Vélos électriques : Cowboy augmente le prix de ses vélos électriques

 

Annoncée fin mai, la hausse de prix des vélos électriques Cowboy sera effective à partir du 1er août prochain. Bonne nouvelle : tous les modèles ne sont pas concernés.

Cowboy 4 ST

Mis à jour le 1er août 2023 :

Cowboy a prévu d’augmenter le prix de ses vélos électriques le 1er août 2023. À l’heure d’écrire ces lignes (matinée du 1er août), la grille tarifaire n’a pas encore changé, mais ce n’est sûrement qu’une question d’heures. Pour rappel, toutes les versions Performance du catalogue (Classic, Cruiser et ST Cruiser) vont prendre 300 euros, pour grimper de 2990 à 3290 euros.


Article original du 25 juillet 2023 :

Le 31 mai dernier, la marque belge Cowboy a annoncé la couleur : ses vélos électriques connectés et réputés pour leur design épuré vont subir une augmentation tarifaire au cours de l’été. À l’époque, ni la date, ni le montant n’avaient été communiqués. C’est désormais chose faite, au travers d’un petit encart affiché sur son site officiel.

« Augmentation des prix le 1er août », peut-on lire en premier. Il faut ensuite cliquer sur le bouton « En savoir plus » pour connaître la hausse en question. Premièrement, sachez qu’une seule et unique version est concernée par cette augmentation de prix : la version Performance, actuellement vendue 2990 euros.

Une hausse de 300 euros

Pour rappel, Cowboy a dernièrement mis à jour son catalogue à deux reprises. D’abord en changeant le patronyme de ses modèles, ensuite en intégrant un configurateur qui permet de choisir une itération de base nommée Core, avec ou sans l’option (300 euros) Cowboy Connect, ou le modèle plus abouti (chargeur sans fil, courroie) baptisé Performance.

C’est précisément ce dernier qui est touché par la hausse. De combien ? De 300 euros précisément. Les Cowboy Classic, Cowboy ST Cruiser et Cowboy Cruiser en version Performance vont ainsi grimper de 2990 euros à 3290 euros. En revanche, toutes les déclinaisons Core se maintiennent à 2490 euros, soit un futur écart de 900 euros entre les deux versions.

Source : Cowboy

L’entreprise belge cherche ici à mieux dissocier une partie de son offre. D’un côté, vous aurez affaire à des vélos électriques certes connectés, mais relativement basiques : les Core embarquent l’essentiel, sans en faire trop, pour un prix plus contenu. Et pour les plus férus de connectivité, l’option Cowboy Connect est une alternative intéressante.

Pour rappel, cette dernière inclut l’Adaptative Power, Google Maps, Clear Air, Share My Ride, la détection de chute, les alertes prédictives, l’intégration de Fitness ou encore l’application Apple Watch. Pour 300 euros, Cowboy Connect ajoute une véritable valeur ajoutée à l’expérience.

Une offre plus structurée

Pour celles et ceux disposant d’un poil plus de budget et de plus grandes attentes, la version Performance est alors la solution, mais pour un prix plus salé. En plus d’embarquer une courroie — contre une chaîne sur les Core –, ce modèle profite d’une charge sans fil, d’un chargeur plus rapide, d’un panel de coloris, et surtout de Cowboy Connect inclus.

Cowboy 4 ST
Source : Cowboy

En plus de ça, Cowboy est en mesure de toucher un large public grâce à des formats de vélos électriques différents : le Classic pour une position plus sportive, le Cruiser ST pour une posture plus droite et une conduite plus tranquille, et le Cruiser, qui se situe à mi-chemin entre les deux.

Pourquoi Cowboy augmente ses prix ?

On le sait, Cowboy n’est pas encore une entreprise rentable : elle vise d’ailleurs le seuil de rentabilité au troisième trimestre 2023. En 2022, son bilan faisait état d’un déficit de 31,9 millions d’euros. Il convient donc de sortir la tête de l’eau et de dégager des bénéfices nets. L’augmentation des prix de ses vélos peut être vue comme une stratégie pour augmenter ses marges.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.