McAfee est fier de dévoiler au MWC 2019 son partenariat avec Samsung. Son logiciel anti-malware sera installé par défaut sur les smartphones de la gamme Galaxy S10, ce qui n’est pas sans rappeler le pire du marché des ordinateurs portables.

Tout le monde connaît McAfee… mais pas forcément pour les bonnes raisons. L’éditeur de logiciels antivirus est après tout surtout connu pour être préinstallé sur bon nombres d’ordinateurs portables, particulièrement d’entrée et de milieu de gamme, et pour inonder ses utilisateurs de notifications.

Saviez-vous seulement qu’une application anti-malware du même éditeur existait sur smartphone ? Vous ne pourrez pas y échapper sur les futurs Galaxy S10 de Samsung.

McAfee sera préinstallé sur les Galaxy S10

Profitant du MWC 2019 pour cela, McAfee a annoncé la continuité du partenariat entre lui et le constructeur sud-coréen pour préinstaller son logiciel « McAfee Virus Scan » sur toute la gamme Galaxy S10, Galaxy S10e compris. Il n’est pas encore précisé si cette application pourra être désinstallée ou non, même s’il serait étonnant qu’elle intègre aussi profondément le système.

McAfee est également toujours à l’office sur la solution « Samsung Secure Wi-Fi » qui vient protéger vos données lorsque vous êtes connectés à des réseaux publics. Cette fonctionnalité n’est toutefois pas disponible en France.

Peu d’intérêt sur Android

Voilà une nouvelle qui rappelle les heures les plus sombres des ordinateurs portables, même si tout ceci est plus amusant que véritablement embêtant. Dans les faits, rappelons que la plupart des antivirus et antimalwares sur Android ne sont pas très utiles pour la majorité des utilisateurs sur Android, puisque le système est fermé par défaut. Seuls les utilisateurs installant des applications par APK peuvent y trouver de l’intérêt, et encore.

En soi, mieux vaut faire attention au dernier patch de sécurité installé sur votre appareil qu’à blinder votre smartphone d’applications inutiles. Pour Samsung, ce partenariat est certainement plus bénéfique financièrement qu’utile pour l’utilisateur final. On peut toutefois espérer que les modèles français ne s’encombreront pas de cette préinstallation.