iPhone 14 : pourquoi on ne croit pas au « leak » de Jon Prosser

 

Le YouTubeur Jon Prosser a dévoilé ce qu'il affirme être les premiers détails de l'iPhone 14. Mais est-ce réellement crédible ?

Supposé rendu de l'iPhone 14

Supposé rendu de l’iPhone 14 // Source : Jon Prosser

L’iPhone 13 est-il déjà obsolète une semaine avant son annonce ? Bien sûr que non et ce serait bien mal connaître Apple que de penser cela. Pourtant, c’est déjà ce que peuvent murmurer certains après la dernière vidéo du YouTubeur polémique Jon Prosser au sujet de l’iPhone 14 sans encoche. Chez Frandroid, nous sommes restés sceptiques devant ces informations et la rédaction ne croit pas un seul instant que ces informations soient avérées. On vous explique pourquoi.

Un iPhone 14 sans encoche ni « bump »

Pour commencer, faisons le tour des informations données par Jon Prosser dans sa vidéo. Tout du moins ce que l’on trouve dans la seconde partie de ce court-métrage fantaisiste, les 5 premières minutes n’ayant pour vocation qu’à caser une ou deux blagues beaufs, glorifier son égo dans un exercice d’onanisme intellectuel particulièrement intense et passer un message publicitaire.

Il affirme donc que le design de l’iPhone 14 se rapprocherait de celui de l’iPhone 4 en son temps. On retrouverait toujours les bords droits des iPhone 12, mais avec des boutons de volume ronds plutôt qu’oblongs et des plaques de verre plus épaisses qui recouvriraient entièrement le logo Apple à l’arrière plutôt que de proposer une texture différente sur celui-ci. Il précise par ailleurs que l’iPhone 14 serait plus épais, ce qui lui permettrait de supprimer le « bump » du module photo, laissant les objectifs affleurer le dos du smartphone.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Pour la face avant, le rêve éveillé va encore plus loin. Le Youtubeur obsédé par les toilettes indique que l’iPhone 14 serait le premier à se débarrasser de l’encoche, symbole distinctif du smartphone depuis l’iPhone X. La caméra frontale serait ainsi contenue dans une petite bulle, à l’instar de ce qui se fait sur Android, tandis que tous les capteurs nécessaires à Face ID seraient relégués sous l’écran. Une idée déjà soulevée d’ailleurs il y a quelques mois par l’analyste Ming-Chi Kuo.

Enfin, il ne pouvait pas y avoir que des bonnes nouvelles, cet iPhone 14 continuerait d’utiliser un port Lightning et ne passerait donc pas à l’USB-C.

Jon Prosser, entre leaker et arnaqueur

L’information est de taille, un peu trop belle pour être vraie ! Ce serait là un changement majeur pour l’iPhone, attendu par de nombreux fans de la marque. Pourtant, en voyant la vidéo pour la première fois, aucun membre de la rédaction de Frandroid n’y a cru.

Supposé rendu de l'iPhone 14

Supposé rendu de l’iPhone 14 // Source : Jon Prosser

Tout d’abord, rappelons le track record de Jon Prosser. S’il a réussi à obtenir certaines informations par le passé, notamment concernant le Pixel 6 par exemple, il a aussi raconté beaucoup de bêtises. Vraiment beaucoup.

La présentation des Apple Glass fin 2020 ? À la limite, cela aurait pu être reporté à cause du Covid-19. Les nombreuses dates de conférence annoncées au pifomètre le plus total ? Peut-être une mauvaise source… La publication du design d’un soi-disant AirPower alors que ce n’était que des photos évidentes d’une mauvaise copie chinoise ? Non, vraiment, la fiabilité du YouTubeur reste toujours très contestée aujourd’hui.

Ce ne serait clairement pas la première fois qu’il se laisserait berner ou qu’il tenterait de faire parler de lui. Parce que c’est peut-être ce qu’il aime le plus, après s’écouter parler de lui-même.

Un revirement peu habituel

Mais au-delà du personnage très polémique, les informations elles-mêmes paraissent peu crédibles. Déjà, les rendus vont à l’encontre de ce qu’il peut dire. Il précise dans sa vidéo que l’iPhone 14 devrait prendre de l’embonpoint et qu’il serait très épais. Pourtant, les images qu’il diffuse montrent un appareil aussi fin que les précédents si l’on se réfère au port Lightning ou aux boutons. Et si c’était la vitre seulement qui était plus épaisse pour faire disparaitre l’excroissance du module photo, cela ne permettrait pas d’avoir une plus grosse batterie comme il le prétend (pourtant sans avoir d’information sur les composants du téléphone).

