AMD repasse devant Nvidia… mais le diable se cache dans les détails

 

Pour la première fois depuis le troisième trimestre 2014, il y a donc 5 ans, AMD surpasse Nvidia au petit jeu des expéditions de processeurs graphiques sur le second trimestre 2019. Cette information, poussée en avant par le cabinet d’analyse américain Jon Peddie Research, doit toutefois être prise avec recul… On vous explique pourquoi.

Crédit : Anirudhlv / Pixabay

Publiée en fin de semaine dernière par le cabinet Jon Peddie Research et reprise ensuite par Tom’s Harware US, l’information a fait grand bruit : AMD dépasse pour la première fois en 5 ans son rival de toujours en termes de processeurs graphiques distribués.

Une bonne nouvelle pour AMD, qui profiterait désormais de 17,2% de parts de marché (contre tout juste 16% pour Nvidia) selon Windows Central, mais qui doit être remise dans son contexte. En effet, l’étude de Jon Peddie prend en compte l’ensemble des processeurs graphiques expédiés. En clair, les iGPU (parties graphiques intégrées aux processeurs) font partie du décompte… ce qui désavantage sérieusement Nvidia face à AMD et Intel, classé grand premier du marché selon les conclusions du cabinet californien.

Intel numéro 1 du GPU pour Jon Peddie Research

Contrairement à AMD et Intel, Nvidia ne mise pratiquement pas sur la distribution de solutions graphiques intégrées. De leur côté, les deux géants du processeur ajoutent à de nombreux modèles (tout spécialement chez Intel, avec les iGPU « UHD Graphics », présents sur la plupart de ses processeurs laptop et desktop) des parties graphiques intégrées. Dans le cas d’AMD, citons par exemple les Ryzen 3 3200G et Ryzen 5 3400G, lancés en juillet, qui embarquent respectivement des parties GPU sous label Radeon Vega 8 et 11.

Nvidia de son côté compte avant tout sur la commercialisation de cartes graphiques dédiées. De quoi expliquer en grande partie la position du groupe au caméléon dans le classement établi par Jon Peddie Research. Il n’empêche que la tendance est là : AMD reprend du poil de la bête face à son adversaire éternel.

Crédit : Jon Peddie Research

Toujours selon JPR, AMD aurait ainsi expédié 9,85% de processeurs graphiques en plus par rapport au premier trimestre 2019. Cela permet à la firme de Lisa Su de gagner 2,4% de parts de marché sur le secteur du GPU au cours de la dernière année, tandis que Nvidia aurait pour sa part perdu 1% sur cette même période. Entre le premier et le second trimestre 2019, la croissance d’AMD est par ailleurs estimée à 1,5% par le cabinet américain, contre seulement 0,1% chez Nvidia.

Les verts comme les rouges arrivent en revanche derrière Intel, qui totalise 66,6% des expéditions de solutions graphiques, à nouveau sur ce second trimestre 2019. Toujours selon le rapport de JPR, le marché PC aurait par ailleurs grandi de 9,25% par rapport au premier trimestre 2019. Les expéditions de cartes graphiques dédiées seraient, elles, en déclin de 2% (27% contre 29%) sur la même période.

Les derniers articles