Test des Bang & Olufsen Beoplay EX : performances à prix d’or

Casques et écouteurs • 2022

Bang & Olufsen Beoplay EX
Excellent
9 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Bang et Olufsen beoplay EX
  • Restitution dynamique et entraînante (après égalisation)
  • Belle scène sonore
  • Réduction de bruit convenable
  • Qualité des appels audio
  • Bonne autonomie
  • Étanchéité jusqu’à 1 m de profondeur
  • Boîtier de charge compatible Qi
Points négatifs du Bang et Olufsen beoplay EX
  • Prix élevé
 

Élégants et remarquablement bien finis, les écouteurs Bang & Olufsen Beoplay EX disposent d’un système de réduction de bruit active, de microphones de conversation, de contrôles tactiles et sont étanches. Mais bénéficient-ils vraiment de l’expertise acoustique de B&O ? Nous avons vérifié.

B&O Beoplay EX
Les écouteurs B&O Beoplay EX // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Marque iconique de la hi-fi design, Bang & Olufsen ajoute les B&O Beoplay EX à sa gamme d’écouteurs sans fil, qui comprend désormais quatre paires d’écouteurs, avec les Beoplay EQ — à plus petits transducteurs et non étanches — les Beoplay E8 et leur déclinaison E8 Sport. Autrement dit, les Beoplay EX figurent le haut de gamme du fabricant danois.

Bang & Olufsen Beoplay EXFiche technique

Modèle Bang & Olufsen Beoplay EX
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 28 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.2
Réponse en fréquence minimum 20 Hz
Réponse en fréquence maximum 22000 Hz
Impédance 32 ohms
Poids 12 grammes
Prix 398 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs prêtés par Bang & Olufsen.

Bang & Olufsen Beoplay EXDesign

Les B&O Beoplay EX sont des écouteurs compacts, aux lignes élégantes. Leur format est plutôt classique parmi les écouteurs true wireless, avec des coques formées de façon à s’arrimer aux pavillons des oreilles, et prolongées par des canules d’insertion avec embouts souples en silicone. Chaque écouteur dispose d’une tige pour faciliter sa préhension, dans laquelle prennent place antenne Bluetooth et microphones de conversation.

B&O beoplay EX
Les écouteurs B&O Beoplay EX disposent chacun d’un capteur de port // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Chaque écouteur dispose en outre d’une zone de contrôle tactile circulaire, frappée du logo Bang & Olufsen et recouverte d’une fine feuille de verre. Bien que le plastique domine, l’impression de qualité dégagée par ces écouteurs est plutôt bonne.

Les Beoplay EX sont certifiés IP57, soit résistants à la poussière et étanches à l’eau (1 m de profondeur pendant 30 minutes). Quatre paires d’embouts en silicone de tailles différentes sont fournies, ainsi qu’un jeu d’embouts en mousse à mémoire de forme.

B&O beoplay EX
Les écouteurs B&O Beoplay EX dans leur boîtier de charge // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Le boîtier de charge est réalisé en aluminium brossé, avec une base en silicone. Plutôt compact, il reprend les codes de couleurs des écouteurs, or rose à l’extérieur et crème à l’intérieur — ou noir pour la version noire. Une LED en face avant renseigne sur l’état de charge des écouteurs, tandis que le port USB-C de charge est logé à l’arrière. Enfin, le boîtier est compatible avec la charge sans fil par induction.

Bang & Olufsen Beoplay EXUsage et application

Ces écouteurs sont très faciles à enfiler et se montrent hyper stables en toutes circonstances. Après insertion de l’embout dans le conduit auditif, un demi-tour arrière arrimera parfaitement l’écouteur dans l’oreille. Le confort de port est excellent, avec très peu de pression exercée dans le canal auditif : les Beoplay EX peuvent être écoutés des heures durant sans fatigue.

B&O beoplay EX
Chaque écouteur propose des contrôles tactiles différents // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Les zones tactiles de contrôle ont chacune des fonctions spécifiques. Celle de l’écouteur gauche permet en baisser le volume (pression continue), de gérer la lecture (mise en pause, retour à la piste précédente) et les appels audio (début/fin). Quant à l’écouteur droit, il sert à augmenter le volume, à passer à la piste suivante et à activer la réduction de bruit ou le mode transparence. On prend rapidement le pli de ces fonctions, qui ne peuvent d’ailleurs pas être modifiées dans l’app B&O.

Chaque écouteur est équipé d’un détecteur de port et coupe automatiquement son alimentation lorsqu’il est ôté, sans pour autant mettre en pause la lecture musicale.

Une app avec un égaliseur utile

L’application mobile Bang & Olufsen donne accès à quelques réglages avancés, notamment pour la réduction de bruit active lors de l’écoute musicale et pendant les appels audio (nous y reviendrons plus loin), ainsi qu’aux mises à jour de firmware. Son point fort repose sans nul doute sur les profils d’égalisation sonore proposés — il y en a 5 — et sur l’égaliseur Beosonic.

Ce dernier propose différentes signatures sonores au sein d’un cercle, dans lequel l’utilisateur peut déplacer un point. Les résultats sont tout bonnement excellents et laissent énormément de latitude à l’auditeur pour trouver la signature qui lui convient le mieux.

Bluetooth multipoint avec Google Fast Pair

Les écouteurs B&O Beoplay EX supportent la connexion Bluetooth multipoint et peuvent être associés à deux smartphones simultanément. Compatibles Google Fast Pair, ils se déclarent automatiquement au smartphone Android le plus proche et sont ensuite associés à tous les téléphones et tablettes connectés au même compte Google. Quatre codecs audio sont supportés, le SBC, l’AAC, l’aptX et l’aptX Adaptative.

B&O beoplay EX
Costaud et élégant, le boîtier de charge est fabriqué partiellement en aluminium // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Tout au long de mes tests, je n’ai rencontré aucun problème de portée, les écouteurs continuant à jouer à 10 mètres de distance et au travers d’un plancher en bois. La latence Bluetooth s’établit à 195 ms environ, ce qui est gênant pour les jeux vidéo (désynchronisation A/V), mais parfaitement compensé pour la lecture des films ou séries TV avec un smartphone.

Bang & Olufsen Beoplay EXRéduction de bruit active

Les B&O Beoplay EX sont équipés d’un système de réduction de bruit active à trois niveaux d’intensité, que l’on peut choisir dans l’app de contrôle. Un mode adaptatif est également disponible, afin d’ajuster automatiquement le niveau de réduction du bruit et préserver l’autonomie des écouteurs. La suppression des basses fréquences est efficace et l’on n’entend plus les bruits sourds de roulement en transports en commun ou en voiture. Toutefois, les bruits plus clairs restent audibles et potentiellement gênants si l’on n’écoute pas fort, en marchant dans la rue par exemple. Bon point : la signature sonore des écouteurs n’est pas impactée par l’activation du système de réduction de bruit.

B&O Beoplay EX
Les écouteurs B&O Beoplay EX // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Quant au mode transparence, il permet d’entendre autour de soi, avec trois niveaux d’intensité. Cela fonctionne bien, mais un peu plus de volume aurait été bienvenu.

Bang & Olufsen Beoplay EXAudio

Ce sont des transducteurs dynamiques de 9,2 mm qui animent les écouteurs Beoplay EX. B&O nous apprend qu’ils ont une sensibilité de 108 dB pour 1 mW de puissance injectée, soit qu’ils sont très sensibles et nécessitent donc peu de puissance pour s’exprimer. Leur réponse en fréquences s’étend de 20 Hz à 22 kHz, avec, nous allons le voir, quelques accidents dans le haut du spectre.

Courbe de réponse des B&O Beoplay EX

Nos mesures mettent en évidence une belle bosse dans le registre médium, de 1 kHz à 3 kHz environ, qui donne beaucoup de relief aux voix, ainsi qu’une atténuation importante dans l’aigu, par ailleurs accidenté au-delà de 5 kHz.

B&O beoplay EX
La courbe de réponse par défaut des écouteurs B&O Beoplay EX // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Ces « accidents » n’ont pas de conséquences audibles et témoignent surtout d’un bon dynamisme de restitution. De plus, l’égaliseur BeoSonic permet de transformer totalement cette signature un peu sèche.

Configuration de test

J’ai écouté les B&O Beoplay EX avec un iPhone 13 Pro Max (AAC) et un Xiaomi Mi 11 Lite 5G (aptX Adaptative) depuis Apple Music (lossless) et Netflix. Les différences entre smartphones sont négligeables, mais audibles, l’iPhone étant plus incisif.

Signature sonore, comportement dynamique et scène sonore

Il est délicat d’évoquer la signature sonore de ces écouteurs, tant elle peut changer du tout au tout en utilisant l’égaliseur BeoSonic. Le profil par défaut est celui mesuré sur notre courbe, et correspond à un grave présent et équilibré, prolongé par un médium (trop) proéminent, qui masque nécessairement les plus hautes fréquences d’ailleurs en retrait. Cette signature-là est un peu austère, mais qu’on se rassure : une signature totalement différente est possible, grâce à l’égaliseur. En plaçant le curseur vers la droite, entre « Dynamique » et « Basses haut », par exemple, la signature évolue favorablement : le médium recule un peu, l’aigu devient soyeux et le grave s’exprime bien plus. Surtout, le son devient immédiatement entraînant !

B&O beoplay EX
Excellent confort de port et stabilité pour les B&O Beoplay EX // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Le comportement dynamique des écouteurs est bon, le régime transitoire est constant du grave à l’aigu, ce qui leur confère une articulation intéressante. Autrement dit, les instruments et voix (jamais entachées de sifflantes) sont clairement intelligibles. Les écarts dynamiques sont convenablement marqués, sans agressivité. Plus on pousse le volume et plus on entre dans la musique.

La scène créée par les écouteurs B&O Beoplay EX est large et ample, ce qui sert autant la musique que les pistes audio des films et séries.

Bang & Olufsen Beoplay EXMicro

B&O a particulièrement soigné les appels vocaux avec les écouteurs Beoplay EX. Grâce à six microphones intégrés, la voix de l’utilisateur est débarrassée des bruits environnants et clairement entendue par son interlocuteur. La réduction des bruits environnants peut d’ailleurs être ajustée selon trois niveaux directement dans l’app, tandis que le mode Own Voice permet d’entendre sa propre voix dans la conversation, là encore avec trois niveaux d’intensité au choix.

Bang & Olufsen Beoplay EXAutonomie

B&O annonce 6 heures d’autonomie réduction de bruit active et jusqu’à 8 heures ANC inactive à 30 % du volume environ. J’ai mesuré près de 5 h 30 ANC active (environnement peu bruyant) à 50 % du volume de mon iPhone. Le contrat de l’autonomie semble rempli. Le boîtier recharge totalement les écouteurs en 1 h 30 environ et 20 minutes de charge leur confèrent 1 h 45 d’autonomie. Quant au boîtier lui-même, il nécessite 1 h 45 environ pour être chargé par son port USB-C, et 30 minutes de plus en charge par induction.

Bang & Olufsen Beoplay EXPrix et date de sortie

Les écouteurs B&O Beoplay EX sont proposés dans les coloris or, noir et Anthracite Oxygen (noir et bleu) au prix de 399 euros. Si l’on cherche des performances sonores comparables, voire supérieures, on peut leur préférer les excellents écouteurs TWS à 2 voies Soundcore Liberty 3 Pro.

Note finale du test
Excellent
9 /10
Bang et Olufsen tient son rang en proposant des écouteurs TWS à réduction de bruit active et microphones de conversation convaincants. Confortables, endurants, pratiques à utiliser, les Bang et Olufsen Beoplay EX sonnent bien après égalisation et créent une vaste scène sonore convenablement peuplée. Dommage qu’au prix demandé, ils soient très bons, mais pas époustouflants.

Points positifs du Bang et Olufsen beoplay EX

  • Restitution dynamique et entraînante (après égalisation)

  • Belle scène sonore

  • Réduction de bruit convenable

  • Qualité des appels audio

  • Bonne autonomie

  • Étanchéité jusqu’à 1 m de profondeur

  • Boîtier de charge compatible Qi

Points négatifs du Bang et Olufsen beoplay EX

  • Prix élevé

Les derniers articles