Cette excroissance, parlons-en. La photo est devenue le nerf de la guerre pour les constructeurs de smartphones. À une époque où n’importe quel smartphone à 250 euros peut faire tourner convenablement un jeu comme Fortnite, la puissance n’a plus vraiment d’intérêt sur le haut de gamme et c’est donc sur la qualité des clichés et les détails de fabrication que les constructeurs justifient de vendre encore des produits à plus de 1000 euros.

Le module photo de l'iPhone 14 serait plat

Le module photo de l’iPhone 14 serait plat // Source : Jon Prosser

Mais pour avoir une bonne qualité d’image, il faut un capteur correct, certes, de très bons algorithmes, mais aussi des objectifs de bonne qualité. Surtout pour les téléphones qui possèdent un téléobjectif, nécessitant un jeu de lentilles qui prend une place certaine. La mode est donc plutôt au grossissement de cette partie du téléphone et il parait très improbable qu’Apple contrevienne aux lois de l’optique ou réduise la qualité de ses photos juste pour corriger un léger défaut esthétique qui n’est soulevé en définitive que par les journalistes tech qui notent ce téléphone (il faut bien se montrer critique).

Par ailleurs, le poids est un argument bien plus important aujourd’hui que ce léger bump et l’iPhone 12 Pro Max pèse déjà 224 grammes. Aller au-delà risque fort de fâcher l’Amicale du Canal Carpien Fragile.

Un passage au poinçon ?

L’avant n’est pas beaucoup plus crédible que le reste. Certes, Ming-Chi Kuo affirmait la suppression de l’encoche également pour un passage au poinçon, mais il justifiait cela par un retour de Touch ID sous l’écran. Face ID se compose d’une caméra infrarouge et d’un projecteur de points pour « éclairer » le visage de l’utilisateur. Les intégrer sous l’écran ne sera pas simple et l’analyste Ross Young a d’ailleurs réagi aux dires de Jon Prosser sur Twitter en précisant que « Face ID sous l’écran n’est pas encore finalisé », bien qu’il parlait déjà de cette possibilité un peu plus tôt dans l’année.

I would say under panel Face ID isn't final yet. Still being worked on. It is easier than under panel cameras though.

— Ross Young (@DSCCRoss) September 8, 2021

On imagine facilement Apple travailler sur un tel design, ne serait-ce que pour faire évoluer ses technologies et trouver la meilleure solution pour ses smartphones, mais la marque ne déroge jamais à une règle principale : ne pas intégrer dans ses produits une technologie qui n’est pas finalisée et parfaitement maîtrisée.

L’iPhone compose avec une encoche depuis 2017 malgré le passage au borderless de tous les concurrents. Apple n’hésitera pas à la maintenir quelques années de plus jusqu’au moment où s’en débarrasser ne semblera pas être un compromis technique pour l’utilisateur.

Enfin, de façon très subjective, précisons qu’un retour à des boutons de volume ronds serait plutôt une idée douteuse, l’ergonomie étant moindre qu’avec des boutons plus larges et donc plus facile à manipuler à l’aveugle. Mais après tout, pourquoi pas.

Embêter Apple

Le timing de ce « leak » n’est pas anodin, Jon Prosser le dit lui-même. Il voulait le dévoiler juste avant la présentation de l’iPhone 13 pour embêter Apple. Apple qui a encore un an pour changer ses plans pour embêter Jon Prosser au besoin… et c’est surtout ça l’information principale ici : nous sommes à un an du lancement de l’iPhone de 2022.

En un an dans la conception d’un produit, il peut se passer beaucoup de choses, surtout dans un contexte difficile où tous les composants se retrouvent en pénurie plus ou moins soutenue. Il se pourrait bien que les informations recueillies par Jon Prosser ne soient pas totalement inventées ou tirées de précédentes rumeurs, mais bel et bien d’un informateur au sein des bureaux d’Apple… mais le fait qu’Apple travaille sur un tel design à un an de la sortie de l’iPhone 2022 ne veut pas dire qu’il s’agit bien de cet appareil. Pour chaque téléphone qui sort, son constructeur teste de nombreux designs et tant qu’il n’est pas envoyé en usine pour production, tout peut changer très rapidement.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles