Malgré la montée en puissance de Huawei, Apple maintient sa place de deuxième constructeur mondial sur le segment des smartphones entre 400 et 600 dollars. Et ce, même si les iPhone vendus à ce prix-là datent d’il y a plus de deux ans.

Ce n’est un secret pour personne, Apple domine le marché des smartphones ultra-premium. Les constructeurs Android envahissent progressivement les segments de prix très onéreux (notamment à quatre chiffres), mais la marque à la pomme continue toutefois de survoler les débats.

Poids lourd inattendu du milieu de gamme

D’après un récent rapport du cabinet Counterpoint, Apple s’arroge 79 % des parts de marché sur les smartphones de plus de 800 dollars à travers le monde au troisième trimestre 2018. Certes, ce pourcentage est assez faramineux, mais il n’est pas si étonnant que cela.

Néanmoins, il est un peu plus surprenant de voir qu’Apple se maintient à la deuxième place sur le marché des téléphones entre 400 et 600 dollars devant Huawei. Dans cette fourchette de prix, les smartphones Apple neufs datent de 2016, à l’instar de l’iPhone 7 (vendu aujourd’hui à plus de 500 euros en France).

Huawei pour sa part propose des appareils plus récents en concurrence. En outre, le fabricant chinois a réussi à chiper la place de deuxième constructeur mondial à Apple lors de ce même troisième trimestre 2018. Mais cette victoire s’est beaucoup plus jouée sur les smartphones en-dessous des 400, 300 ou 200 dollars, au détriment du leader Samsung.

Notons tout de même que les derniers iPhone XS, XS Max et XR ne se vendent pas aussi bien que prévu.

À lire sur FrAndroid : Pourquoi l’iPhone se vend moins bien ? Les justifications d’Apple et les vérités non-dites