AMD : vers un lancement groupé de RDNA 2 et Ryzen 4000 en octobre

Vers un tir groupé pour les processeurs Ryzen 4000 et les cartes graphiques RDNA 2 ?

 

Initialement évoqués pour la fin d'année sans plus de précisions, les futurs processeurs de bureau Ryzen 4000 et les nouvelles cartes graphiques Radeon « Big Navi » arriveraient en réalité dès octobre dans l'offre d'AMD. Mieux, la marque miserait sur un lancement conjoint, visant à encourager le passage sur des configurations 100% AMD.

Crédit : Vladimir Malyutin // Unsplash

Alors que Nvidia prépare sa nouvelle génération de cartes graphiques sous architecture « Ampère » (les fameuses RTX 3000), pour une sortie qui pourrait intervenir à la rentrée, AMD aurait pour projet de faire parler la poudre à plus ou moins un mois d’intervalle.

D’après les informations de WCCFTech, la firme de Lisa Su, chercherait en effet à commercialiser à la fois ses nouveaux processeurs de bureau (Ryzen 4000 « Vermeer »), et ses prochaines cartes graphiques haut de gamme (Radeon « Big Navi », sous architecture RDNA 2), dès octobre.

Au travers de ce lancement groupé, l’objectif des rouges serait surtout de permettre plus facilement l’adoption de configurations 100% AMD.

Une offre renouvelée, perfectionnée et unifiée dès cet automne ?

Un objectif que la firme pourrait tenir, grâce à des composants de nouvelle génération plus performants, mais aussi plus en adéquation avec les réalités d’un marché GPU qui a beaucoup changé en deux ans.

Si l’on en croit les promesses d’AMD, les prochaines Radeon se montreraient ainsi très compétitives en 4K. On sait par ailleurs qu’elles proposeront une accélération matérielle du ray tracing (grâce à leur architecture RDNA 2) et qu’elles parviendraient à égaler les performances des actuelles RTX 2080 Ti.

Si entre temps Nvidia aura probablement lancé des cartes graphiques plus véloces encore, conservant ainsi l’avantage technologique, AMD pourrait jouer une nouvelle fois la carte d’un rapport performance/prix avantageux. Stratégie connue et plus que maîtrisée chez AMD. Le prix moyen des cartes graphiques permettant de jouer en Ultra HD pourrait alors fortement baisser en fin d’année 2020.

Avec ses processeurs de bureau Ryzen de quatrième génération, AMD peaufinerait l’expérience proposée avec ses actuels CPU Ryzen de troisième génération, dont les performances et le positionnement tarifaire ont d’ores et déjà fait beaucoup de mal à Intel. La nouvelle génération de processeurs de bureau d’AMD sera une nouvelle fois basée sur le protocole de gravure en 7 nm de TSMC, mais elle exploitera une toute nouvelle micro-architecture : Zen 3. AMD promet qu’elle sera aussi prometteuse que l’architecture Zen en son temps. Le groupe assure en outre avoir amélioré à la fois l’IPC (instructions par cycle), les fréquences et l’efficacité énergétique.

Intel devrait lancer deux lignées de processeurs de bureau cette année

Ces nouveaux processeurs, nom de code « Vermeer » arriveront sur le marché en concurrence frontale des processeurs de bureau « Comet Lake-S » qu’Intel prévoit de commercialiser dans les prochaines semaines, et « Rocket Lake-S », attendus pour leur part en fin d’année. Ces derniers exploiteraient une nouvelle plateforme disposant notamment de lignes PCIe 4.0. Une première chez Intel pour des processeurs grand public, alors qu’AMD le propose déjà depuis les AMD Ryzen 3000.

Selon toute vraisemblance, les processeurs Ryzen 4000 continueront pour leur part d’utiliser la plateforme AM4, tandis qu’en 2021 AMD opterait pour un passage sur le socket AM5, qui devrait notamment miser sur des standards flambants neufs, comme le PCIe 5.0 ou la mémoire DDR5.

Les derniers articles