Apple forcé de diminuer la cadence : l’iPhone 13 va se faire plus rare

 

10 millions d'iPhone ne seront jamais produits. Apple doit désormais faire face à la pénurie de composants qui touche tout le secteur de la tech.

Toute la gamme d'iPhone 13 d'Apple

Toute la gamme d’iPhone 13 d’Apple // Source : FRANDROID

Cela fait aujourd’hui plus d’un an qu’une pénurie de composants touche le secteur de la tech. La production a légèrement diminué au début de la pandémie, alors que la demande a fortement augmenté quand les ménages ont reconverti le budget voyage en budget tech et jeu vidéo. Alors que tout le secteur doit faire face à ces difficultés, la question du fret et de la production électrique s’est ajoutée ces dernières semaines faisant craindre une aggravation de la situation dans les semaines à venir.

Jusque-là, Apple avait pu, bon gré mal gré, résister à ces problèmes grâce à des carnets de commandes à l’échelle de son compte en banque. La firme est désormais rattrapée par les problèmes comme le révèle le site Bloomberg.

10 millions d’iPhone 13 ne seront pas produits

Le site nous informe qu’Apple devrait annuler la production de 10 millions d’iPhone 13 sur les 90 millions prévus à l’échelle mondiale. Cela représente donc un iPhone 13 sur 9 ou 11 % de la production. La source de cette décision serait l’incapacité de Broadcom et Texas Instruments à pouvoir produire des composants en nombre. Le premier produit les puces réseau d’Apple alors que le second s’occupe des circuits de rechargement de la batterie et d’alimentation de la caméra.

Apple est aujourd’hui le plus grand client de tous ses fournisseurs, et donc souvent assez choyé pour être le dernier à devoir subir les conséquences de cette pénurie. Mais même le géant à la pomme ne peut pas échapper à des problèmes de productions de ses composants les plus essentiels. On sait que le lancement de l’Apple Watch 7 a également fait les frais de ces problèmes.

On peut donc s’attendre à voir l’iPhone 13 se faire plus rare sur les étales en ligne. L’iPad mini 6 récemment lancé subit aussi les frais de la pénurie et est très difficile à commander, même dans les grandes enseignes comme La Fnac.

Plus concrètement, Bloomberg indique que le délai entre la commande de semi-conducteurs et leurs livraisons pour assemblage a fortement augmenté depuis 9 mois pour atteindre une moyenne de 21,7 semaines. Si Apple commande ses puces aujourd’hui, il faudra en moyenne attendre le mois de mars 2022 pour une livraison dans ses usines d’assemblages. La situation ne semble pas près de s’arranger donc.

Les derniers articles