Les GPUs AMD Radeon RX 7000 supporteraient bien l’encodage en AV1

C'est (presque) confirmé

 

Des indices contenus dans du code en provenance d'AMD laissent entendre que les futures cartes graphiques de la marque, les Radeon RX 7000, supporteront bien le codec libre AV1, de plus en plus utilisé.

Les GPUs AMD Radeon RX 7000 supporteraient bien l’encodage en AV1
La Radeon RX 6700 XT, pour illustration // Source : AMD

Un doute planait quant à la prise en charge complète du codec AV1 par les futures Radeon RX 7000, sous architecture RDNA 3. Il semble désormais s’estomper après la découverte d’indices dans du code émanant d’AMD, laissant entendre que le codec AV1 sera bel et bien géré par les prochaines Radeon.

Pour rappel, l’AV1 permet notamment une meilleure efficacité et des performances 35 % supérieures à l’encodage AVC. Il s’agit aussi d’un codec libre et ouvert, utilisable par tous et soutenu par un nombre croissant de géants de la Tech (il est par exemple utilisé par Netflix, mais aussi par Google pour YouTube ou encore Android TV). Sa prise en charge par les futures cartes graphiques d’AMD, si elle venait à être officialisée, sonnerait donc comme une bonne nouvelle pour de nombreux utilisateurs.

Les Radeon RX 7000 feraient bon ménage avec l’AV1

En attendant une éventuelle officialisation de cette prise en charge, il nous faut nous contenter des trouvailles de Kepler, un utilisateur de Twitter très centré sur les GPU AMD. L’intéressé a donc découvert de nombreuses références au codec AV1 dans du code destiné au support des puces RDNA 3. Il semble en l’état que les GPU AMD de prochaine génération seront en mesure d’encoder et de décoder le format AV1.

Confirmed just a Jebait, RDNA3 does support AV1 encoding. https://t.co/L1RD6T8cVK pic.twitter.com/ii8bYHz1wY

— Kepler (@Kepler_L2) May 4, 2022

Rappelons qu’Intel et ses nouvelles puces GPU ARC gardent pour l’instant une longueur d’avance sur AMD. On apprenait il y a peu que les GPU ARC sont les premiers du marché à supporter pleinement l’AV1, en encodage comme en décodage. Dans l’immédiat, les puces d’Intel conservent donc un petit avantage sur ce terrain vis-à-vis des solutions actuelles de la concurrence, notamment auprès des créateurs de contenus.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles