec toute la qualité dont il nous a habitué (vous-même vous savez) sur un temps très limité. Chapeau l’artiste !

Pour moi ? Cette semaine m’a surtout déconcerté. Android a abandonné ma couleur préférée, le vert pomme (big up à ma GameBoy Color d’époque), au profit d’un vert mentholé sobre mais si plat. Plus de sucrerie, toujours un peu moins de fun. Victor — notre sémillant responsable SEO et mon rival de Smash Bros — et moi sommes d’accord sur ce point : cette sobriété rend le tout un peu triste.

La semaine prochaine, Manu sera de retour et pourra donc prendre les manettes de cette petite rubrique. Du fait que notre chef, c’est le chauve, vous pourrez découvrir encore une nouvelle perspective sur une semaine au sein de la rédaction de FrAndroid. Pour ma part, j’ai hâte de lire ça.