Quels sont les meilleurs thermostats connectés en 2020 ?

'Cause you're hot and you're cold

 

À l'heure où l'énergie est de plus en plus chère, et où il devient de plus en plus urgent de réduire notre impact l'écologie, les thermostats sont des alliés de choix pour faire des économies d'énergie. Voici les meilleurs thermostats connectés, qu'ils viennent de chez Nest, Netatmo, ou d'ailleurs et qui fonctionnent pour la plupart avec Google Assistant, Alexa ou Apple HomeKit.

L’invention du thermostat ne date pas d’hier, mais il a connu une petite révolution ces dernières années en devenant connecté à Internet, notamment grâce à Nest l’un des pionniers du marché, depuis racheté par Google. Il s’agit toujours de contrôler la température de son intérieur pour ne pas chauffer inutilement et éviter le gâchis d’énergie. Cela vous coûtera moins cher, et limitera votre bilan carbone.

L’ajout de la connexion apportera une myriade de fonctionnalités supplémentaires à commencer à par le support de certains assistants vocaux comme Google Assistant. Ce qui veut dire que oui, vous pourrez augmenter la température de votre maison d’un coup de « Ok Google ». Retrouvez notre sélection des meilleurs produits ci-dessous, puis nos conseils concernant l’installation et d’autres précisions.

Nest learning thermostat 3e gen : notre recommandation

Comme son nom l’indique, le Nest Learning Thermostat se distingue par ses facultés d’apprentissage. Grâce à ses nombreux capteurs qui mesurent la température actuelle du domicile, le taux d’humidité, les mouvements et la lumière ambiante en vue d’établir une température idéale et de se réguler lui-même pour l’atteindre de façon optimale en fonction de vos habitudes.

Il est possible de contrôler la température à distance depuis son smartphone (iOS et Android), sa tablette ou son ordinateur, ce qui permet d’utiliser des fonctionnalités comme « Auto-absence » pour qu’il gère la production d’eau chaude et la température différemment lors d’absences programmées.

Il est compatible avec les chaudières mixtes, les préparateurs d’eau chaude sanitaire, les chaudières, les pompes à chaleur, les systèmes multizones, les systèmes de chauffage OpenTherm et les systèmes à planchers chauffants hydrauliques. Le Nest learning Thermostat de 3e génération est disponible à 249 euros.

En bref

  • Contrôlable à distance via ordinateurs, mobiles et tablettes
  • Un mode « Auto-absence » est très pratique
  • Il est compatible Google Assistant et Amazon Alexa

Tado° avec kit de démarrage v3 : l’alternative

Le pack Tado° v3 comprend le thermostat connecté et un bridge Internet. Le Tado peut se contrôler à distance via smartphone (iOS, Android), tablette ou ordinateur. Il est compatible avec 95 % des systèmes de chauffage ainsi qu’avec Google Assistant, Amazon Alexa, IFTTT et Apple HomeKit.

Grâce à sa fonction de géolocalisation, il gère la consommation en fonction de la localisation du smartphone, mais peut également être programmé. Comme chez Nest, ses multiples capteurs lui permettent de s’adapter en fonction des situations.

Il est équipé d’un système qui prévient l’utilisateur s’il constate un dysfonctionnement du système de chauffage et propose aussi des rapports détaillés sur la consommation d’énergie. Si le kit de base est déjà suffisant, il pourra être épaulé par des nombreux accessoires pour étendre la compatibilité avec d’autres systèmes de chauffage. Vous pouvez également vous offrir des têtes thermostatiques à fixer sur des radiateurs pour les gérer individuellement. On le retrouve sous la barre des 170 euros.

En bref

  • Il propose des rapports détaillés
  • Il est compatible avec Google Assistant, Amazon Alexa, IFTTT et Apple HomeKit
  • Plusieurs accessoires pour améliorer l’expérience

Sowee : l’étonnante solution de la filiale d’EDF

EDF a lancé une offre connectée via sa filiale Sowee, une solution intéressante à bien des égards. Sowee étant à la fois fournisseur d’électricité et de gaz, elle peut vous proposer une solution clef en main comprenant le contrat et la station connectée. C’est d’ailleurs pour cette raison que la station n’est pas à vendre à proprement parler.

Elle accompagne le contrat moyennant un supplément de 5,99 euros par mois avec deux kits pour radiateurs électriques individuels. Il faudra ajouter 1,99 euro par kit supplémentaire, c’est-à-dire par radiateur électrique. Ces kits seront inutiles avec une chaudière classique. On peut considérer qu’une partie du surcoût de la station est absorbée par les économies réalisées grâce à une meilleure gestion de la consommation d’énergie, mais le résultat final sera très dépendant de votre logement, de son isolation, etc..

Pour le reste, la station connectée est complète. Elle fait non seulement office de thermostat connecté, mais affiche également diverses informations comme la qualité de l’air et comme la météo, l’heure, et même le temps de trajet estimé jusqu’à votre travail. Enfin, la station intègre une enceinte avec l’assistant connecté Alexa… ce qui veut dire qu’elle propose toutes les fonctionnalités d’un Amazon Echo.

En bref

  • Abonnements énergie(s) et station connectée dans le même contrat
  • Un écran qui affiche de nombreuses informations, avec Amazon Alexa
  • L’expertise d’EDF

Vous pouvez également l’acheter séparément à moins de 300 euros.

