Absent du CES, Apple se paye Google sur ses pratiques liées à la récolte de données

 

Absent, comme toujours, de la grand-messe annuelle dédiée à l’électronique, le CES, Apple n’a pas pour autant manqué de délivrer un sympathique message à ses acolytes des GAFAM, Google en première ligne.

Crédit photo : Chris Velazco

À l’heure où les scandales liés à la vente de données ne cessent d’éclater, Facebook étant notamment impliqué dans de sombres dossiers qui ternissent toujours plus son image, un certain Apple continue de clamer haut et fort sa volonté de protéger ses utilisateurs, et donc, en outre, de ne pas utiliser les données de ses clients à des fins commerciales, comme pourrait le faire Google sur les smartphones Android. Tim Cook le martèle et la firme californienne a visiblement été inspirée pour le faire comprendre au monde entier.

Quand Apple s’en prend à Google

Chris Velazco, l’un des journalistes du média américain Engadget, s’est fendu d’un tweet rapidement partagé en masse par la communauté de Twitter. Présent à Las Vegas à l’occasion de l’incontournable Consumer Electronics Show (CES) 2019, Chris Velazco, comme beaucoup d’autres, a eu l’heureuse surprise de découvrir une immense pancarte Apple sur laquelle est écrit : « Ce qui se passe sur votre iPhone, reste sur votre iPhone ».

Un clin d’œil non dissimulé au fameux adage de la ville de tous les vices : « Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas », mais concocté à la sauce de la marque à la pomme. Cerise sur le gâteau : le message en question se trouve à proximité du Convention Center, où le CES pose justement ses valises. Mais surtout, cet astucieux coup de com’ vise à dénoncer les pratiques de Google, entre autres, qui ne manquera par exemple pas d’intégrer nativement tous les outils nécessaires à la récolte de données sur son prochain OS, Fuchsia.

Apple, des faits d’armes dans la protection de données

En 2016, Apple avait de son côté refusé d’aider le FBI au cours d’une enquête terroriste. L’agence de sécurité américaine souhaitait installer une porte dérobée sur des iPhone, demande que la multinationale a catégoriquement rejeté, mettant en avant le risque qui pèserait sur la vie privée de ses clients. Bref, même absent du CES 2019, Apple, qui organise ses propres conférences annuelles, plane au-dessus de Las Vegas.

Les derniers articles