La batterie de l’Asus ROG Ally X va exploser la concurrence

 

Les derniers détails techniques de la ROG Ally X viennent de fuiter. On connaît désormais tout d'elle, de la capacité de sa nouvelle batterie à sa quantité de mémoire vive revue à la hausse.

Asus ROG Ally X // Source : Asus

Elle doit être officiellement présentée le 2 juin lors du Computex, mais Asus ne parvient plus à contenir les fuites. Après une annonce faite début mai, la ROG Ally X livre aujourd’hui ses derniers détails techniques, dont le plus important la capacité de sa batterie.

Sortie en 2023, la ROG Ally première du nom est compacte, performante, ergonomique, polyvalente en soi. Ne lui manque qu’une bonne autonomie. Son talon d’Achille (si l’on excepte les problèmes de cartes SD qui surchauffent), c’est l’autonomie. Sa batterie de 40 Wh ne suffit pas à jouer en nomade dans des conditions optimales.

Sur des jeux exigeants qui nécessitent d’activer le mode Turbo 25 Watts comme Red Dead Redemption 2 ou Spiderman Miles Morales, on peut très bien tomber à moins d’une heure d’autonomie. Elle est parfaite pour limiter son temps d’écran, mais ce n’est pas ce qu’on attend d’elle.

Seule solution, jouer branché ou la charger régulièrement et rapidement grâce à sa charge rapide de 65 Watts qui permet de récupérer 70% d’autonomie en 15 minutes.

Une batterie deux fois plus grosse

Mais ce mauvais aspect de la console d’Asus ne sera bientôt plus que de l’histoire ancienne pour peu que l’on acquiert sa petite soeur. La ROG Ally X double la taille de sa batterie, passant à un modèle de 80 Wh. Sur le papier, on peut valider les propos d’Asus qui déclarait qu’elle aurait bien plus que 30 ou 40 % d’autonomie supplémentaire.

Deux heures de jeu sur un AAA c’est déjà plus acceptable et surtout, cela laisse imaginer un beau score de longévité sur des jeux moins gourmands. Et si on la compare à la concurrence, la ROG Ally X se retrouve avec la plus grosse batterie, la plus proche étant la MSI Claw doté d’une batterie de 53 Wh.

Crédit : Videocardz

Plus épaisse, plus lourde, mais moins large

Mais le tour de force d’Asus est de réussir à doubler la capacité d’une batterie sans pour autant faire exploser les mensurations globales de sa machine. La ROG Ally X parvient à ne gagner que 5 mm d’épaisseur et 70 grammes. Un bodybuilding contenu. Mieux, elle est moins haute de 3 mm.

C’est aussi rendu possible par un remaniement du ventilateur de la console. Il a été réduit de 23 % et ses pales sont 50% plus fines. Malgré cela, l’extraction de la chaleur serait 10 % plus efficace.

Plus de RAM et un GPU externe modifié

Pour la ROG Ally X, Asus ne retient que sa plus haute configuration basée sur le Ryzen Z1 Extreme. Elle aura 1 To d’espace de stockage, extensible via SD ou SSD NVMe. En outre, sa quantité de mémoire vive passera de 16 à 24 Go, de quoi donner un coup de fouet à ses performances. Enfin, dernière nouveauté, la console d’Asus perd son connecteur propriétaire ROG XG Mobile qui lui servait à accueillir une carte graphique externe. Comme sur la Legion Go de Lenovo, il est remplacé par un plus classique USB 4.0 Type-C qui supporte le DisplayPort 1.4.

La ROG Ally X sera présentée entièrement au Computex 2024 dans quelques jours. Son prix de lancement est estimé à 799 dollars, ou 900 euros chez nous, soit une augmentation substantielle de 100 euros.