Alors que Huawei conçoit ses propres puces pour smartphones depuis plusieurs années et que la firme les a réservées jusque là à ses seuls appareils, il se pourrait que cela change. Selon les informations du site Engadget, Huawei serait en effet prêt à fournir Apple en modems 5G pour l’iPhone.

L’iPhone XS

Alors que les constructeurs ont commencé à aligner leurs troupes lors du Mobile World Congress en vue de l’arrivée prochaine de la 5G, Apple semble encore à la traîne. Si le déploiement de la nouvelle norme de réseau a déjà débuté aux États-Unis, il semblerait en effet que la firme ne soit pas prête à commercialiser de smartphone 5G avant 2020.

ll faut dire qu’Intel, qui fournit actuellement les modems 4G des iPhone, n’aurait pas été suffisamment rapide pour développer son modem XMM 8160 qui devrait équiper les iPhone l’an prochain, selon les informations du site Fast Company. Dès lors, Apple aurait commencé à se méfier d’Intel et à travailler sur son propre modem. Un sentiment partagé par l’analyste Thimoty Arcuri : « Nous ne pensons pas qu’Intel sera prêt avec une puce modem 5G, tandis que d’autres comme Samsung ou Mediatek sont des solutions improbables aussi bien techniquement (Mediatek) que pratiquement (Samsung) ».

Huawei aurait tout à y gagner

C’est dans ce cadre que Huawei aurait commencé à s’ouvrir à Apple. Selon une source proche du dossier interrogée par le site Engadget, « Huawei est désormais « ouvert » à vendre ses puces 5G Balong 5000, mais à une seule entreprise : Apple ».

Pour Huawei, cette approche permettrait à la fois de faire des bénéfices en proposant de devenir un fournisseur d’Apple, mais également paraître comme un industriel venant au secours du premier constructeur de smartphone aux États-Unis. Un bon moyen de redorer son image outre-Atlantique, dans un contexte à la fois politique, juridique et économique compliqué pour l’entreprise chinoise. Rappelons qu’avec les soupçons d’espionnage au profit du gouvernement chinois, Huawei ne pourra pas implanter d’antennes 5G sur le territoire américain, et que ses smartphones ne sont pas disponibles officiellement aux États-Unis, mais uniquement grâce à des revendeurs.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid