Audi S3 et RS 3 e-tron : les bombinettes passeront aussi à l’électrique

 

La nouvelle génération de la compacte allemande, qui arrivera en 2027, ne devrait pas avoir le droit aux motorisations thermiques et hybrides. Les modèles sportifs, S3 et RS 3 seront bien au programme.

audi-a4-e-tron-concept-2019-logo-1200×800

Il y a un peu plus d’un an, Audi fut l’une des premières marques a annoncer l’abandon des motorisations thermiques. Depuis, plusieurs autres constructeurs lui ont emboîté le pas, même si la firme aux anneaux possède l’un des calendriers les plus ambitieux : Audi arrêtera de vendre des modèles dotés d’un moteur thermique en 2033 (hybride et PHEV compris) et le dernier modèle thermique sera présenté en 2026.

Il y aura en revanche probablement une petite exception, la Chine, où Audi est associé à des constructeurs locaux (SAIC notamment) pour la production et le développement, et où une demande au-delà de 2033 est toujours possible sur ce marché.

Une nouvelle plateforme en préparation

Un an après la présentation du dernier modèle thermique d’Audi donc, la marque présentera la nouvelle génération d’A3 en 2027, la version actuelle arrivera alors à la fin de son cycle de vie. Selon nos confrères du magazine Autocar, confirmant de précédentes informations de la presse allemande, la future Audi A3 sera disponible uniquement en version électrique et reposera sur la nouvelle plateforme du groupe Volkswagen, la SSP (Scalable Systems Platform), une plateforme qui sera partagée notamment avec la future berline de Volkswagen connu pour le moment en interne sous le nom Project Trinity. Chez Audi, il y aura également une berline électrique, certainement la future A4 (non pas la prochaine génération, mais encore celle d’après) qui reposera sur la même plateforme.

Sachant que le groupe Volkswagen possède déjà dans ses rangs la plateforme MEB (utilisée notamment pour les Audi Q4 e-tron et autres Volkswagen ID.3), pourquoi attendre une nouvelle architecture ? La plateforme SSP offrirait plus d’avantages par rapport à la MEB, avec notamment une plus grande modularité et une hauteur de plancher inférieur pour certainement y loger plus de modules pour la batterie.

Plus d’autonomie et une meilleure recharge

Il s’agira également d’une plateforme capable de prendre en charge une nouvelle architecture électrique 800 volts (comme la PPE des Porsche Taycan et Audi RS e-tron GT), et ainsi augmenter les puissances de charge par rapport à l’actuelle 400 volts sur la MEB. Cela permettra notamment d’atteindre jusqu’à 270 kW de puissance de charge. Selon Markus Duessman, le directeur d’Audi, l’autonomie pourra atteindre jusqu’à 700 km avec une seule charge.

Markus Duessman a également déclaré que la plateforme SSP pourra accueillir des batteries solides, mais ces types de batterie ne seront pas disponibles sur la prochaine génération d’A3. Comme toute nouvelle technologie, elles seront sûrement disponibles sur des modèles plus haut de gamme dans un premier temps.

S3 et RS3 : les versions sportives et électriques

La future Audi A3 aura toujours le droit à ses deux variantes : Sportback et Berline. Toutes les deux gagneront encore quelques centimètres en termes de dimensions, avec des porte-à-faux plus courts, une ligne de capot plus courte, un habitacle plus spacieux et un coffre qui devrait l’être tout autant. Cela devrait donc profiter aux occupants, qui auront plus d’espace à bord.

Et pour les amateurs de sportives, cela veut aussi dire que les futures Audi S3 et RS 3 passeront à l’électrique. Exit donc le fabuleux cinq cylindres 2,5 litres TFSI de la RS 3, place, donc à une RS 3 « e-tron » qui devrait, sans nul doute, être aussi performante, voire même davantage que la génération actuelle.

Toutes les futures Audi seront électriques

L’Audi A3 de nouvelle génération devrait aussi amorcer l’arrivée de nouvelles Audi 100 % électriques. Il y aura de profonds changements dans la gamme, puisque les A1 et Q2, c’est officiel, ne seront pas reconduites, et l’A3 devrait ainsi représenter « l’entrée de gamme » de la firme aux anneaux. Une stratégie pas vraiment étonnante compte tenu du fait qu’Audi, comme BMW ou encore Mercedes, souhaite abandonner les modèles qui réalisent peu de marge (mais a contrario plus de volume) au profit de modèles plus chers et plus rentables.

À l’inverse de Skoda, Seat ou encore Volkswagen, trois marques membres du groupe Volkswagen (comme Audi), la firme aux anneaux n’a pas présenté de concept-car basé sur la plateforme MEB et dont le lancement est prévu en 2025. Preuve en est que la marque compte niveler par le haut, mais cela soulève une question : qu’adviendra-t-il du concept Audi AI:ME de 2019, un showcar qui présentait la vision d’Audi dans l’univers des véhicules électriques, urbain et autonome ? Ce concept pourrait avoir une influence sur le développement de la future A3, mais au vu du virage pris par Audi concernant les modèles d’entrée de gamme, ce type de véhicule ne devrait avoir le droit à une version de série qui en découlerait directement.

Pour l’heure commercialisée avec des motorisations thermiques essence et diesel, l’Audi A3 deviendra une compacte 100 % électrique dans les prochaines années.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles