Test de l’Amazfit Bip U Pro : une montre connectée basique, mais un prix très attractif

Simple, basique

Où acheter le
Amazfit Bip U Pro au meilleur prix ?
Points positifs de l'Amazfit Bip U Pro
  • Le suivi de santé
  • L'autonomie
  • Le prix accessible
  • L'intégration d'Alexa
Points négatifs de l'Amazfit Bip U Pro
  • L'écran moyen
  • Les fonctions limitées en dehors du sport
  • Les finitions grossières
 

Introduction

En plus de ses gammes GTR et GTS, Amazfit propose, avec la Bip U Pro, une montre connectée proposée à un prix très agressif de moins de 100 euros. Pour savoir ce qu'elle a dans le ventre, on l'a soumise à notre test complet.

La montre Amazfit Bip U Pro

La montre Amazfit Bip U Pro // Source : Frandroid

Décidément, Amazfit est particulièrement prolixe depuis un peu plus d’un an en matière de montres connectées. Après ses gammes GTR et GTS 2, le constructeur propose désormais un modèle plus accessible encore avec sa montre Amazfit Bip U Pro. Proposée à moins de 100 euros, elle peut s’avérer comme une bonne alternative aux montres plus chères, ou plus pratique pour habiller le poignet qu’un bracelet connecté. Mais qu’a-t-elle réellement dans le ventre ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

Amazfit Bip U ProFiche technique

Modèle Amazfit Bip U Pro
Taille d'écran 1.43 pouces
Technologie LCD
Format écran Rectangulaire
Capteur de rythme cardique Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Inconnu
Indice de protection 5ATM
Prix 65 €
Fiche produit

La montre de ce test nous a été fournie par Amazfit.

Amazfit Bip U ProDesign

De prime abord, la Bip U Pro d’Amazfit ne brille pas par son élégance. Il faut dire qu’on a affaire ici à une montre on ne peut plus classique en termes de design et qui semble en grande partie inspirée de l’Apple Watch.

La montre Amazfit Bip U Pro

La montre Amazfit Bip U Pro // Source : Frandroid

En façade, la montre arbore donc un écran carré et le boîtier est adapté en fonction de ce format. Par ailleurs — et contrairement à l’Apple Watch, les bordures autour de l’écran sont bien visibles, surtout sur la partie inférieure. En effet, un logo Amazfit vient mordre sur la bordure du bas, deux fois plus large que les autres.

Sur les contours de la montre, on va retrouver un bouton sur la tranche droite. Il s’agit ici d’un simple bouton-poussoir, et non pas d’une couronne rotative comme on peut en retrouver sur des modèles plus haut de gamme. Inutile donc de tenter de piloter la montre en le faisant tourner, rien ne se passera. C’est également sur la droite de la montre, près de la surface de la peau, que l’on va trouver un petit orifice. Il s’agit en fait de son microphone qui peut être utilisé avec Alexa comme on le verra plus tard… du moins en principe.

Le bouton sur l'Amazfit Bip U Pro

Le bouton sur l’Amazfit Bip U Pro // Source : Frandroid

Concernant le boîtier, Amazfit a joué là encore les économies avec un matériau plastique en imitation aluminium. C’est propre, mais on aurait apprécié des finitions un peu plus soignées, notamment au niveau de l’angle et de la soudure — entre les contours et le dos — un peu trop marqués. Il en va de même pour les cornes de la montre, là où vient se fixer le bracelet, également en plastique.

Concernant le bracelet justement, s’il s’agit d’un modèle en silicone, il est plutôt de qualité et n’irrite jamais la peau, pas plus qu’il n’accroche, malgré les fortes températures de ces dernières semaines. Si ce matériau — ou le coloris — ne vous plait pas, il est également possible d’en changer, puisqu’Amazfit a adopté un système de fixation à pompe standard, compatible avec l’écrasante majorité des bracelets de 20 mm d’épaisseur.

La montre Amazfit Bip U Pro au poignet

La montre Amazfit Bip U Pro au poignet // Source : Frandroid

Saluons également l’étanchéité de la montre, puisqu’elle est certifiée 5 ATM et pourra donc être utilisée dans une légère immersion comme dans une baignoire ou une piscine à faible profondeur.

Amazfit Bip U ProÉcran

Du côté de l’écran, la Bip U Pro propose un affichage LCD de 1,43 pouce affichant 320 x 302 pixels, contrairement à nombre de montres et de bracelets connectés du marché qui optent pour un affichage Oled. À l’usage, ce choix de technologie se ressent légèrement, notamment en termes de contraste. De nuit, si vous allumez l’écran de la montre, vous percevrez bel et bien le fond noir des cadrans ou des menus, puisqu’un léger rétroéclairage se fera voir.

L’autre souci inhérent au LCD, c’est sa luminosité maximale, plus faible que l’Oled — du moins sur les smartphones et les montres connectées. Sur l’Amazfit Bip U Pro, cela peut se ressentir en cas de fort soleil, puisqu’il n’est pas toujours évident de consulter sa montre avec un fort ciel bleu lumineux au-dessus de soi. De quoi forcer à faire de l’ombre sur l’écran avec sa seconde main pour le consulter plus confortablement.

L'écran de l'Amazfit Bip U Pro

L’écran de l’Amazfit Bip U Pro // Source : Frandroid

Du côté de la luminosité justement, elle peut être réglée sur cinq niveaux directement depuis l’écran de paramètres rapides de la montre. Malheureusement, elle ne dispose cependant pas de capteur de luminosité automatique. En d’autres termes, c’est à vous de modifier la luminosité de l’écran selon que vous êtes en extérieur en plein jour ou dans votre lit en pleine nuit. C’est vraiment dommage, surtout que, pour peu que vous oubliiez de baisser la lumière de l’écran avant de dormir, vous n’êtes pas à l’abri d’être ébloui en plein sommeil lorsque vous tournez le poignet.

Heureusement, il est possible de paramétrer le mode « s’allume lorsque vous levez le poignet » de sorte qu’il soit automatiquement désactivé à certaines plages horaires — la nuit de préférence. Il en va de même pour le mode ne pas déranger qui permet de désactiver automatiquement les notifications la nuit si vous le souhaitez.

L'Amazfit Bip U Pro ne propose pas de mode always on

L’Amazfit Bip U Pro ne propose pas de mode always on // Source : Frandroid

Autre regret concernant l’affichage de l’Amazfit Bip U Pro : l’absence de mode always on. Une lacune qui s’explique facilement par la consommation plus importante du LCD par rapport à l’Oled, mais qui nous fait regretter d’autant plus ce choix du constructeur pour les cristaux liquides. On aurait apprécié avoir une vraie montre à tout moment au poignet, et non pas un carré noir qui ne s’allume que lorsqu’on lève la main.

Heureusement, Amazfit se rattrape avec les cadrans proposés. De base, le constructeur propose quatre cadrans différents sur sa montre — dont deux personnalisables — mais il est possible d’en télécharger d’autres depuis l’application Zepp sur smartphone. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont ainsi 65 cadrans additionnels qui sont proposés, pour tous les goûts.

Amazfit Bip U ProUtilisation et application

En guise d’interface logicielle, l’Amazfit Bip U Pro est dotée du même système que les autres montre Amazfit ou Zepp, mais également que la OnePlus Watch, puisqu’il s’agit de RTOS.

Il s’agit d’un système plutôt simple d’accès puisqu’on va retrouver le cadran sur l’écran d’accueil et que la montre se contrôle à l’aide de gestes plutôt faciles à appréhender. Ainsi, un glissement du doigt vers le haut de l’écran va afficher les dernières notifications, un glissement vers le bas va ouvrir la liste des paramètres rapides ( ne pas déranger, alarme, luminosité et paramètres), un glissement à gauche va ouvrir Alexa et les glissements à droite ou à gauche vont ouvrir les différents widgets : objectif d’activité, fréquence cardiaque, SpO2, stress, PAI, météo, musique et Alexa.

Sur la tranche droite de la montre, le bouton va quant à lui permettre d’ouvrir la liste des applications disponibles sur la Bip U Pro ou de revenir à l’écran principal. Un appui long — paramétrable — permettra par défaut d’ouvrir l’application exercices. Enfin, la montre se contrôle à l’aide de l’écran tactile et un glissement vers la droite permettra de revenir en arrière dans les menus.

Bref, on n’a ici rien que du connu pour une montre Amazfit avec une interface simple d’utilisation. Le principal problème viendra, comme souvent, des textes souvent trop longs pour s’afficher entièrement et qui devront défiler sur une ligne horizontale pour mettre de les lire complètement. Un souci régulier sur les montres de la marque chinoise.

Concernant les applications justement, RTOS ne permet toujours pas d’en installer davantage que celles prévues initialement sur la montre. Il faudra donc vous contenter des seules applications proposées par défaut par Amazfit et autant dire que le choix est plutôt limité. À l’exception des applications dédiées au sport ou à la santé, on ne va retrouver qu’une poignée de fonctions autres, qu’il s’agisse de la météo, de l’alarme, du lecteur de musique, du compte à rebours, de la caméra à distance ou d’Alexa.

L’assistant vocal d’Amazon peut en effet être utilisé depuis la montre avec les résultats s’affichant sur son écran. C’est pratique, mais finalement tout autant qu’une utilisation directement au smartphone, puisqu’il faudra nécessairement consulter l’écran pour entendre la réponse, la Bip U Pro n’étant pas dotée de haut-parleurs.

Cette absence de haut-parleur se ressent également pour les appels vocaux puisque la montre va permettre de visualiser le nom d’une personne qui vous joint, ainsi que d’appuyer sur le bouton pour décrocher ou pour refuser l’appel, mais qu’il vous faudra vous saisir de votre smartphone pour répondre à l’appel.

La montre Amazfit Bip U Pro

La montre Amazfit Bip U Pro // Source : Frandroid

Concernant les notifications, comme souvent, vous pouvez paramétrer quelles applications installées sur votre smartphone auront le droit d’envoyer des notifications à votre poignet. Une fonctionnalité pratique, puisqu’on peut choisir de n’être notifié qu’en cas de messages sur WhatsApp ou par SMS, mais qui est désormais bien répandue.

Notons également que la Bip U Pro ne profite malheureusement pas de puce NFC. Impossible donc de l’utiliser pour le paiement sans contact ou en substitution de sa carte de transports en commun.

Pour la gestion de la montre depuis son smartphone et la synchronisation des données, c’est via l’application Zepp que ça se passe. Comme toujours, signalons que cette application propose trois onglets principaux : page d’accueil (avec vos données d’activité), profiter (avec des fonctions) et profil (avec les paramètres de la montre). C’est via ce dernier onglet que vous pourrez gérer certaines fonctions de l’Amazfit Bip U Pro comme le téléchargement de cadrans, le niveau de vibrations ou les paramètres de certaines applications comme Alexa, l’alarme ou la météo.

Amazfit Bip U ProSuivi d’activité

Comme toutes les montres d’Amazfit ou de Zepp, la Bip U Pro est donc une montre avant tout axée sur le suivi d’activité sportive ou de santé. Cela se ressent déjà par le nombre important d’applications orientées vers ces sujets, qu’il s’agisse du suivi de stress, des exercices de respiration, du suivi de cycle menstruel, du suivi de sommeil, de la mesure de fréquence cardiaque ou des exercices sportifs. La montre peut également mesurer votre taux d’oxygène dans le sang (SpO2), mais n’est pas capable de le faire en continu. Il vous faudra nécessairement prendre la mesure manuellement depuis l’application dédiée. Dommage, surtout quand certaines montres permettent désormais de le faire automatiquement pendant la nuit, alors que l’on reste immobile.

Le suivi d'entraînement sur l'Amazfit Bip U Pro

Le suivi d’entraînement sur l’Amazfit Bip U Pro // Source : Frandroid

Pour le suivi d’activité, Amazfit communique sur plus de 60 activités sportives détectées. Sur la montre, ce sont 15 activités qui sont directement accessibles, de la marche en extérieur au tapis de course en passant par le saut à la corde, le yoga ou le cricket. L’application propose cependant davantage de sports si vous le souhaitez avec des classements pour les sports de boxe (10 sports), les sports de danse (7 sports), ou les sports de balle (11 sports).

