Portée par deux campagnes de financement participatif (pour une somme totale passant la barre des 1,2 million de dollars récoltés sur IndieGogo et Kickstarter), la SMACH Z upgrade son processeur avant même son lancement pour plus de puissance. En passant d’un SoC AMD Ryzen Embedded V1605B à un Ryzen V1807B, la console portable troque aussi et surtout une partie graphique intégrée Vega 8 pour un GPU RX Vega 11.

Crédit : SMACH Team // YouTube

Vantée comme la console portable la plus puissante, la SMACH Z arrivera prochainement sur le marché avec un SoC plus performant que prévu, mais également plus gourmand en Watts. Cette mise à jour matérielle intéressante du point de vue des performances gagnées en cours de route, pourrait par conséquent poser problème aux espagnols de la SMACH Team (à l’origine du projet) sur les terrains de la dissipation thermique et de l’autonomie.

La SMACH Z puissante, certes, trop pour son propre bien ?

Et pour cause, le Ryzen V1605B profite d’un TDP configurable entre 12 et 25 Watts contre une enveloppe thermique oscillant en fonction des cas entre 35 et 54 Watts pour le V1807B. Cela impliquera très certainement une refonte du système de dissipation de la SMACH Z, qui devra lors de son lancement définitif être capable d’évacuer correctement le surplus de chaleur occasionné. Dans la même idée, une batterie de plus grande capacité devra également être ajoutée à l’appareil pour lui permettre de conserver les 5 heures d’autonomie promises en jeu.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

En dépit des aménagements impliqués par ce changement de puce, le choix, tardif, d’un Ryzen V1807B permet à la console d’arborer des parties CPU et GPU nettement plus véloces. Si le processeur reste équipé de quatre cores et huit threads, on passe sur des fréquences comprises entre 3,35 GHz de base et 3,8 GHz en boost (contre respectivement 2,0 et 3,6 GHz sur le V1605B, soit une amélioration de 67,5% et 5,56% des fréquences CPU). Plus intéressant, le GPU intégré est ici sous pavillon RX Vega 11 (contre Vega 8) et embarque ainsi 11 unités de calcul cadencées à 1300 MHz, ce qui devrait résulter en une plus grande aisance en jeu pour la SMACH Z.

Autre nouveauté, la console pourra finalement embarquer jusqu’à 32 Go de mémoire vive (DDR4-2133) et un maximum de 480 Go de stockage en SSD. Son prix, lui, devrait logiquement être revu à la hausse pour coller à ces ajouts. On ignore toutefois quels sont les nouveaux tarifs. Tom’s Hardware mise sur une hausse de prix comprise entre 5 et 10% pour la SMACH Z (actuellement annoncée à 699 dollars) et ses deux déclinaisons haut de gamme : les SMACH Z Pro (899 dollars) et SMACH Z Ultra (1099 dollars), mais il se pourrait toutefois qu’un accord avec AMD puisse permettre de maintenir peu ou prou les tarifs à leurs seuils initiaux.