Comment Amazon Alexa va vous aider à réduire votre facture d’électricité

 

Hello Watt et Alexa présentent « Skill Hello Watt », une toute nouvelle fonctionnalité disponible sur les appareils Echo. Son but est de fournir un suivi quotidien de votre consommation d’électricité, le tout avec une simple commande vocale.

Alexa x Hello Watt
Source : Amazon et Hello Watt

Si vous accordez une attention toute particulière à votre consommation d’électricité – dans un contexte tendu où le réseau pourrait connaître des phases de saturation –, alors la nouvelle fonctionnalité développée par Hello Watt et les équipes d’Alexa pourrait vous intéresser. Son petit nom : « Skill Hello Watt ».

Ce skill d’Alexa est logique disponible sur les appareils Echo (enceinte et écran connecté). Il permet de suivre sa consommation d’électricité au quotidien à l’aide d’une simple commande vocale. Mais avant d’en arriver là, une petite configuration est de mise.

Répartition de votre consommation par usage

Il faut demander à votre appareil Echo de lancer ladite fonctionnalité de la manière suivante : « Alexa, ouvre la Skill Hello Watt ». Des instructions vous seront fournies pour créer un compte. De toute évidence, il est nécessaire de renseigner son numéro Linky ou Gazpar (l’équivalent de Linky, mais pour le gaz) pour en profiter.

Une fois cette manœuvre terminée, plusieurs requêtes peuvent être soumises à Alexa : lui demander votre consommation mensuelle ou encore connaître votre répartition de consommation d’énergie. Les Echo Show 8, 10 et 15 permettent par ailleurs de consulter l’ensemble des informations via un widget intégré à l’écran d’accueil, afin de les visualiser en un coup d’œil.

Alexa x Hello Watt
Source : Amazon et Hello Watt

Ce qu’il faut surtout ici comprendre, c’est qu’Amazon prolonge et étend les fonctions de Hello Watt de deux manières : à la fois via des réponses vocales d’Alexa, mais aussi grâce à des contenus visuels affichés sur des appareils connectés. En somme, les avantages et les limites de l’application Hello Watt restent d’actualité.

Nous avons pu tester ce nouveau skill dans les locaux d’Amazon lors d’un événement presse. D’un, l’assistant vocal se montre réactif à votre demande. De deux, l’intégration du widget est visuellement bonne, bien que les informations au sein dudit widget défilent peut-être un peu vite si vous souhaitez prendre le temps de les consulter en un coup d’œil.

Pour rappel, ce service gratuit permet de suivre sa consommation d’énergie quotidienne (en kWh, en euros et en émission de CO2) de manière simple et intuitive, via des résultats annuels, mensuels et journaliers. Un suivi heure par heure est même possible si vous activez une option spécifique – récolte de données heure par heure – sur Enedis.

Hello Watt, des avantage et des limites

Le site ou l’application est capable d’analyser votre consommation afin de vous indiquer si votre contrat heure pleine/heure creuse est rentable, et le gain annuel en euros. Hello Watt estime même votre pourcentage d’électricité qu’il faut consommer en heure creuse pour que votre dit contrat soit financièrement profitable.

Encore mieux, un graphique vous montre la répartition de votre consommation par usage (eau chaude, chauffage, électroménager, cuisson, audiovisuel, éclairage) : la somme dépensée en euro pour chaque usage est même précisée.

Alexa x Hello Watt
Source : Amazon et Hello Watt

L’ensemble de ces éléments sont ainsi disponibles depuis Alexa ou un Echo Show. Le binôme précise bien que l’assistant vocal relaie un niveau d’information aussi précis que celui de l’application. Pour vous, c’est un moyen de mieux comprendre votre consommation d’électricité, et de potentiellement mieux la contrôler.

Hello Watt revêt tout de même quelques limites, que l’on retrouve par extension sur la fonction « Skill » : vous n’avez pas accès à la consommation en temps réel, ni à la consommation du jour actuel (les données sont disponibles à partir de J-1).

De plus, la manière dont Hello Watt récolte les données peut être moins précise que d’autres solutions. L’entreprise récupère la data par l’intermédiaire d’Enedis, lui-même relié à votre compte Linky. De son côté, nrLINK est encore plus précis : un capteur à brancher sur votre Linky permet de suivre votre consommation en temps réel.

Une première solution intéressante

Grâce à ce capteur, les données sont directement transmises depuis le compteur, et non via un intermédiaire. En plus de ça, un petit écran connecté à votre Wi-Fi affiche l’ensemble des informations de consommation en direct. Ce genre de solution a néanmoins un coût : environ 140 euros. Du côté d’Ecojoko, les données sont prises directement au niveau du disjoncteur général.

Quoi qu’il en soit, Alexa et Hello Watt ont le mérite d’apporter une solution clé en main pour suivre sa consommation d’électricité quotidienne. Si vous êtes équipés d’un appareil Echo et que vous souhaitez mettre un premier pied dans l’univers énergétique, cette alternative semble pertinente sur le papier.

L’application Hello Watt connaît un certain essor depuis son lancement fin janvier 2022 : en décembre, elle comptait 170 000 utilisateurs actifs.

Par ailleurs, une nouvelle fonctionnalité fera son apparition dans les prochaines semaines, sous la forme d’une alerte proactive – que vous devez préalablement autorisée – qui vous prévient lors d’une surconsommation (par rapport à la veille). Pour le moment, cette alerte ne fera pas dans les détails en précisant quel type d’usage a surconsommé.

Pour aller plus loin vous et vous donnez envie de franchir le cap, Amazon a même composé un package spécifique nommé « Le Kit Maison connectée – Maîtrisez votre consommation d’énergie ». Il comporte un thermostat intelligent Netatmo, un écran Echo Show 5 et deux prises connectées Meross, pour un prix total de 165,99 euros.

Avec la crise énergétique, beaucoup de consommateurs souhaitent vérifier que leur offre d’électricité est adaptée à leur consommation. Bien souvent, les fournisseurs d’énergie recommandent de passer sur un forfait avec un système d’heures creuses et…
Lire la suite


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).