Apple n’aime pas les fuites et le fait savoir à ses employés. Mais cela ne semble pas fonctionner puisque le mémo est arrivé jusque dans les mains de journalistes…

Tim Cook, CEO d’Apple

Bloomberg a publié ce vendredi 13 un document annoncé comme étant un mémo interne envoyé aux employés d’Apple. Ce papier en fuite concerne justement l’importance de la non-divulgation d’informations confidentielles vers l’extérieur. Raté.

Apple menace

Les fuites sont monnaie courante chez Apple, dont certaines qui resteront gravées dans les esprits, comme le prototype d’iPhone 4 oublié dans un bar. Pour les dirigeants de la firme, ce genre d’indiscrétion a un impact négatif sur un nouveau produit. « Nous voulons la chance de dire à nos clients pourquoi le produit est bien et que ce ne soit pas fait médiocrement par quelqu’un d’autre », avance dans ce mémo Greg Joswiak vice-président en charge du marketing des produits mobiles.

Plus que des simples recommandations, ce sont des menaces qui sont proférées dans ce mémo. Il est en effet précisé que 29 leakers ont été attrapés l’année dernière, dont 12 qui ont été « arrêtés ». « Ces personnes n’ont pas seulement perdu leur job, ils peuvent également faire face à d’extrêmes difficultés pour retrouver un emploi ailleurs ».

Attention aux « amis »

Le mémo prévient qu’une fuite est parfois involontaire et qu’il s’agit souvent d’amis qui approchent les employés d’Apple via les réseaux sociaux pour leur soutirer discrètement des informations. Ceux qui travaillent pour la firme de Cupertino sont donc invités à se méfier de leurs proches qui pourraient « trahir leur confiance ».

Le mémo complet peut être retrouvé (en anglais) sur Bloomberg.

À lire sur FrAndroid : Test Apple iPad (2018) : la prison au meilleur rapport qualité/prix