On connaît le prix de la nouvelle BMW i4 et c’est une bonne nouvelle pour la Tesla Model 3

 

Dévoilée le mois dernier, la BMW i4 électrique restylée officialise enfin ses tarifs. La rivale de la Tesla Model 3 démarre à partir de 57 550 euros dans sa version d’entrée de gamme eDrive35 et se retrouve privée de bonus écologique. Dommage, on s'attendait à un tarif plus concurrentiel.

Cela fait déjà un petit moment que la BMW i4 est arrivée dans le catalogue du constructeur. Et pour cause, c’est en 2019 qu’elle fut dévoilée à Genève sous la forme d’un concept, tandis que sa commercialisation a démarré en 2021.

Pas de bonus pour la berline

Même si le passage du temps n’a pas eu trop d’effet sur son style, elle s’est finalement offert un léger restylage de mi-carrière un peu plus tôt dans l’année. Ce dernier n’avait cette fois pas été révélé en Suisse, mais à l’occasion du salon de Pékin, que nous avions eu la chance de pouvoir visiter. Le constructeur en avait profité pour améliorer quelques éléments de sa berline, à commencer par l’autonomie, tandis qu’une nouvelle version a fait son apparition dans le catalogue.

De quoi donner des sueurs froides à la Tesla Model 3, mais également à la BYD Seal, entre autres. Mais jusqu’à présent, on ne connaissait pas encore les tarifs de cette nouvelle mouture restylée. C’est désormais le cas, puisque le constructeur allemand vient tout juste de dévoiler la gamme et le prix de son i4 dans un communiqué officiel. Ainsi, cette nouvelle venue démarre à partir de 57 550 euros dans sa version la moins chère, baptisée eDrive35 et avec la finition standard appelée i4, tout simplement.

Un prix assez élevé, qui ne permet pas au véhicule d’être éligible au bonus écologique de 4 000 euros, uniquement réservé aux modèles à moins de 47 000 euros. Dans sa finition M Sport, cette motorisation démarre à partir de 61 650 euros. Pour mémoire, celle-ci embarque un moteur électrique de 286 chevaux et 400 Nm de couple, ce qui lui permet de réaliser le 0 à 100 km/h en 6,0 secondes. Cette variante doit se contenter d’une batterie de 70,6 kWh bruts, et d’une autonomie tournant autour des 496 kilomètres selon le cycle WLTP.

D’autres versions sont évidemment disponibles, avec une déclinaison eDrive40 et xDrive 40. La première affiche une puissance de 340 chevaux et 430 Nm de couple, et la seconde ajoute un autre moteur électrique pour un total de 401 chevaux et 600 Nm. Elle est alors chargée de combler le vide en dessous de la version M50 xDrive, et elle réalise le 0 à 100 km/h en 5,6 secondes. Les deux versions 40 embarquent une batterie de 83,9 kWh, pour une autonomie de 600 kilomètres.

Une belle dotation technologique

Enfin, et comme évoqué juste avant, la gamme de la nouvelle BMW i4 est également coiffée par la variante M50, qui embarque une transmission intégrale et qui affiche une puissance totale de 544 chevaux pour un couple atteignant les 795 Nm. Ainsi, le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 3,9 secondes, de quoi rivaliser frontalement avec la Tesla Model 3 Performance, qui réalise le même exercice en 3,1 secondes. Cette déclinaison se dote de la grosse batterie de 83,9 kWh et promet une autonomie allant jusqu’à 520 kilomètres.

À noter que la berline accepte jusqu’à 11 kW en courant alternatif et 205 kW en courant continu, mais elle est aussi compatible avec la fonction Plug & Charge. Cette dernière permet de ne pas avoir à s’identifier à l’aide d’un badge sur les bornes publiques. La dotation de série de la nouvelle BMW i4 est plutôt généreuse dès l’entrée de gamme. En effet, elle inclut de nouveaux équipements comme le système d’infodivertissement OS 8.5, l’alarme antivol ou encore les sièges avant chauffants. Ces derniers sont désormais dotés d’une mémoire pour le conducteur et la voiture se dote d’un vitrage calorifuge.

La berline électrique est également équipée d’un écran tactile de 14,9 pouces compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, associé à un combiné numérique de 12,3 pouces. Nous retrouvons également les aides à la conduite que l’on connaît bien, dont le régulateur de vitesse adaptatif et la conduite autonome de niveau 2. Les commandes viennent d’ores et déjà d’ouvrir, tandis que les premières livraisons démarreront au mois de juillet. À noter que la nouvelle BMW i4 sera produite en Europe, et plus précisément dans l’usine de Munich.

Dommage pour le tarif si élevé. On aurait pu imaginer une version à moins de 47 000 euros, dénuée de toutes options. Mais avec le jeu du bonus écologique, cela aurait permis d’adoucir un peu le prix, et de venir choisir des finitions pour ajouter des options sans perdre l’accès au bonus.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.