Tesla prépare des batteries pouvant supporter 1,5 million de kilomètres

Longue vie au roi

 

Les futurs véhicules de Tesla pourront-ils parcourir plus d’un million de kilomètres ? Oui, si l’on en croit les résultats menés par le constructeur sur une technologie en cours de développement.

Tesla Model Y

Tesla développe des batteries pouvant supporter plus d’un million et demi de kilomètres // Source : Tesla

Numéro 1 des ventes de véhicules 100% électriques, Tesla poursuit sa marche en avant. Pas question de se reposer sur ses lauriers, l’industrie n’en est qu’à ses prémices. Aussi, l’entreprise développe continuellement de nouvelles technologies pour améliorer encore ses véhicules déjà très en avance sur la concurrence. Si on pense à la conduite autonome avec Autopilot, le constructeur travaille aussi sur ce qui se voit moins.

Dernière idée en date : développer des batteries pouvant supporter plus d’un million et demi de kilomètres. Pour y parvenir, Tesla s’est entourée de Jeff Dahn et de son équipe de chercheurs de l’université de Dalhousie (Canada). Les premiers résultats, publiés dans la revue scientifique Journal of Electrochemical Society, se révèlent plus qu’encourageants.

Durée de vie allongée, moins de cobalt utilisé

Les équipes de chercheurs ont breveté une technologie de batterie utilisant une cathode NMC 532 constituée de nickel, manganèse et cobalt. Grâce à elle, les batteries peuvent supporter au moins 4000 cycles de recharge soit près de trois fois plus que la Model 3 (1500 cycles pour une durée de vie de 800 000 kilomètres).

Mieux, cette cathode nécessite moins de cobalt, matériau dont les conditions d’extraction mettent en péril des vies humaines, polluent et sont coûteuses. Aussi, le coût de production de ces nouvelles batteries serait de 100 dollars par kWh contre 150 actuellement.

Tesla en route vers l’indépendance ?

Le site Electreck indique que les résultats obtenus sont tellement encourageants que Tesla aurait déjà commencé à tester une production pilote dans son usine de Fremont en Californie. Pour le moment, les nouvelles batteries sont intégrées aux bornes de recharge du constructeur (PowerWall, PowerPack et MegaPack). Mais une application dans les véhicules pourrait intervenir rapidement si ce premier essai se révèle concluant. Electreck évoque même la possibilité d’intégrer cette batterie au Roadrunner, un véhicule aux performances inégalées en cours de développement.

Avec un tel dispositif, Tesla pourrait se passer des services de Panasonic qui produit les batteries des Model S, X, Y et 3. D’un point de vue énergétique, le constructeur serait alors totalement indépendant et creuserait encore l’écart avec la concurrence.

Les derniers articles