Apple triple la période d’essai de Final Cut Pro X, parfait pour savoir s’en servir

Une période d'essai bientôt étendue à la suite Logic Pro X ?

 

Apple profite certainement un peu du confinement pour encourager l'achat de ses logiciels, mais l'on ne s'en plaindra pas : dans sa grande mansuétude, la firme vient d'étendre la période d'essai de Final Cut Pro X à 90 jours... au lieu de 30. De quoi vous laisser le temps d'apprendre à l'utiliser, et accessoirement d'y prendre goût.

Parallèlement à Adobe Premiere Pro et DaVinci Resolve (entre autres), Final Cut Pro X reste une valeur sûre pour les professionnels de l’édition vidéo opérant sur Mac. Le logiciel d’Apple voit aujourd’hui sa période d’essai gratuite passer à 90 jours, au lieu des 30 jours habituels. Un délai de trois mois pour apprendre à maîtriser un logiciel de montage complexe, qui devrait permettre à Apple d’écouler plus facilement un outil dont la licence reste coûteuse, puisque facturée 329,99 euros en France.

À noter toutefois que dans nos contrées, cette nouvelle période d’essai n’est pas encore en vigueur. Active sur le site américain du géant de Cupertino, elle devrait logiquement s’étendre à la France dans les prochains jours… L’idée serait en tout cas de maximiser son impact auprès des utilisateurs en période de confinement.

90 jours d’essai bientôt disponible pour Logic Pro X ?

D’après 9to5Mac, cette offre d’essai de trois mois devrait aussi s’étendre prochainement à la suite Logic Pro X. Pensé pour les professionnels de l’audio et de l’édition musicale, Logic Pro X ne bénéficie actuellement d’aucune offre d’essai gratuite, tandis que son ticket d’entrée reste tout de même fixé à 229,99 euros. L’initiative d’Apple serait donc plus que bienvenue, mais pour l’heure rien n’apparaît encore sur les sites américain et français du groupe.

Comme le note pour sa part Engadget, les utilisateurs profitant actuellement de l’ancienne période d’essai de 30 jours peuvent souscrire à la nouvelle démo de 90 jours, et ainsi cumuler les deux pour atteindre jusqu’à 4 mois d’utilisation gratuite du logiciel d’Apple. Un délai à l’issue duquel il faudra toutefois opter pour une autre solution… ou bien faire chauffer la carte bleue.

Si cette offre arrive bien jusqu’en France, une simple inscription sur le site d’Apple suffira à télécharger puis installer l’outil, avant de pouvoir l’utiliser sans restriction pendant toute la durée du confinement (en espérant néanmoins que ces trois mois suffiront…).

Les derniers articles