Une fois l’enregistrement de la session démarré, la montre va vous indiquer au fur et à mesure différentes données comme la durée de l’entraînement, la distance parcourue, le rythme cardiaque ou votre vitesse.

Ces données pourront bien évidemment être retrouvées au sein de l’application Zepp sur la montre. Elles ne sont cependant pas facilement accessibles et il vous faudra fouiller dans le menu en haut à droite sur l’écran d’accueil, puis dans « record d’exercice » pour retrouver vos entraînements passés. Vous pourrez également y retrouver le suivi GPS de vos entraînements, la montre étant dotée de son propre GPS. Étonnamment, celui-ci est non seulement plutôt réactif, avec une fixation de la géolocalisation dans les 20 secondes suivant le début de l’entraînement, mais en plus il est plutôt fiable.

Certes, il reste moins précis qu’un GPS de smartphone avec une tendance à me faire couper des pâtés de maisons entiers, mais compte tenu des bâtiments autour de moi durant mon parcours et de l’étroitesse des rues, le suivi GPS s’avère plutôt correct.

Amazfit Bip U ProAutonomie

Concernant la batterie, Amazfit a intégré un accumulateur de 230 mAh dans sa Bip U Pro. De quoi assurer, selon le constructeur, jusqu’à neuf jours d’autonomie.

Dans mon cas, avec un usage plutôt modéré, à raison d’un entraînement de 30 minutes par semaine, mais en activant le suivi du rythme cardiaque en continu ainsi que le suivi du sommeil, j’ai pu utiliser la montre pendant huit jours avant de tomber à court de batterie. C’est une valeur plutôt correcte, même si, en l’absence de mode always on, je n’ai pas pu tester l’autonomie avec cette fonctionnalité.

La recharge de l'Amazfit Bip U Pro

La recharge de l’Amazfit Bip U Pro // Source : Frandroid

Pour la recharge, Amazfit fournit un câble USB avec un embout magnétique à fixer au dos de la montre, mais pas de chargeur secteur. Il vous faudra donc le brancher à une prise USB sur votre ordinateur, ou utiliser le bloc secteur de votre smartphone. La montre n’est pas compatible avec la charge sans fil.

Pour une recharge complète de la Bip U Pro, il vous faudra compter sur 1h35 de recharge, sachant que les 75 premiers pour cent sont rechargés en une heure.

Amazfit Bip U ProPrix et disponibilité

La montre Amazfit Bip U Pro est proposée à un prix pour le moins attractif de 69 euros.

Où acheter le
Amazfit Bip U Pro au meilleur prix ?
Note finale du test
7 /10
L'Amazfit Bip U Pro n'est pas vraiment une montre que l'on pourrait qualifier d'élégante. Il ne s'agit pas vraiment d'une montre connectée proposant monts et merveilles en termes de fonctionnalités. Son principal avantage, c'est finalement sa fiabilité, son endurance et surtout son prix pour le moins attractif.

Là où les montres les plus premiums sont lancées à plus de 200 euros, l'Amazfit Bip U Pro séduit avec un prix d'appel de 70 euros. Autant dire qu'à ce prix-là, on n'est pas aussi exigeant que pour un modèle bien plus élevé. Mais surgit alors un autre problème : elle concurrence en fait surtout des bracelets plus que des montres connectées.

Et à ce petit jeu, difficile de voir la plus-value de la Bip U Pro par rapport à des modèles comme le Huawei Band 6 ou le Xiaomi Mi Smart Band 6. La montre ne profite que d'un écran LCD, certes plus grand, mais moins lumineux et contrasté que ses concurrents. Elle ne propose pas de fonctions en plus de celles proposées par défaut pour la santé, et ne permet pas d’interagir avec ses notifications.

En bref, on a ici une montre connectée efficace et pas chère, mais ce sont finalement les bracelets connectés qu'on préfère, mieux finis et plus accessibles encore.

Points positifs de l'Amazfit Bip U Pro

  • Le suivi de santé

  • L'autonomie

  • Le prix accessible

  • L'intégration d'Alexa

Points négatifs de l'Amazfit Bip U Pro

  • L'écran moyen

  • Les fonctions limitées en dehors du sport

  • Les finitions grossières

Les derniers articles