Thermostat Netatmo : haut en couleur

Pépite de la tech française, et proposant de nombreux appareils intelligents, Netatmo propose sans surprise un thermostat connecté. L’entreprise a été rachetée en 2018 par le groupe Legrand, pour développer son offre domotique.

netatmo thermostat

Ce thermostat est compatible avec les chaudières au gaz, au fioul, au bois ainsi qu’avec les pompes à chaleur. Il peut se contrôler à distance via un smartphone (iOS et Android), il est compatible avec Apple HomeKit, Amazon Alexa et Google Assistant et il fonctionne également sur Facebook Messenger. Il peut également s’adapter à la température extérieure et prendre en compte l’isolation de l’habitat et les habitudes de vie pour optimiser son programme.

Il intègre également la fonction auto-care pour prévenir de l’état de ses piles et d’une anomalie éventuelle dans le fonctionnement du chauffage. Netatmo dispose également d’un réseau d’installateur agréé si vous n’avez pas envie de le faire vous-même. Nous en reparlons un peu plus bas.

Comme chez Tado, vous avez également plusieurs accessoires disponibles. Le thermostat s’inscrit de plus dans le très large écosystème de Netatmo qui propose notamment des stations météo connectées. Sa petite facétie se trouve dans les 4 quatre options de couleurs disponibles. C’est sympathique, mais cela n’ira pas à tous les intérieurs. Il est disponible pour moins de 160 euros.

En bref

  • Les couleurs de l’appareil sont personnalisables
  • Il peut s’utiliser avec Apple HomeKit, Amazon Alexa, Google Assistant et Facebook Messenger
  • Son application propose un historique de consommation d’énergie

Thermostat Somfy : l’option moins chère

Grand nom de la domotique Somfy dispose d’une solution relativement complète, mais qui a le mérite d’être proposé à un prix contenu. On retrouve toutes les fonctionnalités traditionnelles comme le contrôle à distance, la programmation ou la géolocalisation grâce à laquelle le chauffage augmente quand vous vous rapprochez de chez vous ainsi que la compatibilité avec les assistants vocaux.

Il fera en revanche l’impasse sur d’autres capteurs, notamment le détecteur de présence ou, plus étonnant, l’affichage permanent de la température actuelle. On peut toutefois la régler directement sur l’objet. Chose plutôt appréciable en revanche, Somfy propose un outil complet qui permet de vérifier la compatibilité du thermostat avec votre installation et vous proposer les produits en conséquence si, par exemple, vous avez besoin d’un hub complémentaire. Vous pourrez également profiter d’un réseau d’installateurs. Il est proposé à moins de 140 euros.

En bref

  • L’essentiel des avantages d’un thermostat connectés,
  • Compatibles avec les assistants vocaux
  • L’écosystème Somfy

Thermostats connectés : ce qu’il faut savoir avant d’acheter

À quoi sert un thermostat connecté ?

Avant d’être un connecté, un thermostat est un… thermostat. Il permet de stabiliser et programmer la température de son intérieur et sa consommation, donc ses dépenses. Que le thermostat soit connecté ou non, cela vous permet donc de ne pas chauffer inutilement votre nid douillet.

Avec des produits connectés, vous pourrez en plus les piloter à distance grâce à votre smartphone et récupérer de nombreuses données comme les statistiques de consommation. Certains modèles embarquent des capteurs de présence pour réduire le chauffage automatiquement lorsque personne n’est détecté dans l’habitat, possèdent des modes de géolocalisation pour définir un périmètre d’activation (par exemple quand vous n’êtes plus qu’à 2 km de chez vous), ou fournissent des analyses de l’isolation du foyer, de l’impact thermique de la météo locale, ou du niveau de luminosité. Bref, une foule de possibilités qui varient selon les modèles.

L’installation d’un thermostat connecté est-elle facile ?

Si les fabricants mettent souvent la facilité d’installation de leur thermostat. Il faut toutefois se rendre à l’évidence, l’opération n’est pas d’une simplicité déconcertante. Si vous êtes un peu bricoleur, c’est tout à fait faisable, mais on recommandera tout de même ne pas se lancer bille en tête dans l’installation. Prenez le temps de bien étudier la question avant. Les constructeurs proposent en général des vidéos explicatives, des manuels d’installation, etc..

Si vous n’avez pas envie d’effectuer l’opération vous-même, vous pouvez bien évidemment faire appel à un spécialiste ou opter pour un forfait « installation » disponible chez certains revendeurs. Les prix sont variables, à titre indicatif sachez que Sowee facture 60 euros l’installation de son système dans un logement, sans difficulté particulière.

Fait-on réellement des économies avec un thermostat connecté ?

C’est l’argument de vente principal des thermostats connectés : proposer un allègement des factures d’électricité aux clients, et ainsi amortir le coût initial. Sachant que le chauffage représente 66 % (CEREN, 2017) de la facture énergétique des foyers, et que les thermostats connectés permettent de réduire cette facture de 5 à 15 % (ADEME, 2015) selon l’efficacité de la programmation effectuée, vous économiserez donc… entre 3,3 et 10% (environ) de votre facture totale. En moyenne, un ménage français a dépensé 1519 euros en énergie pour son logement (ministère de la Transition écologique et solidaire, 2019), cela donne une économie de 50 à 150 euros par an en moyenne. Bien évidemment, ces valeurs varient grandement en fonction du foyer, elles ne sauraient être autre chose qu’un exemple.

Les derniers articles