L’AV1 arrive sur Netflix, mais qu’est-ce que c’est ?

 

Netflix a annoncé une nouvelle étape dans le déploiement du codec vidéo AV1. Une bonne nouvelle pour l'industrie, mais aussi pour les spectateurs.

L’AV1 arrive sur Netflix, mais qu’est-ce que c’est ?

Netflix a déployé AV1 sur de nombreux téléviseurs, mais aussi sur la PlayStation 4 Pro. Le service de sVoD poursuit ainsi sa généralisation après avoir commencé à utiliser le codec sur les smartphones Android.

Qu’est-ce que le codec AV1 ?

L’AV1 est un codec vidéo et son utilisation plus large est une excellente nouvelle pour l’industrie. Contrairement à H.264, H.265 et H.266, il s’agit d’un codec ouvert que tout le monde peut utiliser et qui bénéficie également du soutien d’autres grandes entreprises technologiques.

Ce codec est développé par l’Alliance for Open Media (AOM) regroupant une longue liste de partenaires parmi les géants : Amazon, Apple, ARM, Cisco, Facebook, Google, IBM, Intel, Microsoft, Mozilla, Netflix et Nvidia. Se basant sur des tests indépendants, AOM affirme que sa solution permet un gain de 30 % par rapport aux codecs concurrents, notamment H.265 et VP9.

AV1 permet ainsi « à plus d’écrans d’afficher les images vives, des couleurs plus profondes, plus vives lumières, des ombres plus sombres ». Tous les détails techniques concernant AV1 ont été répertoriés par l’Alliance.

Peu d’appareils compatibles, mais la 8K déjà à l’esprit

La mauvaise nouvelle est que peu de téléviseurs sont compatibles et capables de décoder des vidéos en AV1 pour le moment. On le retrouve néanmoins sur plusieurs modèles de 2020 et 2021, dont ceux de Samsung par exemple. Une autre bonne nouvelle, par exemple, est que même si vous n’avez pas de téléviseur qui décode des vidéos en AV1, le Fire TV Stick 4K Max d’Amazon prend déjà en charge ce codec.

L’AV1 est également l’avenir de la 8K. La gamme OLED ZX de LG peut assurer une diffusion en 8K grâce à sa prise en charge d’AV1, tout comme le Samsung Q950TS. Dès que le streaming 8K sera définitivement établi, il est certain qu’AV1 sera également utilisé de plus en plus fréquemment.

Netflix affirme qu’en utilisant AV1, le temps de lancement est amélioré de 2 %, tandis que les baisses de qualité pendant la lecture sont réduites jusqu’à 38 %. Avec le support 10 bits, ils réduisent les artefacts également. Netflix doit réencoder l’ensemble de son catalogue, cela prendra donc un peu de temps pour être déployé globalement.

Loin d’être anodin, le codec AV1 permet une compression vidéo nettement améliorée par rapport au codec H.264, plus répandu. Google continue de le pousser en avant au travers d’une nouvelle mesure : à compter du…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles